Le meilleur drone en spécial au Québec

par Julien Gosselin

À l’origine, les drones sont réservés au domaine militaire. Aujourd’hui, ils se développent dans le secteur civil et grand public. Le marché de ce produit est donc en pleine expansion.

Tout d’abord, il est tiré par la demande professionnelle. Les médias font de plus en plus usage des drones afin de filmer des panoramas aériens à moindre coût.

Vous pouvez également voir le drone dans de nombreux reportages à la télévision. Ces médias visuels montrent en effet des survols ou des plongées vertigineuses des drones aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Les drones sont aussi utilisés aujourd’hui dans la surveillance. Il existe des modèles qui sont capables d’aider les pompiers à repérer un démarrage d’incendie. De même, il y en a qui peuvent permettre aux agriculteurs de mieux gérer leurs récoltes.

De grandes sociétés commerciales s’y intéressent également de près, qu’elles expérimentent la livraison de colis à domicile.

Voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’achat d’un drone.

Les meilleurs drones pas chers disponibles en ce moment

 

Les drones pas chers les plus populaires en ce moment

 

Comment bien choisir un drone ?

Souhaitez-vous réaliser de superbes prises de vues aériennes comme vous en voyez à la télévision ? Où désirez-vous vous essayer au vol acrobatique ? C’est possible grâce à la nouvelle génération de drones de loisir. Toutefois, il s’avère nécessaire de prendre en considération un certain nombre de critères lors de l’achat d’un drone.

La maniabilité et la légèreté ou la stabilité de votre drone

De nombreux drones sont des quadricoptères, c’est-à-dire, doter de 4 hélices. Vous pouvez aussi parfois trouver des hexacoptères, c’est-à-dire équiper de 6 hélices. En dehors des petits jouets d’entrée de gamme qui sont souvent des gadgets sans grand intérêt, les drones sont tous dotés d’une caméra. Selon leur vocation, les drones peuvent présenter plusieurs points de différence. Les critères de choix sont ainsi diamétralement opposés.

  • Les modèles acrobatiques ou de course

Ce sont la légèreté, la maniabilité et la réactivité qui sont plus recherchées pour ces types de drones. Le pilotage se fait au moyen d’une télécommande spécifique à deux manettes par des ondes radio. L’utilisateur a donc tout le contrôle des commandes. Il peut faire des loopings ou des vrilles. Aucun système de sécurité ni aucun automatisme ne permet de rectifier une trajectoire ou ne freine le déplacement de l’appareil.

Le retour vidéo doit avoir le moins de latence possible. Il est le plus souvent en FPV avec des lunettes de réalité virtuelle. Pour cela, l’image est en général en basse résolution. La fidélité des couleurs de l’image n’est pas non plus privilégiée. Si vos courses se déroulent sur un terrain délimité ou en salle, la portée des commandes n’est pas un point déterminant. Il en est de même pour l’autonomie. En effet, plus la batterie des drones de course a une capacité importante, plus elle devient lourde et nuit à la réactivité de l’appareil.

  • Les drones de prise de vues

Il s’agit des modèles plus lourds, stabilisés et moins réactifs que les précédents. En effet, ces drones sont dotés de plusieurs capteurs de position. Ces derniers sont parfois très sophistiqués. Ce qui permet de faciliter et de sécuriser leur pilotage. Ces drones retrouvent leur assiette automatiquement lorsque l’utilisateur lâche les commandes. Ces appareils sont conçus pour évoluer en extérieur. Ils résistent au vent jusqu’à des dizaines de kilomètres par heure. Ces modèles peuvent rester en vol stationnaire, sans que le pilote ait à intervenir et sans dérive.

La plupart de ces appareils sont contrôlés avec la connexion à un réseau Wi-Fi direct à partir d’une tablette ou d’un smartphone. Notez aussi que quelques-uns sont accompagnés d’une télécommande munie d’un écran pouvant étendre la portée jusqu’à plusieurs kilomètres. L’autonomie de la batterie est donc un élément important. Sur les meilleurs drones, l’autonomie offre jusqu’à plus d’une demi-heure.

La qualité d’image : haute définition ou 4K

Sur les drones de prise de vues, la caméra peut être orientée et la qualité d’image est privilégiée. Elle est capable de filmer en 4K ou en haute définition. Elle peut également faire des photos jusqu’à plus de 20 mégapixels. Les images des modèles conçus pour la prise de vues sont enregistrées sur une carte SD. Un retour vidéo est envoyé en temps réel sur l’écran de pilotage. La caméra est montée sur une nacelle ou une rotule stabilisée, excepté sur les drones d’entrée de gamme. Cela permet de conserver un plan horizontal lorsque l’appareil se penche sur le côté ou en avant pour se déplacer.

Ces drones sont pourvus des systèmes antiroulis et des amortisseurs permettant d’estomper les à-coups lors des ralentissements et des accélérations. La caméra de ces appareils peut également être motorisée afin que l’utilisateur puisse ajuster son angle de vol.

Les fonctions de modes automatisés de prise de vues et de vol sont de plus en plus évoluées à mesure que le marché des drones monte en gamme. Sur les petits modèles, vous pouvez lancer une séquence effectuant une vue panoramique suivant la trajectoire de vol simple de quelques secondes. Les déplacements de ces petits appareils peuvent devenir plus complexes, avec des variations de zoom offrant des effets encore plus spectaculaires.

Sur les plus gros modèles, il est possible de programmer un itinéraire grâce au GPS. Dans ce cas, l’utilisateur sélectionne un point de destination sur la carte SD ou l’image, tout en évitant les zones interdites ou dangereuses. C’est un peu comme les abords d’aéroports qui sont enregistrés dans la cartographie.

Certains aéronefs sont capables de revenir tout seuls à leur base de départ. La fonction «Follow me», en français «Suis-moi» s’avère alors très intéressante. La caméra reste braquée sur un objet ou un endroit précis grâce à des algorithmes de reconnaissance sophistiqués alors que l’utilisateur déplace le drone en pilotage manuel.

Le drone et la caméra sont aussi en mesure de suivre automatiquement un véhicule ou une personne en train de se déplacer. La vitesse des modèles les plus performants est capables de dépasser les 70 kilomètres par heure. C’est la vitesse idéale pour pouvoir filmer une séance épique de descente en VTT ou de trekking.

Comment bien utiliser un drone ?

Pour bien utiliser un drone, il y a des règles nécessaires à respecter durant le vol. En dehors des sites d’aéromodélisme, la hauteur maximale de vol est généralement 150 m. Lorsque le drone survole les zones d’entraînement de l’aviation militaire et les alentours des aérodromes, elle est inférieure à 150 m. De plus, durant leurs horaires d’activation, la hauteur est limitée à moins de 50 m. Il faut donc vérifier la hauteur maximale autorisée à l’endroit souhaité avant chaque vol.

Le drone doit par ailleurs être à portée de vue du télé-pilote. Il doit aussi être visible à l’œil nu durant le vol. L’utilisateur ne doit pas se trouver à bord d’un véhicule en déplacement. Même si le drone est doté de dispositifs lumineux, l’utilisation de cet appareil est interdite la nuit.

Il est nécessaire de vous plonger dans les manuels d’utilisation pour pouvoir réaliser les opérations complexes. L’utilisateur doit également se familiariser avec plusieurs fonctions de l’application de pilotage. Par ailleurs, ces opérations exigent un espace très dégagé pour éviter le crash du drone. Il ne doit pas avoir d’arbres ni de lignes électriques sur le terrain. Il faut souligner qu’il y a des appareils qui apportent une aide grâce à leur système de détection automatique des obstacles.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un drone ?

L’utilisation des drones peut être avantageuse, comme elle peut aussi présenter des inconvénients. Le drone constitue un insecte physique et peut présenter des catastrophes numériques.

Les avantages d’un drone

Le drone est à la fois stable et rapide. Il se déplace de manière fluide. Il vous permet de réaliser ainsi des plans élargis ou rapprochés d’une excellente qualité. Grâce aux drones, vous pouvez réaliser des angles de prise de vue inédits. Le drone est un appareil électrique sans émission de CO2. Il est alors respectueux de l’environnement.

Un drone est précis dans sa hauteur et dans son positionnement géographique. L’utilisateur peut maîtriser toutes les positions, par exemple en suivi de chantier. Au niveau de sécurité, le drone peut convenir aux vols en agglomération. Il est en effet doté de parachutes de secours.

Les drones présentent des risques

Comme toute technologie, le drone implique des risques, tant dans l’espace numérique que dans l’espace physique. Cet appareil est comme un ordinateur qui peut se connecter à Internet. Pour cela, le drone est exposé aux logiciels malveillants. Ils y sont en fait plus exposés que les smartphones standards ou les ordinateurs.

La plupart des drones connectés ne disposent pas en effet d’un système de sécurité intégrée poussée. Rien ne peut vraiment empêcher un virus d’infecter un drone. Il est aussi plus facile de détourner les drones non connectés que les drones connectés.

Ces appareils peuvent également poser des problèmes dans le monde réel. Cela dit, les drones peuvent vous tomber sur la tête si vous ne maîtrisez pas son utilisation, et surtout ces fonctionnalités. Des cambrioleurs s’en servent pour fouiller les maisons. Quant aux ravisseurs, ils peuvent s’en servir pour repérer leurs prochaines victimes.

Dois-je vraiment utiliser un drone ?

Si vous souhaitez obtenir des angles de vues insolites et spectaculaires, le drone s’avère l’outil idéal. Il permet de voler dans des endroits exigus jusqu’alors difficiles d’accès et à basse altitude. Il est plus économique, plus écologique et plus pratique que l’avion ou l’hélicoptère ou encore l’ULM.

Cet appareil permet de réaliser des vidéos et photos aériennes dans des endroits inaccessibles à toute machine. Leur mise en œuvre est extrêmement rapide et simple, tout en limitant les risques aux personnes et les nuisances sonores.

Pourquoi acheter un drone pas cher ?

Certains drones moins chers sont de petite taille et d’autres sont un peu plus grands. Ces derniers sont principalement conçus pour voler en absence de vent ou en intérieur. Ils sont fournis avec radiocommande. Ils sont parfaits pour s’initier au pilotage. Toutefois, mieux vaut choisir un drone résistant aux chocs et muni de protections pour les hélices.

Dernière mise à jour le 2021-12-07 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire