8 conseils de pro pour faire le meilleur des barbecues

par Julien Gosselin

Aujourd’hui, je veux partager avec vous quelques-unes de ces leçons durement apprises pour vous aider à réussir votre prochain barbecue, que vous fassiez des grillades pour la famille ou que vous invitiez vos amis à un barbecue pendant un match.

Nous allons aborder tous les sujets, du préchauffage aux techniques de cuisson de niveau professionnel, en passant par les stratégies de saisie et l’importance de laisser reposer les aliments.

Avec ces 8 conseils dans votre livre de jeu, votre prochain barbecue sera un succès à coup sûr!

Conseil de pro n°1 : établir un plan

La dernière chose que vous devriez faire dans le feu de l’action le jour du barbecue, c’est de perdre du temps pour décider quels plats d’accompagnement cuisiner ou comment assaisonner votre viande.

C’est pourquoi vous devriez prendre le temps de planifier votre barbecue à l’avance.

Alors que vous réfléchissez au déroulement la journée, il n’y a pas de mal à préparer la nourriture la veille ou même la semaine précédente, si possible.

Et si cela ne vous dérange pas de laisser vos amis mettre la main à la pâte, envisagez de confier certaines tâches ou certains plats à vos invités afin d’alléger votre charge de travail le jour même.

Il est essentiel de se préparer pour réussir un bon barbecue – croyez-moi, la seule fois où vous pouvez improviser autour du barbecue, c’est lorsqu’il y a du poulet au menu.

Conseil de pro n° 2 : échauffement obligatoire !

Aujourd’hui encore, j’assouplis mon bras avant de lancer la balle dans le jardin avec mon fils.

Il en va de même pour les barbecues : si vous ne préchauffez pas votre barbecue à gaz, vous n’obtiendrez certainement pas les résultats escomptés.

Les aliments placés sur des grilles qui ne sont pas préchauffées ont plus de chances de coller, et moins de chances de former ces superbes marques de saisie et peuvent même finir trop cuits lorsque le gril atteint la température souhaitée.

Heureusement, il ne faut pas plus de 10 à 15 minutes de préchauffage à haute température pour que votre barbecue atteigne la température souhaitée.

N’oubliez pas de garder le couvercle fermé pour que les températures élevées restent confinées à l’intérieur du barbecue.

Le préchauffage est aussi simple qu’il n’y paraît, mais c’est sans doute l’étape la plus importante du processus de cuisson des barbecues.

Conseil de pro n° 3 : maîtrisez la ou les zones de cuisson

Lorsque vous organisez un grand barbecue, il est probable que vous fassiez cuire plusieurs types d’aliments à la fois.

Mais comment y parvenir lorsque les différents aliments nécessitent des températures et des temps de cuisson différents ?

La réponse est le barbecue à deux zones, une méthode qui divise le gril en un côté à chaleur directe et un côté à chaleur indirecte.

Les barbecues à double zone vous permettent de saisir des steaks ou des hamburgers directement au-dessus des flammes et de faire rôtir indirectement des légumes ou des aliments plus délicats à l’autre extrémité.

Pour configurer une double zone sur un barbecue à gaz, il suffit de mettre environ la moitié des brûleurs à feu vif et de laisser les autres brûleurs éteints ou à feu doux, selon le style de cuisson souhaité.

Plus vous avez de brûleurs, plus vous pouvez créer de zones, et plus votre barbecue devient polyvalent.

Qui n’aime pas avoir plus d’options à sa disposition ?

Conseil de pro n° 4 : sachez faire face aux flammes

Combattre les flambées, c’est un peu comme faire face à un défenseur en blitz – vous savez que cela arrivera à un moment donné, mais vous ne pouvez pas le laisser vous déstabiliser.

Les flambées se produisent lorsque la graisse s’égoutte sur la source de chaleur et s’enflamme, créant des flammes incontrôlables qui peuvent carboniser les aliments et se transformer en un feu de graisse incontrôlé si l’on n’y prend garde.

La plupart des barbecues à gaz sont équipés de dispositifs de contrôle de la flamme en métal ou en céramique qui réduisent les flambées, mais il arrive que ces flammes indésirables apparaissent quand même.

Vous pouvez arrêter les flambées en fermant le couvercle, en arrosant le feu avec du sel ou du bicarbonate de soude, ou en déplaçant les aliments de la chaleur directe vers la chaleur indirecte.

Si une flambée menace de devenir un véritable feu de graisse, vous devez retirer tous les aliments du barbecue et éteindre les brûleurs.

Veillez à ne jamais utiliser d’eau sur un feu de barbecues à gaz.

Conseil de pro n° 5 : faites des marques de cuisson parfaites

Obtenir ces magnifiques lignes savoureuses n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, et tout commence par un barbecue correctement préchauffé.

Il faut que le gril soit très chaud, ce qui peut nécessiter 15 à 20 minutes de préchauffage à haute température, selon la taille et l’épaisseur des grilles de votre barbecue.

Lorsque les aliments touchent les grilles chaudes, vous entendrez un grésillement qui vous indiquera qu’ils commencent à caraméliser et à développer des lignes de saisie.

Après environ 2 minutes (ou lorsque les aliments ne collent plus), il suffit de les faire pivoter de 45 degrés et de laisser le barbecues faire le reste.

Retournez-le, répétez l’opération, et boum, des marques de saisie parfaites.

Une couche d’huile ou de beurre favorise la caramélisation, qui est la clé pour obtenir un steak parfait sur le barbecue.

Conseil de pro n° 6 : donnez une pause à vos aliments

Ne vous lancez pas tout de suite sur la nourriture une fois prête !

Peu importe la qualité du barbecue, vous devez attendre avant de déguster les fruits (ou les viandes, si vous voulez être littéral) de votre travail.

Non seulement cela permettra aux aliments de refroidir jusqu’à une température comestible, mais les jus auront également le temps de se répartir uniformément et de donner une saveur incroyable à chaque bouchée.

Trancher immédiatement un steak lui fera perdre ces précieux jus, ce qui serait une tragédie.

Une bonne règle de base consiste à laisser reposer les aliments qui ont été cuits à feu vif pendant 5 minutes par livre.

Vous pouvez expérimenter à partir de là, mais n’oubliez pas que plus le morceau de viande est gros, plus il doit reposer longtemps.

Quel que soit le temps nécessaire, c’est le moment idéal pour boire une gorgée fraîche de votre breuvage préféré – c’est excellent pour récupérer après tout ce travail exigeant !

Conseil de pro n° 7 : nettoyez le terrain de jeu

Une fois le travail terminé, votre barbecue a besoin d’être nettoyé.

Un gril propre vous permet d’être prêt pour le prochain barbecue.

De plus, un gril sale est plus susceptible de tomber en panne et de vous coûter des frais de remplacement.

C’est pourquoi je nettoie les grilles des barbecues après chaque utilisation, en prenant soin d’empêcher les débris alimentaires de ronger les parties métalliques.

Il suffit de laisser le barbecue à température élevée pendant environ 15 minutes pour brûler les matières organiques, puis d’utiliser une brosse à barbecue pour enlever toutes les cendres.

Il est tout aussi important de nettoyer périodiquement l’intérieur et l’extérieur de votre barbecue, mais ce n’est pas nécessaire après chaque cuisson.

Selon la fréquence de vos barbecues, vous pouvez effectuer un nettoyage en profondeur tous les 2 ou 3 mois ou à la fin de chaque saison pour éliminer toute trace de graisse ou de moisissure.

Conseil de pro n° 8 : amusez-vous !

Vous pouvez suivre chacun de mes conseils à la lettre, mais ce que je veux que vous reteniez surtout, c’est que les barbecues doivent être synonymes de bons moments passés avec de bonnes personnes.

Peu importe si vos marques ou vos cuissons ne sont pas parfaites, le plus important c’est de pouvoir passer un bon moment!

Ajouter un commentaire