Avec l’arrivée de la saison estivale et des fortes chaleurs qui touchent le Québec, il devient vite impératif de se procurer un système de climatisation pour rafraîchir l’intérieur de la maison.

Parmi le large choix qui s’offre à vous, vous décidez d’investir dans un climatiseur portable, plus pratique au vu de la configuration de votre pièce.

Oui mais voilà, maintenant il s’agit de l’installer, et c’est la première fois que vous réalisez ce type d’opération.

Pas de panique, dans cet article, nous vous délivrons quelques conseils et astuces sur comment installer un climatiseur portatif, et profiter au maximum de cet appareil qui vous offrira des journées bien agréables.

Déshumidificateur - Déshumidificateur TCL 50 pintes

D’abord, comment fonctionne un climatiseur portatif ?

Un climatiseur portatif ou portable, est un appareil de climatisation que vous pouvez déplacer facilement d’une pièce à l’autre, notamment grâce à ses roulettes lorsqu’il en est doté.

Le plus souvent, il s’agit d’un appareil monobloc qui dispose d’un tuyau, devant être relié à une fenêtre ou bouche d’aération, afin d’expulser l’air chaud. Le principe est très simple : l’apport en électricité (via le branchement à une prise murale) met en fonctionnement un moteur, qui va permettre de produire un échange de chaleur entre l’air et un fluide frigorigène (ou gaz frigorifique).

La chaleur de l’air est transmise au fluide, puis évacuée par le tuyau d’évacuation placé à l’arrière de l’appareil.

L’air qui est rejeté à l’intérieur du logement est donc plus frais.

Une image qui aide à comprendre le fonctionnement de ces appareils est celle du réfrigérateur, qui fonctionne selon les mêmes principes.

Le grand avantage de ce type de climatiseur, c’est que vous pouvez très bien l’installer dans une chambre le soir, et dans la pièce de vie durant la journée.

Sa facilité d’installation permet une climatisation personnalisée, selon vos besoins.

Ils sont en général le choix favori des personnes vivant dans de petites superficies, ou dont les syndics de propriétés n’autorisent pas l’installation de climatiseur de fenêtre ou de climatiseur mural.

Climatiseur portatif - Climatisation

Comment installer un climatiseur portatif ? 2 étapes faciles et rapides

Pour installer votre climatiseur portatif, vous n’aurez besoin que d’une fenêtre à proximité, d’une prise murale et d’une surface plane et bien droite.

Ensuite, sachez que la plupart des fabricants offrent une trousse d’installation avec votre climatiseur, comprenant notamment la glissière pour la fenêtre, ainsi que les vis.

Si toutefois rien n’est fourni, il est très facile de se procurer les éléments suivants, auprès d’un magasin de bricolage ou d’une quincaillerie, de type Rona ou Home Depot :

  • un tournevis ;
  • des vis (au cas où celles-ci ne soient pas fournies avec le kit d’installation) ;
  • du contreplaqué ou du Plexiglas

1)   Préparer l’ensemble de la fenêtre

À la différence avec les climatiseurs de fenêtres, les climatiseurs portatifs peuvent s’installer sur tout type de fenêtre.

Comme énoncé plus haut, la plupart des marques vous fournissent le kit d’installation du climatiseur portatif, avec une glissière qui se monte horizontalement si vous possédez une fenêtre à guillotine, ou verticalement si vous possédez une fenêtre coulissante verticale.

Le plus important réside dans la bonne isolation entre cette glissière et le cadre de votre fenêtre.

La moindre faiblesse dans le calfeutrage, et c’est toute votre climatisation qui sera mise à mal.

En effet, vous ne voulez pas que la moindre petite source de chaleur vienne vous titiller le bout du nez.

D’ailleurs, si votre fenêtre possède une moustiquaire, on vous recommande de la retirer, afin que l’installation soit plus facile.

Si vous remarquez que votre fenêtre ne semble pas correspondre à la glissière fournie par le fabricant, n’hésitez pas à utiliser du plexiglas ou un autre matériau.

Un service de coupe sur-mesure est également possible auprès d’un magasin spécialisé.

2)   Installer l’évacuation

Une fois que votre fenêtre est prête à accueillir votre climatiseur mobile, il est temps d’installer le tuyau d’évacuation (ou gaine d’évacuation).

Celui-ci est indispensable dans votre assemblage, puisque c’est lui qui se charge d’évacuer l’air chaud ambiant de votre pièce, vers l’extérieur.

Pour ce faire, assurez-vous d’abord qu’il soit le plus court possible entre la fenêtre et le climatiseur, et qu’il ne soit pas trop courbé : cela permettra une meilleure efficacité car l’air chaud sera évacué plus rapidement.

Une fois que le tout est bien fixé (le tuyau à la fenêtre, et l’autre extrémité reliée au climatiseur), vous pouvez brancher votre appareil, et ressentir enfin les premières sensations de fraîcheur. Un vrai bonheur !

Au cas où les explications écrites ne vous suffisent pas, découvrez cette vidéo de la marque Canadienne Danby, qui explique, étape par étape, comment installer un climatiseur portatif à sa fenêtre.

Réfléchir au type de fenêtre

Lorsque l’on souhaite s’équiper d’un climatiseur portatif, le type de fenêtre va assurément déterminer sa facilité d’installation.

En effet, la plupart des climatiseurs sont conçus pour être installés sur des fenêtres coulissantes ou fenêtres à guillotine, simple ou double.

Pour les fenêtres à manivelle, la tâche est un peu plus compliquée car celle-ci ne s’ouvre pas entièrement, et le passage du tuyau d’évacuation nécessite un peu de bricolage.

Rassurez-vous, nous avons rédigé un article dédié pour vous faciliter le travail !

L’importance de la capacité de votre climatiseur

Lorsque vous êtes face au choix d’un climatiseur, veillez à bien considérer sa puissance de refroidissement, calculée en BTU/h (British Thermal Unit).

Plus cette unité de mesure est élevée, plus votre appareil aura une grande puissance de refroidissement, et pourra rafraîchir de grandes superficies.

Afin de définir le nombre de BTU/h, il faudra d’abord calculer la superficie de votre pièce, en pieds carrés.

Une fois cela fait, vous pouvez vous référer à la table ci-dessous, afin de trouver la valeur de BTU/h la plus proche de votre surface :

Tableau - Énergie alimentaire

C’est très important d’avoir un climatiseur adapté à la surface de vos pièces, notamment car :

  • un nombre de BTU/h trop petit peut entraîner une surchauffe du moteur, tourner à plein régime sans même vous rafraîchir efficacement. C’est donc une perte d’énergie et d’argent.
  • un nombre de BTU/h trop grand va produire beaucoup trop d’air froid, générer de l’inconfort et vous obliger à l’éteindre et le rallumer trop fréquemment, ce qui peut détériorer rapidement le moteur.

Un rafraîchissement d’appoint, avec une puissance limitée

Le principal avantage d’un climatiseur portatif, c’est qu’avec sa facilité de déplacement, c’est le système de climatisation d’appoint par excellence.

On le conseille davantage pour une installation dans une petite pièce, comme une chambre à coucher ou un petit salon.

Toutefois, son manque de puissance peut parfois pêcher, et c’est pourquoi on peut alors envisager un climatiseur de fenêtre ou climatiseur mural, plus puissants et efficaces pour faire baisser durablement la température ambiante.

Climatiseur

Quelques options pour une climatisation au top

Si vous avez le budget adéquat, et que vous ne souhaitez en rien sacrifier votre confort, sachez qu’il existe des climatiseurs portables offrant plusieurs fonctionnalités super intéressantes.

Celles-ci permettent une expérience d’utilisation encore plus agréable, et de réaliser de belles économies d’argent :

  • Minuterie et thermostat : la minuterie vous offre la possibilité de paramétrer une ventilation pour une durée prédéterminée, tandis que le thermostat vous offre la possibilité de régler le climatiseur à la température précise que vous souhaitez, qui s’éteindra une fois que la pièce sera refroidie à cette température. Vous n’aurez plus besoin de l’allumer et de l’éteindre manuellement.
  • Fonction de purification de l’air : afin d’améliorer la qualité de l’air dans le logement, certains types de climatiseurs font office de déshumidificateurs, souvent équipés de filtres électrostatiques qui piègent poussière, pollens et même moisissures ou acariens. Sur certains modèles, des filtres à charbon permettent également d’atténuer les mauvaises odeurs. Pour une efficacité maximale, pensez à bien les nettoyer et à les changer régulièrement. Un air frais ET pur, que demander de plus ?
  • Fonction de déshumidification : cette option contrôle le niveau d’humidité dans votre maison, et le régule en fonction du taux affiché. C’est une fonctionnalité géniale quand on sait qu’un trop-plein d’humidité peut amener à des moisissures et problèmes respiratoires. De plus, avec des étés extrêmement humides au Québec, c’est une véritable aubaine.

Climatiseur

Pensez à l’efficacité énergétique de votre climatiseur

Afin de vous assurer de la bonne efficacité de votre appareil de climatisation, et que celui-ci ne soit pas énergivore, il est important de regarder les différentes étiquettes qu’il comporte, au moment de l’achat. Pour cela, on vérifiera :

  • L’étiquette ÉnerGuide : c’est la marque officielle du gouvernement du Canada, associée à l’étiquetage et à l’évaluation de la consommation d’énergie ou de l’efficacité énergétique de certains produits. Les produits possédant cette étiquette sont donc très fiables. Plus la cote est élevée, plus vous disposez d’un bon climatiseur, fiable et efficace.
  • La cote SEER : c’est le taux de rendement énergétique saisonnier. Il est le rapport entre la puissance de refroidissement (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (Watt/h ou kWh). On la calcule sur une saison de climatisation. Plus la cote est élevée, plus la consommation énergétique sera faible. Cette donnée s’avère très utile pour trancher entre deux produits aux caractéristiques très similaires. Depuis 2015, les fabricants ne sont plus autorisés à vendre des appareils de climatisation avec un taux d’efficacité énergétique inférieur à 14,5 SEER.
  • Le symbole Energy Star : il offre la garantie qu’il satisfait aux exigences les plus rigoureuses en matière d’efficacité énergétique. À l’heure actuelle, les produits homologués ENERGY STAR doivent présenter un SEER d’au moins 14.

Installer un climatiseur portatif, ce qu’il faut retenir :

L’installation d’un climatiseur portatif est rapide et vraiment facilitée de nos jours.

À partir du moment où vous avez une fenêtre coulissante ou à guillotine, l’installation facile est assurée, surtout puisque dans la majeure partie des cas, la marque vous fournit tout le kit d’assemblage.

N’hésitez pas non plus à visionner différentes vidéos sur le sujet sur des plateformes vidéos comme Youtube, vous gagnerez beaucoup de temps !

Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest