Les meilleurs livres de grossesse au Canada en 2022

par La Rédaction

Vous attendez votre premier bébé ? Félicitations ! Très vite, l’excitation des premiers instants peut laisser place à l’inquiétude. Notamment, chez la femme enceinte.

Comment se déroulera ma première semaine de grossesse ? Pourquoi ma peau change de couleur ? Pourquoi ai-je des saignements ? Est-ce le signe d’une fausse couche ? Que faire pour éviter un accouchement prématuré ? Autant de questions que se pose une femme enceinte pour la première fois.

Souriez, vous êtes au bon endroit. Vous saurez tout sur ce qui peut vous arriver pendant cette première grossesse.

 

Les meilleurs livres pour tout savoir sur votre grossesse

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres pour en savoir plus sur la grossesse, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

n° 1
Encyclopédie de la grossesse (L')
  • Biswas Chandrima (Author)
  • French (Publication Language)
  • 352 Pages - 01/26/2017 (Publication Date) - Éditions Hurtubise inc. (Publisher)
RABAISn° 2
PETIT JOURNAL DE MA GROSSESSE
547 Commentaires
PETIT JOURNAL DE MA GROSSESSE
  • DEILLER,VERONIQUE (Author)
  • French (Publication Language)
  • 168 Pages - 10/09/2017 (Publication Date) - SOLAR (Publisher)
n° 3
Mieux survivre a ta maternite: Tout ce qu'on n'a jamais osé écrire dans les livres
30 Commentaires
Mieux survivre a ta maternite: Tout ce qu'on n'a jamais osé écrire dans les livres
  • Michaud, Maude (Author)
  • French (Publication Language)
  • 216 Pages - 03/15/2018 (Publication Date) - Trécarré (Publisher)

Voici 6 choses à savoir lors d’une première grossesse

1. Anticiper le premier rendez-vous prénatal

Passé l’euphorie des futurs parents, vous devez vous poser les bonnes questions. Seul un professionnel de la santé peut vous apporter les bonnes réponses.

Vous devez donc vous rendre dans un hôpital. Selon votre établissement, le moment de la première visite varie. En général, le premier rendez-vous est fixé entre 6 et 12 semaines de grossesse.

En attendant, vous pouvez faire ces activités :

Passez en revue vos antécédents médicaux

Vos antécédents médicaux ainsi que ceux de votre famille font partie des questions qui vous seront posées pour votre premier rendez-vous. Cela aide le médecin à prévoir les meilleurs soins prénataux pour vous et votre bébé.

Répertoriez également, votre liste de médicaments actuels ainsi que les vitamines ou compléments alimentaires. Notez votre groupe sanguin et celui de votre conjoint.

Notez vos questions

Dès le lendemain de votre test de grossesse, commencez par noter les questions qui vous taraudent l’esprit. Ne jugez pas de leur pertinence. Notez tout ce que vous voulez et cherchez à en savoir plus auprès de votre sage-femme. Enregistrez également les changements physiques que vous remarquez les premières semaines.

Prenez une vitamine prénatale

Il existe de nombreuses vitamines prénatales en vente libre. Choisissez-en une qui contient au moins 400 mg d’acide folique.

Assurez-vous qu’elle contient du DHA. C’est un supplément qui peut contribuer au développement du système cerveau et des yeux. Le DHA se trouve également dans le poisson. L’ajout de poisson à faible teneur en mercure à votre alimentation est donc bénéfique pour vous et votre bébé.

Prenez soin de vous

Restez hydratée, mangez bien et surtout reposez-vous ! Une longue marche de plusieurs semaines vous attend.

2. S’informer sur les risques de complications

8% des grossesses entraînent des complications qui peuvent nuire aux futures mamans ou au bébé. Certaines sont liées à des problèmes de santé antérieurs, mais d’autres peuvent survenir au cours de la grossesse.

Certains des risques sont :

L’hyperémèse gravidique (HG)

Elle se manifeste par des nausées sévères et une perte d’appétit. Il est normal de vomir en tant que femme enceinte. La gonadotrophine chorionique humaine (HCG) en est la cause. Son taux diminue dès le 3ᵉ mois.

La principale différence entre l’hyperémèse gravidique et les nausées matinales normales ? Elle entraîne une perte de poids de 5% ou plus par rapport au poids avant la grossesse.

De nombreuses femmes commencent à se sentir mieux à partir de la 20e semaine de grossesse, tandis que d’autres continuent à ressentir des symptômes tout au long de leur grossesse.

Le diabète gestationnel

C’est un type de diabète qui survient pendant la grossesse. Il empêche l’organisme de décompenser le sucre. Il entraîne la macrosomie, enfant plus gros que la normale.

Vous pouvez prévenir ce risque de complication avec le bon régime alimentaire et des activités physiques. Faire de l’exercice pendant la grossesse est utile pour contrôler la glycémie. Vous pouvez marcher 30 minutes par jour.

La prééclampsie

La prééclampsie provoque une hypertension artérielle dangereuse. Ce risque de complication apparait généralement après 20 semaines de grossesse, chez des femmes sans antécédents d’hypertension artérielle.

Les symptômes de la prééclampsie peuvent inclure de graves maux de tête, des changements de vision et des douleurs sous les côtes. Elle disparait après l’accouchement.

3. Se préparer aux sautes d’humeur

Si vous souffrez du syndrome prémenstruel, vous connaissez déjà les sautes d’humeur. Pendant la grossesse, c’est une autre paire de manche. Les changements hormonaux et émotionnels deviennent plus importants.

Au premier trimestre (jusqu’à 12 semaines)

Dans les premiers mois de grossesse, vous venez de découvrir que vous êtes enceinte. Dans le premier mois, vous ressentirez de la fatigue.

La progestérone, une hormone entraîne un relâchement des muscles intestinaux. Ce qui peut vous causer des constipations.

C’est aussi un mix d’émotions. Un coup, vous êtes anxieuse, puis excitée, épuisée ou ravie.

Au deuxième trimestre (à partir de 13 semaines)

Au deuxième trimestre, vous regagnez de l’énergie. Vous vous apprêtez à accueillir votre nouveau-né.

Les sautes d’humeur restent moins fréquentes qu’au premier trimestre. C’est le moment de commencer une activité physique douce.

Au dernier trimestre (à partir de 28 semaines)

Le troisième trimestre peut être inconfortable et fatigant. Vous passerez des nuits sans sommeil et tout le temps aux toilettes. À ce stade, vous pourrez ressentir de la peur d’accoucher.

Inscrivez-vous à des cours d’accouchement. Vous serez en contact avec d’autres futures mamans. Ce qui peut vous rassurer.

4. Prévenir la fausse couche

La prévention de la fausse couche commence juste après la confirmation des symptômes de grossesse. Rendez-vous auprès d’un spécialiste pour assurer le suivi de grossesse.

Il pourra déterminer si vous êtes immunisé contre la toxoplasmose qui peuvent causer une malformation du bébé et même une fausse couche. Pendant la deuxième échographie, il analysera votre liquide amniotique dans lequel nage le fœtus.

Les séances de prise de sang vous aideront également à déterminer la présence d’anticorps pour lutter contre certaines maladies.

Vous devez aussi éviter des pratiques comme le tabagisme. Il favorise le risque de grossesse extra-utérine. Il peut même causer un retard de croissance de votre enfant.

L’alcool aussi impacte négativement le système nerveux de votre futur enfant.

5. La date d’accouchement n’est qu’une projection

Jour J- ? Après votre échographie, vous n’arrêtez pas de compter les jours. Vous anticipez déjà sur votre jour d’accouchement.

Vous devez réaliser que la date d’accouchement telle que suggérée par le gynécologue, ne reste qu’une estimation. Votre bébé peut ne pas arriver au moment prévu par le professionnel de la santé.

En général, une première grossesse dure environ 41 semaines et 1 jour. Ceci, si le travail s’est passé naturellement. Les femmes qui accouchent pour une seconde fois ou plus, peuvent donner naissance en 40 semaines et 3 jours. Seulement 10% des femmes dépassent les 42 semaines.

Tous ces chiffres ne reflètent que la moyenne. Une femme enceinte peut accoucher encore plus tôt ou plus tard. Votre date d’accouchement est fixée à 40 semaines. De nombreux prestataires de soins soulignent que tout ce qui se passe à partir de 38 semaines est considéré comme étant à terme et donc normal.

Alors, laissez tranquille la calculatrice et évitez de compter les jours. Même si vous n’accouchez pas après la date fixée par le spécialiste, ce n’est pas un signe de complications. Continuez à respecter vos rendez-vous et patientez !

6. Quand se rendre à l’hôpital ?

À l’approche de la date prévue de votre accouchement, vous vous demandez peut-être à quoi vous attendre pendant l’accouchement. Bien que chaque travail et chaque naissance soient uniques, le processus d’un accouchement vaginal se déroule en quatre étapes :

  • Première étape : début du travail, travail actif et transition
  • Deuxième étape : poussée et accouchement
  • Troisième étape : délivrance du placenta
  • Quatrième étape : retour de l’utérus à sa taille initiale

Le travail ne se déroule pas toujours de la même façon. Suivez les conseils de votre médecin ou de votre sage-femme. Si vous présentez l’un des symptômes suivants, appelez votre médecin ou rendez-vous à l’hôpital :

  • Vous perdez les eaux ou les membranes se rompent
  • Vous avez des saignements vaginaux qui vont au-delà de simples tâches
  • Vous ressentez des contractions régulières et douloureuses, espacées de moins de 5 minutes, pendant plusieurs heures
  • Vous êtes préoccupée par le fait que votre bébé bouge moins

Le bonheur d’être parent reste irremplaçable. Avec les bonnes informations, vous vous protégez ainsi que votre bébé. N’hésitez pas à contacter votre médecin en cas du moindre doute.

Dernière mise à jour le 2022-07-01 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire