Comment bien se préparer dès maintenant aux tempêtes violentes de pluie

Tout ce que vous devez savoir pour vous aider à protéger votre famille et vos biens.

par
tempete de pluie

Cette année, la saison des tempêtes et ouragans devrait être “supérieure à la normale”, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Qu’est-ce que cela signifie ? Selon la NOAA, il est probable que nos côtes de l’Atlantique verront passer 13 à 20 tempêtes nommées, dont 6 à 10 deviendront des ouragans avec des vents de 74 miles par heure (120 km/h) ou plus. Trois à cinq d’entre elles pourraient être des ouragans majeurs, avec des vents de 111 miles par heure (180 km/h) ou plus.

Les propriétaires de maisons situées dans des zones susceptibles d’être touchées par des ouragans devraient envisager des mesures de modernisation, comme des volets anti-ouragan, adaptées aux conditions locales.

Au Québec, il n’est pas encore question d’ouragans, mais nous subissons souvent des tempêtes de pluie en conséquence des ourangans de la côte Est.

Voici donc quelques conseils pour limiter l’impact de ces conditions météorologiques extrêmes.

 

Prenez des mesures préventives

Continuez à entretenir votre maison.

Enlevez les troncs et les branches d’arbres morts.

Vérifiez une fois par an que votre toit n’est pas pourri – utilisez des jumelles pour éviter le risque d’utiliser des échelles – et faites appel à un couvreur si nécessaire.

Nettoyez, réparez et fixez les gouttières et les guides.

Faites inspecter votre terrasse chaque printemps.

 

Pensez à une génératrice

Dans notre classement des génératrices, les prix des modèles recommandés vont de 550 $ pour une petite unité portable capable d’alimenter un grand radiateur et de charger des téléphones cellulaires à plus de 10 000 $ pour une machine installée de façon permanente qui peut alimenter une maison entière.

Pour les appareils portables, recherchez la technologie de sécurité, qui éteint l’appareil lorsqu’il détecte un taux élevé de monoxyde de carbone.

génératrice

Préparez-vous lorsque les prévisions sont mauvaises

Commencez par l’extérieur

Rangez les meubles d’extérieur.

Mettez les véhicules dans un garage.

Fermez les fenêtres et les portes.

Configurez des alertes sur votre smartphone

Les alertes gouvernementales sont activées par défaut sur les iPhones.

Sur AndroidOS 10.0 et plus, assurez-vous qu’elles sont activées en allant dans Paramètres > Apps et notifications > Avancé > Alertes d’urgence sans fil.

Ne mettez pas votre téléphone en mode silencieux ou en mode nuit.

Gardez les paramètres de localisation activés.

Déplacez les objets de valeur vers les étages supérieurs

L’assurance habitation standard ne couvre pas les dommages causés par les inondations dues aux tempêtes.

Vérifiez bien les conditions de votre assurance, car des options ou des exemptions existent.

Préparez-vous à pénurie d’eau

Consacrez-vous à la constitution de stocks de cette nécessité au cas où la tempête affecterait votre approvisionnement en eau.

Vous pouvez vivre beaucoup plus longtemps sans nourriture que sans eau.

Stockez-en suffisamment

Vous aurez besoin d’au moins 4 litres par personne et par jour, pendant au moins trois jours.

Mais idéalement, ayez-en assez pour deux semaines.

Assurez-vous qu’elle est sûre

Achetez des bidons scellés et préremplis, ou désinfectez et remplissez des bidons de qualité alimentaire.

Gardez les contenants au frais (50° à 70° F), à l’abri de la lumière du soleil et loin des substances toxiques, comme les pesticides et l’essence, qui peuvent s’infiltrer dans le plastique.

Remplacez l’eau tous les six mois.

Avant un orage, remplissez votre baignoire

Utilisez cette eau pour tirer la chasse d’eau et vous laver, mais pas pour la boire.

Ou achetez une vessie en plastique bouchée qui peut contenir de l’eau potable dans votre baignoire.

Vérifiez les avis d’urgence

Un avis d’ébullition de l’eau émis par les autorités sanitaires signifie que vous pouvez boire l’eau du robinet qui a été bouillie pendant au moins une minute.

Dans le cas d’un avis de non-boire, même l’ébullition peut ne pas rendre l’eau du robinet sûre.

N’utilisez donc que de l’eau potable stockée pour boire, cuisiner et vous brosser les dents.

 

Anticipez les pannes d’électricité

Ayez des lampes de poche et des piles de rechange à portée de main.

Si les lumières s’éteignent, prenez les mesures suivantes.

Débranchez tout

Lorsque le courant revient, une surtension peut endommager les appareils connectés.

Prévoyez un plan pour les repas

Dans un réfrigérateur non alimenté mais fermé, les aliments restent généralement à une température sûre – 40° F ou moins – pendant environ 4 heures.

Faites cuire la viande crue et les denrées périssables pendant cette période.

Les aliments restent sûrs pendant deux heures de plus au-dessus de 40° F, ou une heure si la température extérieure est supérieure à 90° F.

Un congélateur plein reste froid pendant environ 48 heures ; un congélateur à moitié plein, la moitié.

Les aliments placés dans une glacière sont bons s’ils restent en dessous de 40° F.

Utilisez un thermomètre pour appareils ménagers pour vérifier.

Lorsqu’il fait chaud, hydratez-vous et cherchez l’air conditionné.

Buvez de l’eau supplémentaire.

Lorsqu’il fait froid, conservez la chaleur.

Gardez tout le monde dans une seule pièce ; une pièce avec une fenêtre orientée vers le sud sera la plus chaude.

Superposez les vêtements. N’utilisez qu’un chauffage portatif au propane conçu pour un usage intérieur et suivez attentivement les instructions de ventilation.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire