Acheter en ligne ou en magasin, que choisir?

Telle est la – cyber- question!

par &
acheter en ligne ou magasin

L’avènement du numérique dans nos vies a bouleversé nos manières de vivre et consommer, et notamment nos méthodes d’achat avec l’e-commerce.

Si acheter en ligne et donner son numéro de carte de crédit à un site marchand était un concept qui rendait frileux beaucoup de monde il n’y a pas si longtemps, la pratique s’est énormément démocratisée, et elle a même explosé avec la pandémie.

Pour preuve, selon des sondages de l’organisme NETendances, les achats en ligne des adultes québécois ont augmenté de 30% entre 2019 et 2021, un chiffre assez signifiant.

Alors plus que jamais, le débat fait rage : acheter en ligne ou en magasin, que choisir ?

Quels sont les avantages et inconvénients des deux ? Prix, livraison, expérience d’achat, expérience client, acheter sans se déplacer, négocier un prix, politique de retour ou frais de livraison, quels sont les critères qui font pencher la balance d’un côté ou de l’autre ?

Le commerce en magasin et le commerce électronique sont officiellement en guerre depuis quelques années, mais est-ce qu’une harmonie serait possible pour les consommateurs du Québec et du Canada ?

Essayons ici d’explorer cette dualité de notre ère de consommation révolutionnée par Amazon, PayPal et les autres grands acteurs du magasinage en ligne.

 

En résumé

Avantages Inconvénients
En ligne
  • Prix plus bas
  • Pas de files d’attente
  • Pas de déplacements
  • Pas de vendeurs fatigants
  • On peut faire ses recherches
  • Accès à une grande sélection
  • Problèmes de livraison
  • L’attente de la livraison
  • Le retour
  • Tester et voir la qualité
En magasin
  • Contact humain
  • Expérience client
  • Voir et toucher l’article
  • Rapidité
  • Rabais en magasin
  • Payer comptant ou chèque
  • Se déplacer et prendre plus de temps
  • Prendre un bain de foule
  • Parler à un vendeur, un caissier
  • Les prix plus élevés?

 

Acheter en ligne

acheter en ligne

Commençons donc par la vente en ligne, un mode de consommation qui concernait plus de 70% des canadiens en 2021, soit plus de 7 personnes sur 10 qui aurait commandé en ligne cette année-là.

Et il faut reconnaître que commander en quelques clics apporte plusieurs avantages.

Avantages du commerce en ligne

Prix plus bas : Effectivement, on trouve souvent des prix plus bas sur Internet, et il n’est pas rare de voir un site de commerce en ligne offrir le même produit que chez le commerçant du coin de la rue, mais bien moins cher, ou de voir des spéciaux avec livraison gratuite.

Pas de files d’attentes : Surtout depuis la pandémie, on est devenus frileux à l’idée de se retrouver collé à des centaines de gens au Ikea un samedi après-midi : grâce à la vente en ligne, pas besoin de faire la file, de patienter pour la prochaine caisse disponible, et toutes les joies de se retrouver dans un magasin bondé de monde.

Pas de déplacement : Certains évoqueront le prix de l’essence, mais aussi le fait de devoir traverser la ville et prendre plusieurs heures, alors qu’en quelques clics, le tour est joué sur Internet, et le temps c’est de l’argent, et une denrée précieuse de nos jours, qu’on peut gagner de ce côté.

Pas de vendeurs fatigants : Dans certains magasins, les vendeurs sont un peu entreprenants, pour ne pas dire ennuyants ou un peu trop agressifs au goût de certains : quoi de mieux que de magasiner seul dans le confort de la maison sans parler à personne et sans se faire achaler!

Faire ses recherches : Selon le type d’article qu’on veut acheter, il est parfois utile de bien prendre le temps de faire des recherches, pour lire des comparatifs, des guides d’achats, des commentaires d’autres clients, trouver des vidéos Youtube de démonstration du produit : magasiner en ligne permet donc de mieux faire ses recherches.

Accès à une grande sélection : Selon où on habite au Québec, ou n’importe où dans le monde d’ailleurs, on n’a pas toujours accès un point de vente près de chez nous, où est disponible l’article spécifique qu’on recherche : magasiner en ligne en se faisant livrer permet d’avoir accès plus facilement à une plus grande sélection de produits, par exemple si on habite en campagne.

Inconvénients du commerce en ligne

Problèmes de livraison : Se faire livrer un article qu’on vient de commander n’est pas toujours une bonne expérience, entre les délais de livraison, les éventuels problèmes, appeler le livreur avec le numéro de suivi, stresser de recevoir un article cher et important alors qu’on est pas à la maison, etc.

L’attente de la livraison : Contrairement au magasin où on peut avoir l’objet dans les mains, l’achat en ligne oblige à attendre, dépendamment du délai de livraison, mais aussi des éventuels retards, ce qui peut être problématique si on a besoin de l’article rapidement.

Tester et voir la qualité : A travers un écran, on ne peut pas toucher l’objet, avoir une sensation, voir les dimensions, le poids, le voir en vrai et juger de sa qualité, et cela devient parfois un coup de poker que de commander sur Internet, avec les risques d’avoir une mauvaise surprise ou d’être déçu en ouvrant le colis.

Le retour : En cas de problème, d’article défectueux ou qui ne nous plait pas, renvoyer ou retourner un article peut s’avérer plus compliqué que simplement retourner au magasin avec un ticket de caisse; selon leurs conditions générales de vente, certains sites offrent parfois un service de ramassage, ce qui n’est pas toujours le cas, mais on peut souvent abandonner la démarche car il peut devenir compliqué de renvoyer un colis.

Écologie : En quelques clics on commande chaque semaine, et en plus des livreurs et camions qui sont tout le temps sur la route pour transférer ces milliers de colis, ce sont aussi des milliers de boîtes de cartons et d’emballages qui finissent au recyclage : c’est pourquoi il est important de magasiner en limitant notre impact, par exemple en choisissant bien ses articles pour éviter des retours.

Mauvais pour l’économie locale?  D’un point de vue éthique, acheter plus de chose en ligne sur des sites internationaux est nocif pour les commerçants locaux; en n’encourageant pas l’économie locale, on ne soutient pas son quartier, son village, sa ville ou même son pays quand les articles viennent en avion de l’autre bout du monde. Il est cependant possible de soutenir au mieux les commerces locaux face à la montée du commerce électronique, tout en réduisant l’empreinte écologique. Une solution est d’acheter en ligne chez des enseignes canadiennes ou québécoises : chez achetezlemeilleur.ca , nous travaillons avec plus de 200 partenaires au Québec et au Canada pour proposer une sélection de produits vendus ici.

 

Acheter en magasin

On l’aurait presque oublié après la pandémie pour certains : rentrer dans un magasin pour acheter quelque chose, se promener dans les allées, parler à un vendeur et passer à la caisse avec un humain (même si les automatiques les remplacent de plus en plus…).

Acheter sur place possède toujours de nombreux avantages par rapport à un site de vente en ligne, et si beaucoup de commerces ont eu une passe difficile avec la pandémie, les clients sont bien de retour.

Avantages d’acheter en magasin

Contact humain : Rien de tel que de pousser la porte d’un magasin, dire bonjour à un ou une vendeuse, échanger un sourire et discuter, se faire conseiller par quelqu’un en direct, pas à travers une fenêtre de chat avec un robot qui vous répond des messages automatiques avec des émojis…

Expérience client : Et selon le type de magasin et de vendeur, l’expérience en tant que client sera beaucoup plus personnalisée, grâce à l’accompagnement d’une personne compétente sur place avec les connaissances nécessaires, et à l’écoute de vos besoins pour vous guider vers les meilleurs choix.

Voir et toucher l’article : Que ce soit un matelas, un bijou, un vêtement à essayer ou un article de bricolage, rien ne remplace le fait de voir l’objet en vrai pour l’évaluer avant de l’acheter, de le toucher, le sentir avec ses mains, l’observer, avoir un vrai « feeling » avant de l’acheter, et juger beaucoup plus facilement de la qualité du produit.

Rapidité : Ici pas de problème avec les éternels problèmes selon a qualité du service de livraison, la logistique, et surtout l’attente, on aura notre objet désiré immédiatement entre les mains ou dans l’auto : lorsqu’on parle d’achat compulsif ou de besoin urgent, même une livraison en 24h ne vaudra pas la satisfaction de rentrer dans le magasin et en ressortir avec ce qu’on veut.

Rabais en magasins : Ce n’est pas qu’en ligne qu’on peut trouver des aubaines : il arrive souvent que certains spéciaux ne soient pas affichés sur Internet, sur le site de la boutique, que le gérant ou la gérante décide de faire une liquidation sur certains articles sans l’annoncer, ou encore qu’un vendeur ou une vendeuse vous fasse un prix sur votre facture totale, en vous enlevant les taxes ou en vous offrant un article parce que vous avez des beaux yeux !

Payer comptant ou chèque : Si les nouvelles générations post-covid ont presque oublié l’existence de l’argent comptant, payer avec des pièces et des billets de banque, ou même des chèques papier, reste une réalité pour beaucoup de monde ; notamment dans certains milieux et professions où il est plus coutume de payer comptant ou chèque, ce qui n’est pas faisable en ligne : acheter en magasin permet donc d’utiliser tous les moyens de paiement possibles, y compris les « traditionnels ».

Soutien des économies et communautés locales : Lorsque vous décidez d’acheter dans un commerce québécois, surtout dans les petites entreprises, vous soutenez l’économie locale, et par conséquent votre communauté.

Inconvénients d’acheter en magasin

Se déplacer et prendre du temps : Dépendamment d’où se situe le magasin, il faudra prendre plusieurs heures sur sa journée pour se déplacer, faire le tour, essayer, parler, consulter, puis faire la file et passer à la caisse, puis reprendre le char ou les transports en commun et rentrer à la maison, surtout si le magasin est à l’autre bout de la ville.

Prendre un bain de foule : Ce n’est pas tout le monde qui aime être dans une foule de gens excités, des enfants qui crient, des adultes qui crient, et quand on travaille la semaine, les seuls moments où on peut aller dans les magasins sont les soirs ou la fin de semaine, lorsqu’il y a le plus de monde.

Parler à un vendeur, un caissier : Il y a certains jours, certains matins, certaines périodes, où on préfère ne pas avoir à parler avec personne, juste parce qu’on est pas d’humeur, que ça nous tente simplement pas, et dans un magasin, on sera obligé d’avoir un minimum d’interactions, alors que sur Internet, on peut rester en pyjama avec son café et commander sans parler à personne…

Les prix plus élevés : Il arrive souvent que le prix en magasin soit un peu plus élevé que celui en ligne, selon le domaine et selon le genre d’articles et d’enseignes, certains vendeurs n’hésitant pas à vous renvoyer sur leur site web pour profiter des rabais : cependant, c’est un argument qu’on peut nuancer et qui n’est pas toujours vrai, ou qui peut simplement être le prix à payer pour les avantages!

 

Magasin VS Internet : des arguments des deux côtés, des terrains d’entente

Comme nous l’avons vu, chaque option possède ses bons et ses mauvais côtés, mais comme dans beaucoup de débats, il y a plusieurs critères subjectifs qui feront pencher la balance.

En effet, certains aspects qui sont des avantages pour certaines personnes seront des inconvénients pour les autre, comme le simple fait de sortir de la maison, marcher ou parler à des inconnus.

D’autre part il fait aussi considérer le style de magasinage : les avantages et inconvénients seront différents si on parle d’épicerie, de téléphones, de vêtements, d’électroménager, de literie ou encore d’articles de sport.

Est-ce qu’il n’y aurait pas finalement un équilibre entre les deux à trouver selon nos habitudes de consommation?

Surtout en regardant la question de l’éthique, et d’encourager davantage l’économie locale en envoyant un peu moins Jeff Bezos dans l’espace, grâce à des initiatives comme le Panier Bleu?

De plus en plus de magasins et détaillants locaux s’adaptent à la vague numérique, en développant par exemple les offres spéciales en ligne ou en magasin via leurs réseaux sociaux ou leur infolettre, fidélisant leurs clients réguliers.

Pour rester local en magasinant sur Internet, jetez un œil à notre sélection de 100 boutiques au Québec et au Canada en 2022.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire