Avec les fortes chaleurs annoncées, et un été redoutable au Québec, il est judicieux d’investir rapidement dans un système de climatisation qui réponde à vos besoins, et à votre type d’habitation.

Après plusieurs séances de magasinage, votre choix se porte entre un climatiseur et une thermopompe.

Seulement, vous hésitez encore un peu les deux, ne sachant pas très bien lequel est fait pour vous.

Globalement, sachez que les deux appareils ont la même fonction : rafraîchir l’air ambiant en le transformant en air froid.

Toutefois, ils diffèrent par leur mode de fonctionnement, et par les possibilités qu’ils vous offrent.

Vous avez besoin de plus d’informations pour faire votre choix entre une thermopompe et un climatiseur ?

Dans cet article, on vous expose les différents avantages et inconvénients de chacun, pour un choix éclairé et personnalisé.

Climatiseur

Comment fonctionne un climatiseur ?

Cet appareil (que l’on connaît aussi sous le nom d’air climatisé) a pour mission de refroidir l’air ambiant d’une pièce.

À l’intérieur d’un climatiseur, on retrouve un liquide frigorigène (ou gaz frigorifique) qui va transformer l’air ambiant en air froid, pour ensuite le redistribuer au sein de l’habitation.

Sur le marché, on trouve aussi bien le climatiseur mural que portatif, tout dépend de la configuration de vos pièces, et du prix que vous êtes prêt à investir.

Quels sont les avantages du climatiseur ?

  • Il offre une grande puissance de refroidissement : les différentes puissances permettent au climatiseur de refroidir tout type de superficie. Plus le nombre de BTU/h (unité de mesure de la puissance de refroidissement), plus l’appareil sera puissant et pourra offrir une puissance frigorifique satisfaisante, en fonction de la taille de la pièce. Pour calculer le nombre de BTU/h dont vous avez besoin pour votre pièce, il suffit de calculer sa superficie en pieds carrés de la pièce, et ensuite vous référer au tableau ci-dessous :

Tableau - Énergie alimentaire

  • Il est moins cher que la thermopompe : bien sûr, tout dépendra de sa grosseur, mais globalement, le climatiseur vous revient moins cher à l’achat, et en installation.
  • Plusieurs fonctionnalités sont disponibles : certains modèles de climatiseurs sont très versatils, et vous offrent plusieurs options :
  • Fonction chauffage s’ils sont équipés d’une valve réversible ;
  • Fonction de déshumidification de l’air ambiant, pour une pièce débarrassée de son humidité durant l’été ;
  • Fonction de purification de l’atmosphère, pour une qualité de l’air irréprochable et sécuritaire pour vous, et vos proches ;
  • Une minuterie et un thermostat, qui vous permettent de configurer la température souhaitée, pendant une durée choisie.
  • Connectivité, avec des appareils dont vous pouvez programmer à distance les horaires de fonctionnement, définir la température de chaque pièce, ou encore avoir à portée de main votre niveau de consommation énergétique.
  • Une bonne efficacité énergétique : lors de votre achat, pensez à vérifier que votre appareil possède le logo Energy Star ou encore EnerGuide, et si possible avec des scores élevés. Ces labels vous promettent de belles économies d’énergie, car les produits sont très performants et peu gourmands électriquement.

Climatiseur

Quels sont les inconvénients du climatiseur ?

  • S’assurer des possibilités d’installation : avant l’achat, assurez-vous bien que l’unité extérieure (s’il s’agit d’un climatiseur mural) peut-être correctement installée à l’extérieur de votre habitation. Si vous avez un climatiseur portable, vérifiez que vous pouvez l’installer près d’une fenêtre, afin de faire ressortir le tuyau d’évacuation ;
  • Un climatiseur ne peut pas être utilisé comme chauffage : à moins qu’il ne dispose lui aussi d’une valve réversible, votre climatiseur ne dispose pas d’un mode chauffage, et ne pourra donc s’utiliser que sur une période de quelques mois dans l’année.
  • Il ne garantit pas d’aussi bonnes économies d’énergie que la thermopompe : comme son utilisation est limitée durant l’année, et qu’il faudra prendre le relais avec un chauffage durant l’hiver, le climatiseur n’est pas aussi avantageux économiquement parlant.

Comment fonctionne une thermopompe ?

La thermopompe gagne en popularité auprès des Québécois, notamment pour sa capacité de chauffer durant l’hiver, tout en refroidissant l’été.

Une fonctionnalité 2 en 1 qui permet de réaliser de belles économies globales sur l’année.

La thermopompe est un système électrique de chauffage et de refroidissement de l’air, notamment puisqu’elle dispose d’une valve réversible, qui lui permet de fonctionner toute l’année, aussi bien en été qu’en hiver !

Sachez que là aussi, vous avez le choix entre deux modèles :

  • La thermopompe murale : pour les petits espaces ou habitations n’étant pas équipés de conduits de ventilation ;
  • La thermopompe centrale : la transmission de fraîcheur/chaleur se fait à partir d’un point central de de l’habitation, pour se diffuser partout dans la maison. Elle est plutôt réservée pour les grandes superficies.

Climatiseur

Quels sont les avantages de la thermopompe ?

  • Elle a une durée de vie comprise entre 10 et 15 ans : même si le coût à l’achat est plus élevé qu’avec un climatiseur, la thermopompe assure à ses propriétaires une tranquillité d’esprit durant plus d’une dizaine d’années.
  • Elle possède un système de chauffage pour l’hiver : super appareil 2 en 1, la thermopompe a la particularité de pouvoir, en hiver, transformer l’air froid extérieur, en air chaud à redistribuer dans l’habitation. Pas besoin d’acheter de chauffage !
  • Elle permet de réaliser de belles économies : l’achat d’une thermopompe, ainsi que son installation sont plus dispendieux, mais vous gagnerez en frais de chauffage, ainsi qu’en économie d’énergie globale sur l’année. De plus, vous pouvez l’utiliser sur une période de 10 mois sur l’année, contre 3 ou 4 maximum avec un climatiseur.
  • Elle est très résistante au froid : certains modèles permettent de réchauffer les habitations jusqu’à une température extérieure de -25°C, selon leur taux d’efficacité lors de l’installation. Mais déjà, c’est vraiment pas mal !
  • Il existe des subventions à l’achat : si vous êtes tenté par l’installation d’une thermopompe dans votre foyer, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre municipalité, vous pourriez être éligible à une prime à l’achat.

Une bonne efficacité énergétique : tout comme pour le climatiseur, pensez à vérifier que votre thermopompe possède le logo Energy Star ou EnerGuide.

En général, ce type de produit est très performant et n’est pas énergivore.

Climatiseur

Quels sont les inconvénients de la thermopompe ?

  • Elle nécessite un entretien plus régulier : comme son utilisation est prolongée sur les 4 saisons, et sur plusieurs années, la thermopompe nécessite bien évidemment un plus grand soin et entretien. Certes, ces vérifications par un professionnel représentent un coût, mais celui-ci est largement rentabilisé en raison de vos économies sur les factures.
  • Le bruit : certaines thermopompes ont un niveau sonore assez élevé. Avant tout achat, demandez auprès de votre municipalité si des règles existent concernant le nombre de décibels autorisés en extérieur, ainsi que sur les modalités d’emplacement d’une thermopompe.
  • Attention si vous possédez déjà une chaudière (ou fournaise électrique) : l’utilisation simultanée des deux en hiver pourrait considérablement faire grimper votre facture d’électricité.
  • Des frais peuvent s’ajouter : s’il faut modifier le réseau de conduits ou augmenter la puissance de l’installation électrique, afin de répondre à l’augmentation de la demande, l’installation peut s’avérer plus coûteuse que prévue.

Astuces pour une climatisation efficace et rentable

Afin de vous assurer de la longévité de votre système de climatisation, et de profiter d’économies d’énergie, vous pourriez mettre en place les actions suivantes :

  • Un entretien régulier de votre système de climatisation par un professionnel ;
  • Une bonne isolation de toutes les pièces de la maison ;
  • Un bon calfeutrage de vos fenêtres et ouvertures ;

Quel choix entre une thermopompe et un climatiseur : le bilan

Après avoir établi les différents avantages et inconvénients de ces deux systèmes de climatisation, nous vous recommandons d’investir dans une thermopompe, plutôt qu’un climatiseur.

En effet, même si son coût d’achat, d’installation et de maintenance sont plus élevés que ceux d’un climatiseur, les économies financières réalisées sur le long terme sont plus qu’alléchantes !

Bien sûr, une thermopompe n’est pas dans le budget de tous, et un climatiseur possède lui aussi, des qualités non négligeables.

Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest