Se déplacer en ville en voiture devient de plus en plus compliqué, notamment dans les grandes métropoles.

Stress, embouteillages, pollution, temps de trajet rallongé… Les inconvénients de la voiture sont tellement nombreux, que des solutions émergentes viennent apporter une lueur d’espoir aux usagers.

Vélo électrique, scooter, trottinette électrique, Segway… Le secteur du transport de proximité innove et propose toujours plus d’engins perfectionnés, ergonomiques et pratiques pour se déplacer en toute sécurité et rapidement en ville.

Vous aimeriez trouver une alternative pour vous déplacer en ville sans voiture ? Vous souhaitez investir dans un mode de transport alternatif, mais n’arrivez pas à vous décider sur lequel choisir ?

Pas de panique, dans cet article nous faisons le point sur les différents engins alternatifs existants, et comment se déplacer en ville sans voiture, en toute sécurité et à moindre prix.

Dites adieu à la voiture, au prix infernal de l’essence, au stress de ne pas arriver à l’heure au travail !

Moyens de transport

Le vélo à assistance électrique, pour se déplacer en ville sans voiture, et faire de l’exercice physique

Le VAE gagne de plus en plus en popularité auprès des citoyens habitant en milieu urbain.

Avec ses nombreux avantages comme une assistance électrique, une parfaite maniabilité et un confort de pédalage inégalé, c’est le mode de transport alternatif que l’on retrouve le plus souvent.

Bien sûr, les vélos traditionnels sont toujours très plébiscités, mais la convenance de l’assistance fait gagner des points au modèle électrique, qui permet aux travailleurs d’arriver sereinement sur le lieu de travail, sans la déconvenue de la transpiration.

D’ailleurs pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat dédié aux meilleurs modèles de vélos électriques au Canada, en 2021. Vous pourriez y trouver votre bonheur !

Avec le nombre de pistes cyclables disponibles au Canada, et particulièrement au Québec, ce n’est pas pour rien que l’on voit une augmentation croissante de l’utilisation du bicycle électrique.

Les usagers déboursent un montant important, mais y trouvent tout à fait leur compte après de multiples sorties.

En effet, avec les nombreuses avancées technologiques des marques, l’autonomie de la batterie de ces engins est de plus en plus longue (surtout si elles sont fabriquées à partir de lithium-ion), permettant de parcourir de grandes distances, sans effort supplémentaire.

Au niveau du prix, les fourchettes sont très variables, mais sachez que l’on recommande d’investir au moins entre 2 500 à 4 000$.

Vous disposerez du meilleur choix, et s’il provient d’un magasin spécialisé, vous bénéficiez en plus d’un SAV de qualité. Voici les principales réglementations concernant l’utilisation du vélo électrique, au Québec :

  • La puissance maximale est de 500 W ;
  • La vitesse maximale est de 32 km/h ;
  • Doit porter une étiquette de conformité particulière ;
  • N’est pas tenue d’avoir un numéro de série à 17 caractères décodable conforme à la norme 115 de Transports Canada ;
  • Ne peut pas être immatriculée ;
  • Le port du casque protecteur de vélo est obligatoire.

Parmi les différents modèles de vélos électriques conçus pour une utilisation en ville, on retrouve :

Le vélo à assistance électrique (VAE) de ville

C’est actuellement le modèle le plus vendu, et celui que l’on retrouve le plus souvent dans les villes et grandes métropoles.

Conçu principalement pour un déplacement urbain, son utilisation est vantée par les municipalités qui souhaitent promouvoir un déplacement plus vertueux, aussi bien pour la planète que pour la santé de ses concitoyens.

D’ailleurs, si vous êtes en quête d’un vélo électrique, vous êtes peut-être éligible à une prime à l’achat. Renseignez-vous, ça vaut le coup !

Nécessitant très peu d’entretien et offrant un maximum de confort et d’efficacité, c’est le vélo qui vous permet de réaliser des trajets simples, sans grande difficulté, principalement entre votre domicile et votre lieu de travail, par exemple.

Lors de l’achat, pensez à vérifier le type de moteur dont votre vélo est équipé : on privilégie toujours des marques fiables et reconnues, comme les moteurs Bosch, Yamaha ou encore Panasonic.

Moyens de transport

Le vélo pliable à assistance électrique

Vous l’avez déjà sûrement aperçu dans les rues, le vélo pliable a cette particularité d’avoir de toutes petites roues et comme son nom l’indique, d’être…pliable !

Ultra pratique, ce vélo urbain séduit de plus en plus, aussi bien les travailleurs en quête de facilité de déplacement, que les citadins souhaitant parcourir la ville à l’aide d’un deux-roues très peu encombrant et léger.

Avec ce type d’engin qui se plie et se déplie, aucun élément urbain ne vous résiste.

Très compact, il se glisse facilement sous un bureau, derrière une porte, dans un coffre de voiture…

Bref, investir dans un vélo pliable, c’est le pied ! On le retrouve d’ailleurs sous deux modèles différents :

  • Le vélo pliant électrique compact : très léger et prenant peu de place, il vous permet de vous déplacer partout, et de le ranger dans n’importe quel endroit. Les personnes souhaitant utiliser un vélo pour se rendre au bureau sans arriver en sueur, tout en souhaitant garder un œil dessus, trouveront parfaitement leur compte avec ce type d’engin.
  • Le vélo électrique pliant : tout le confort d’un VAE et la praticité d’un modèle pliable ultra compact. Il est plus lourd et encombrant, mais vous pouvez quand même le transporter dans un coffre de voiture, ou dans un petit espace.

SI vous êtes soucieux à l’idée de laisser votre vélo sans surveillance en ville, et ce, même en utilisant un antivol, ce modèle vous permet de vous arrêter n’importe où, l’esprit libre.

Le vélo cargo électrique

Le vélo cargo est le moyen de transport parfait pour emmener vos enfants, animaux ou chargements encombrants avec vous, partout.

Si vous êtes un artisan et que vous souhaitez amener votre matériel avec vous, sans utiliser votre voiture ou utilitaire, c’est le meilleur modèle !

Dans la famille des vélos cargos à assistance électrique, on trouve 3 produits :

  • Les triporteurs électriques sont équipés de 3 roues (deux à l’avant et une à l’arrière) et offrent une très bonne stabilité à l’arrêt. Toutefois, vous aurez besoin d’un petit temps de prise en main, car sa manoeuvrabilité est quelque peu différente du vélo classique.
  • Les biporteurs électriques sont fabriqués quasiment comme les triporteurs, à l’exception qu’ils ont uniquement deux roues, comme sur un vélo traditionnel. La conduite est fluide et la maniabilité, facilitée. Vous vous faufilez partout !
  • Les longtails électriques sont ces vélos cargos avec un porte-bagages rallongé. Très robuste, c’est le vélo parfait pour emmener ses enfants à l’école le matin, avec de la place pour les cartables, pour l’épicerie ou autres équipements lourds.

Le vélo tout-chemin électrique

Appelé aussi « VTC électrique », ce vélo est à mi-chemin entre sorties sportives et déplacements urbains. Les pneus sont polyvalents afin d’offrir un très bon confort, aussi bien en nature qu’en ville, sur les pavés ou l’asphalte.

Le système de freinage est performant et réactif, pour rester en sécurité en milieu urbain. N’ayez plus peur de parcourir de longues distances ou de pédaler sur des sentiers plus techniques, les possibilités de parcours sont illimitées.

Très polyvalent et confortable, c’est le bicycle qui vous promet de belles balades dominicales, quel que soit votre niveau et le relief de votre environnement.

Moyens de transport

Le vélo rapide ou Speedbike électrique

Ce type d’engin se fait appeler « vélo » malgré lui, puisque techniquement, il ne fait plus partie de cette catégorie.

En effet, avec les nouveaux modèles de batterie optimisés par les fabricants, ce bolide vous permet d’atteindre une vitesse maximale de 45km/h en quelques secondes.

Toujours avec une très bonne maniabilité, une réactivité optimale et un pédalage agréable, c’est la parfaite alternative aux deux-roues motorisés.

Attention, la législation régulant l’utilisation des vélos électriques rapides est plus restrictive.

Vous devrez vous munir d’un casque homologué, être immatriculé, avoir une assurance spécifique et l’interdiction de circuler sur les pistes cyclables, mais bien sur la route.

Les pour :

  • Le vélo électrique permet joindre l’utile à l’agréable, en alliant activité physique et moyen de se déplacer d’un point A à un point B ;
  • Selon le modèle choisi, il permet de transporter un chargement encombrant, de se plier pour pouvoir l’emmener partout avec vous, et de combiner déplacement urbain et tout-terrain ;
  • Tous les publics peuvent acquérir un vélo électrique, qui ne demande pas de compétences de conduite particulières ;
  • Aucun permis n’est requis, et la législation est souple.

Les contres :

  • On trouve de bons premiers modèles à partir de 2 500$, ce qui représente un certain budget ;
  • Le cycliste est très vulnérable sur la route ;
  • Va moins vite qu’un scooter électrique ;
  • Ne convient pas aux personnes ne souhaitant pas transpirer à leur arrivée (même si on s’entend, cette transpiration est très minime par rapport à un vélo classique).

Le scooter électrique, rapide et efficace

Toujours dans une démarche d’apporter plus de diversité auprès des consommateurs concernés par les questions environnementales, les fabricants de scooters se tournent vers l’électrique pour conquérir de nouvelles parts de marché.

Si vous en avez assez des embouteillages et que vous souhaitez vous faufiler partout (toujours avec prudence, bien entendu !), le scooter électrique, tout comme son cousin le vélo à assistance électrique, est fait pour vous.

C’est d’autant plus pratique si vous ne souhaitez pas utiliser les transports en commun, notamment en temps de pandémie.

Moyens de transport

Comment ça fonctionne ?

Le scooter possède un moteur qui est alimenté par des batteries, et est équipé d’un contrôleur électrique, qui assure le bon fonctionnement de l’engin.

Ces batteries (le plus souvent en lithium) permettent en général de parcourir de longs trajets jusqu’à 50km par jour, parfois 100km sur les plus gros modèles.

En général, une nuit suffit en temps de charge pour le lendemain.

À savoir, la batterie ne consomme de l’énergie qu’au moment des accélérations, mais sa durée d’autonomie dépend aussi de plusieurs autres facteurs :

  • la capacité des batteries elles-mêmes ;
  • la vitesse du véhicule ;
  • le poids du scooter ;
  • le poids de son utilisateur (et de ce qu’il transporte) ;
  • la nature du terrain emprunté (accidenté, en pente…).

Le moteur peut être soit intégré au niveau de la roue arrière (moteur roue) soit déporté, généralement plus coupleux.

Un moteur coupleux offre de bonnes reprises et des accélérations franches à bas régime.

Sachez que pour piloter ce type d’engin au Canada, et particulièrement au Québec, vous devez vous soumettre à un règlement bien précis, établi par la SAAQ (Société de l’Assurance Automobile du Québec) :

  • La puissance du moteur maximale n’est pas limitée ;
  • La vitesse maximale est 70 km/h ;
  • Doit porter l’étiquette de conformité standard de Transports Canada ;
  • Doit être identifié par un numéro de 17 caractères décodable conforme à la norme 115 de Transports Canada ;
  • Engin doit être immatriculé ;
  • Le port du casque protecteur de moto est obligatoire.

On trouve de nombreux modèles de scooters électriques, surtout catégorisés par prix.

Vous avez des engins d’entrée de gamme à partir de 1 495.00$, avec d’autres modèles haut de gamme pouvant atteindre les 15 000$ !

À ce prix-là, les scooters électriques ressemblent beaucoup à des scooters thermiques traditionnels, et peuvent être équipés par exemple une double-batterie lithium-ion offrant une autonomie jusqu’à 100 km, d’un système de régulateur de vitesse, etc.

Moyens de transport

Les pour :

  • Plus rapide qu’un vélo, et nécessite zéro effort ;
  • Si vous êtes un habitué du scooter et que vous souhaitez transitionner vers un transport plus écologique, c’est le bolide parfait ;
  • Vous êtes moins vulnérable que sur un vélo ;
  • Certaines batteries amovibles permettent de recharger la batterie n’importe où, au bureau ou chez soi ;
  • Les modèles se choisissent en général par la puissance du moteur.

Les contres :

  • Des réglementations sont en place (casque obligatoire, immatriculation, etc.) ;
  • Engins dispendieux ;
  • Doit rouler sur la route et non les pistes cyclables ;
  • L’autonomie de la batterie peut changer selon votre mode de conduite ;
  • La grande vitesse peut entraîner des accidents.

La trottinette électrique, pour se faufiler partout

On en voit fleurir de plus en plus, partout dans nos villes.

Qu’elles vous appartiennent ou qu’elles soient mises à votre disposition en libre-service, les trottinettes électriques séduisent par leur simplicité de conduite, ainsi que par leur capacité à se faufiler partout, parfois au détriment de la sécurité de ses usagers.

Avec une trottinette, tout semble plus facile, même si vous n’avez pas un grand sens de l’équilibre.

On voit d’ailleurs beaucoup de citadins s’emparer de ce mode de transport régressif, qui offre un transport rapide, fluide et sans effort.

trottinette électrique

Afin de trouver le modèle parfait pour votre utilisation, on conseille toujours de choisir votre trottinette en fonction de votre poids.

Elle doit être capable de supporter un peu plus que votre charge, de manière à offrir une autonomie suffisante (un poids trop lourd fait consommer plus d’énergie à votre batterie).

Ensuite, la taille de la trottinette électrique n’est pas primordiale, mais celle-ci doit être capable de vous fournir une bonne posture : ni trop recroquevillé, ni les bras trop en hauteur.

Pour des déplacements réguliers maison-travail par exemple, on préfère un modèle compact, haut de gamme et dont la durée de vie vous assurera une multitude de trajets.

Si au contraire votre utilisation est plutôt ponctuelle, n’hésitez pas à vous tourner vers une marque qui propose des modèles moins solides, mais moins chers.

Parmi les meilleures trottinettes électriques au Canada en 2021, on retrouve la très appréciée Xiaomi M365, qui dispose du meilleur rapport qualité/prix. Située entre 500 et 800$, vous pouvez facilement la trouver sur des plateformes de vente telles qu’Amazon ou encore Walmart.

Elle vous offre le top de la mobilité urbaine et avec sa construction robuste, elle peut accueillir un adulte pesant jusqu’à 100 kg. Comme elle est pliable, vous pouvez l’emmener partout avec vous, pratique non ?

Si vous êtes branché technologie et grande autonomie, la trottinette électrique Segway Ninebot MAX G30 est un très bon choix, même l’une des meilleures sur le marché.

Vous permettant de rouler à une vitesse maximale de 30km/h, son autonomie vous accompagne pendant au moins 65 km, ce qui est énorme pour ce type d’engin.

3 modes de conduite sont disponibles : Eco, Sport et Conduite, de quoi explorer tout le potentiel d’une trottinette 2.0 ! Son pliage très intuitif et compact vous permet de l’emmener partout, aussi bien dans une voiture que dans un métro, train ou avion.

Un peu plus cher que ses consoeurs, il vous faudra débourser près de 1 200$ pour vous offrir ce petit bijou de technologie.

Si jamais vous souhaitez convertir vos enfants à la mobilité douce, il existe bien évidemment des modèles de trottinettes adaptés pour eux.

On parle ici du modèle Razor, très intuitif et sécuritaire, notamment avec une vitesse de pointe bien inférieure à un modèle adulte.

Sa conception générale satisfaisante et son autonomie vont très vite séduire vos bouts d’choux !

Depuis 2018, un projet pilote permet aux Québécois de conduire des trottinettes électriques sur les voies publiques et les pistes cyclables.

Tout comme les cyclistes, les conducteurs de trottinettes doivent se soumettre au Code de la sécurité routière et doivent en plus porter un casque réglementaire.

Moyens de transport

Les pour :

  • Très peu d’encombrement et une facilité de transport inégalée ;
  • Des engins plus accessibles en termes de prix que des scooters ou vélos électriques ;
  • Les bons modèles possèdent une très bonne autonomie (30 km) ;
  • Des appareils innovants de plus en plus technologiques, avec une expérience d’utilisation très agréable ;
  • On trouve des modèles pour enfant pour des sorties en famille.

Les contres :

  • Une très grande vulnérabilité de l’usager sur la route ;
  • Il n’existe pas de réglementation à proprement parler pour l’usage de la trottinette, en ce qui concerne la sécurité ;
  • À utiliser seulement sur les pistes cyclables, jamais sur la voie publique ;
  • Le poids de la trottinette peut parfois être lourd à transporter une fois celle-ci pliée.

 

À retenir :

  • Le vélo à assistance électrique permet une très bonne mobilité et ses nombreux modèles disponibles s’adaptent aux besoins de chacun. C’est LE mode de déplacement urbain par excellence, et la parfaite alternative à la voiture.
  • Le scooter électrique est parfait pour les usagers de cyclomoteurs thermiques souhaitant se déplacer plus durablement. Disponibles dans de larges gammes de prix, ils peuvent atteindre une vitesse de pointe de 70km/h, et bénéficier d’une autonomie allant jusqu’à 100 km.
  • La trottinette électrique gagne du terrain auprès des citadins, qui trouvent leur compte dans un déplacement rapide, peu encombrant et très maniable. Attention toutefois, c’est un mode de transport beaucoup plus vulnérable pour les usagers.
Auteur

Rédacteur en chef de AchetezLeMeilleur Canada, fan de nouvelles technologies, de bricolage et de cuisine !

Écrire Un Commentaire

Pinterest