Les meilleurs livres de cuisine japonaise au Canada en 2022

par La Rédaction

Saviez-vous que les Japonais consomment 50% de la capture mondiale de poissons ?

La cuisine japonaise fait partie des plus appréciées au monde. Un mode de cuisson et d’assaisonnement unique reconnu par le guide Michelin. De nombreuses étoiles sont attribuées aux restaurants japonais.

Ramen, soupe miso, makis ou sushi… vous avez certainement déjà entendu parler ou goûter certains des plats célèbres du Japon. On vous dévoile 10 choses à connaître absolument sur la cuisine nippone.

Les meilleurs livres de cuisine japonaise

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres de cuisine japonaise, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

n° 1
Cuisine japonaise maison: CUISINE JAPONAISE MAISON
12 Commentaires
Cuisine japonaise maison: CUISINE JAPONAISE MAISON
  • Hardcover Book
  • Murota, Maori (Author)
  • French (Publication Language)
  • 268 Pages - 12/09/2021 (Publication Date) - Marabout (Publisher)
n° 2
Ohayô ! La cuisine japonaise: Des recettes savoureuses et peu utilisées. Pour les débutants et les confirmés et pour tous les régimes (French Edition)
  • Amazon Kindle Edition
  • Nakamura, Sasuke (Author)
  • French (Publication Language)
  • 252 Pages - 04/25/2021 (Publication Date) - Mindful Publishing (Publisher)
n° 3
Le grand livre de la cuisine japonaise
694 Commentaires
Le grand livre de la cuisine japonaise
  • Hardcover Book
  • Kié, Laure (Author)
  • French (Publication Language)
  • 288 Pages - 11/10/2015 (Publication Date) - Mango (Publisher)
n° 4
Cuisine japonaise moderne: Des recettes savoureuses et peu utilisées. Pour les débutants et les confirmés et pour tous les régimes (French Edition)
  • Amazon Kindle Edition
  • Myoji, Taro (Author)
  • French (Publication Language)
  • 203 Pages - 04/25/2021 (Publication Date) - Mindful Publishing (Publisher)
n° 5
Cuisine Japonaise: Les meilleures et les plus populaires recettes japonaises traditionnelles et modernes (French Edition)
  • Amazon Kindle Edition
  • Akihiro, Sakura (Author)
  • French (Publication Language)
  • 306 Pages - 03/28/2021 (Publication Date)
n° 6
Ramen la cuisine japonaise à la maison: Réalisez vos nouilles fines ou udon, vos bouillons, vos garnitures et concoctez votre ramen idéal ou suivez les recettes illustrées de ramen
62 Commentaires
Ramen la cuisine japonaise à la maison: Réalisez vos nouilles fines ou udon, vos bouillons, vos garnitures et concoctez votre ramen idéal ou suivez les recettes illustrées de ramen
  • At Home, Cooking (Author)
  • French (Publication Language)
  • 60 Pages - 03/17/2021 (Publication Date) - Independently published (Publisher)
n° 7
Le Meilleur de la Cuisine Japonaise: Délicieux plats traditionnels d'Asie selon des recettes originales et modernes. La cuisine asiatique rapide et légère ... de la cuisine asiatique (French Edition)
4 Commentaires
Le Meilleur de la Cuisine Japonaise: Délicieux plats traditionnels d'Asie selon des recettes originales et modernes. La cuisine asiatique rapide et légère ... de la cuisine asiatique (French Edition)
  • Amazon Kindle Edition
  • Tanaka, Sakura (Author)
  • French (Publication Language)
  • 74 Pages - 10/21/2020 (Publication Date) - Mindful Publishing (Publisher)
n° 8
Les recettes d'une japonaise : La cuisine japonaise au quotidien
149 Commentaires
Les recettes d'une japonaise : La cuisine japonaise au quotidien
  • Laurent, Saori (Author)
  • French (Publication Language)
  • 128 Pages - 06/15/2021 (Publication Date) - Marie-Claire (Publisher)
n° 9
Les bases de la cuisine japonaise N.E.
230 Commentaires
Les bases de la cuisine japonaise N.E.
  • Kié, Laure (Author)
  • French (Publication Language)
  • 144 Pages - 05/18/2018 (Publication Date) - Mango (Publisher)
n° 10
Cuisine japonaise : les bases (Easy) (French Edition)
115 Commentaires
Cuisine japonaise : les bases (Easy) (French Edition)
  • Amazon Kindle Edition
  • Kié, Laure (Author)
  • French (Publication Language)
  • 175 Pages - 07/19/2013 (Publication Date) - Mango (Publisher)

1.   Une cuisine influencée par l’extérieur

La gastronomie japonaise a été influencée par les coutumes alimentaires d’autres nations. En premier, la Chine ! La sauce soja, le tofu proviennent de ce pays. Les gyozas sont également des raviolis originaires de son grand voisin la Chine.

Le commerce avec d’autres pays crée ensuite les influences occidentales sur la cuisine japonaise. Les Hollandais ont introduit le maïs, les pommes de terre et les patates douces. Les Portugais sont à l’origine de la tempura.

Pour les aliments venus du Japon, on retrouve

  • Le sushi : poissons frais et crus accompagnés de riz
  • Les sashimis : tranches de poissons frais et crus coupés finement.

2.   Simplicité, présentation et saisonnalité, les principes directeurs

La cuisine japonaise se caractérise par l’équilibre, l’harmonie et le naturel. Elle est vue comme une expérience. 5 modes de cuisson sont pratiqués, le :

  • Cru
  • Mijoté
  • Frit
  • À la vapeur
  • Rôti/grillé

Présentation

Les Japonais mangent d’abord avec leurs yeux, ce qui explique que la plupart de leurs plats ressemblent à des œuvres d’art. Ils suivent par ailleurs le principe du go shiki. Les repas doivent satisfaire les 5 sens et comporter 5 couleurs.

Simplicité

La cuisine nippone est ainsi connue pour sa simplicité. Pas de combinaison complexe d’ingrédients. Les techniques de cuisson utilisées restent simples et mettent en valeur les saveurs naturelles des ingrédients.

Saisonnalité

Le changement des saisons constitue une célébration au Japon. Cela se reflète dans les assiettes.

La base de la cuisine asiatique consiste à utiliser exclusivement des aliments frais. Voilà pourquoi les recettes changent selon la saison. Cela permet de faire ressortir les saveurs et couleurs.

De plus, les herbes, épices et ingrédients de saison sont un moyen idéal de rehausser les plats de base.

3.   Le thé, toute une cérémonie

Le thé constitue la boisson la plus populaire au Japon. C’est un élément important de la cuisine nippone. On parle même de cérémonie de thé !

Les Japonais usent de tout un art pour préparer et boire le thé vert. La cérémonie se déroule dans un salon de thé traditionnel avec un sol en tatami. Elle commence par le kaiseki, est suivi d’un bol de thé épais et finit avec du thé fin.

L’objectif de la cérémonie du thé ? Permettre aux invités de profiter de l’hospitalité de l’hôte dans une atmosphère distincte du rythme effréné de la vie quotidienne.

De nos jours, la plupart des cérémonies du thé sont des événements beaucoup plus courts qui se limitent à la dégustation d’un bol de thé fin.

4.   Le riz, la base de l’alimentation japonaise

Les Japonais mangent du riz au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner. Comme dans de nombreux pays asiatiques, cette céréale est un aliment de base.

Aucun repas n’est complet sans riz. On en retrouve dans les sushis, onigiri (boule de riz) ou dans les ramen.

Les plats de riz les plus populaires sont :

  • Les donburi (poisson, viande ou légumes servis avec du riz)
  • Le kayu (bouillie de riz)
  • Les mochi (gâteaux de riz)

5.   L’assaisonnement, tout un art

La cuisine japonaise présente de nombreuses similitudes avec ces voisines d’Asie de l’Est : la Chine et la Corée. La différence réside dans l’utilisation des condiments d’assaisonnement.

Beaucoup de plats japonais restent peu assaisonnés. La saveur est rehaussée par l’utilisation des condiments tels que :

  • Le miso
  • La sauce soja
  • Les algues
  • Les flocons de bonite (katsuobushi)

Les aliments frits au Japon se caractérisent également par une pâte fine et absorbent peu d’huile. Il y a également 5 saveurs à prendre en compte, le :

  • Salé
  • Sucré
  • Aigre
  • Amer
  • Umami

D’autres condiments comme la vinaigre de riz sont utilisés pour assaisonner votre bol de riz. Le wasabi représente la moutarde dans les recettes japonaises. Il fait aussi partie des ingrédients les plus connus hors du pays.

6.   Le saké, condiment et boisson

En France, on utilise le vin pour cuisiner. Au Japon, c’est le saké ! Vous le retrouverez dans les marinades de viande et de poisson cru. Il est fabriqué à partir d’alcool fermenté et d’alcool. Il sert à réduire, voire éliminer leur odeur.

L’alcool contenu dans le saké s’évapore avec l’odeur de la viande ou du poisson. Il ajoute par ailleurs de l’umami et une saveur sucrée naturelle.

Au Japon, cet ingrédient se différencie du saké “boisson”. Le premier contient plus de sel, le rendant ainsi impropre à la consommation. Il est appelé saké de cuisine.

Dans les petits plats ou les grands, le saké peut être remplacé par du vin de riz chinois.

7.   Une cuisine anciennement végétarienne

Avant 1868, consommer de la viande était interdite au Japon ! Aujourd’hui, il est difficile de trouver un repas japonais 100% végétarien même si de nombreuses recettes utilisent beaucoup de légumes.

Pour une option végétarienne de la cuisine japonaise, optez pour :

  • Le zaru soba : des nouilles de blé noir servies froides avec une sauce
  • Un bol d’udon : des nouilles plus épaisses dans une soupe de légumes de montagne, un steak de tofu ou l’okonomiyaki
  • Le natto, une concoction collante et légèrement odorante à base de graines de soja fermentées

8.   Plus de couleurs que dans le drapeau

Contrairement à son drapeau, la cuisine japonaise est haute en couleurs. Un repas équilibré doit donc comporter 5 couleurs différentes. Notamment, le :

  • Rouge
  • Vert
  • Jaune
  • Noir
  • Blanc

La couleur blanche est déjà présente à travers le riz, la base de la cuisine japonaise. Vous aurez à varier les viandes/poissons, œufs, légumes ou fruits de mer.

9.   Le bento, le lunch box à la japonaise

Depuis le XIIᵉ siècle, les Japonais disposaient de l’art de manger sur le pouce. Portable, attrayant et appétissant, le bento constitue la version lunchbox de la cuisine japonaise.

Il désigne une boîte contenant un repas que vous pouvez emporter partout avec vous. Dans la cuisine traditionnelle, le bento est composé de :

  • 40% de féculents : riz
  • 30% de protéines : poisson, viande ou œufs
  • 20% de légumes
  • Tsukemono : légumes supplémentaires tels que des concombres marinés ou de fruits pour les desserts

Il est possible de retrouver le bento en plats à emporter dans les rues de Tokyo ou de Kyoto ou dans les izakaya (petits restaurants caractérisés par la lanterne).

10. La pâtisserie japonaise, une part souvent négligée

Pour une nation connue pour son bol de riz et ses sashimis, il est difficile de se référer au Japon en matière de pâtisserie.

Pourtant, une enquête du ministère des Affaires internes et de la Communication japonaise annonce la surprise. Les nippons dépensent plus sur le pain que le riz.

Des traditionnels wagashi aux doubutsu donatsu, les Japonais apprécient de plus en plus ces en-cas.

Pour en apprendre davantage sur la cuisine japonaise, vous pouvez lire “Cuisine Japonaise : les bases” de Laure Kié Haruna Kishi publié aux éditions Mango. La même auteur a publié “La cuisine Japonaise illustrée”, un livre de recettes qui vous aidera à réussir vos yakitoris et de nombreux plats japonais.

Dernière mise à jour le 2022-07-01 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire