À l’approche des fortes chaleurs prévues, il est de mise d’investir dans un climatiseur pour vous soulager des températures extrêmes, et profiter d’un peu d’air frais.

Parmi la grande sélection de systèmes de climatisation disponible, vous avez décidé de vous tourner vers un climatiseur portatif, une bonne option dans une habitation où l’installation de climatiseurs de fenêtre est interdite par le propriétaire ou la déclaration de copropriété.

Oui mais voilà, vous êtes un peu perdu avec tout ce langage technique qui entoure le monde de la climatisation, ainsi que les différents éléments à prendre en compte pour bénéficier du plein potentiel de votre climatiseur.

Vous souhaitez acheter un climatiseur portatif, tout en connaissant les critères importants avant l’achat ?

Dans cet article, on vous délivre 14 astuces imparables pour bien choisir son climatiseur portatif, et profiter d’un été bien frais.

 

1)  La configuration de votre habitation

Avant de vous décider sur tel ou tel type de climatiseur, il est primordial de réfléchir dans quelle pièce vous voulez installer celui-ci.

On n’utilisera pas la même climatisation pour l’air ambiant d’une chambre, que pour celui d’une très grande pièce de vie, par exemple.

Pour cela, un simple calcul de la superficie en pieds carrés est la première étape.

Si votre pièce est carrée ou rectangulaire, mesurez deux côtés et multipliez-les.

Si votre pièce est construite de manière originale, découpez-la en plusieurs formes géométriques (triangle, rectangle, carré…) et calculez la superficie de chaque espace.

Une fois que vous avez votre superficie totale de pièce, cela vous donnera une idée bien plus précise du nombre de BTU à choisir.

BTU ?

C’est quoi ça ?

2)  La puissance frigorifique (BTU) du climatiseur

Un BTU (British Thermal Unit) est l’unité de mesure qui détermine la puissance frigorifique d’un appareil de climatisation.

Il se calcule par heure. Plus le nombre de BTU/h est élevé, plus la capacité de refroidissement de votre climatiseur est efficace.

Il est donc très important de choisir son climatiseur en fonction de sa puissance de refroidissement car :

  • Un BTU/h trop grand par rapport à la taille de la pièce : vous allez consommer beaucoup d’énergie car l’appareil va produire trop de froid. Vous risquez d’être incommodé, et donc plus à même d’éteindre et de rallumer très souvent votre climatiseur.
  • Un BTU/h trop faible par rapport à la taille de la pièce : le climatiseur fonctionne à plein régime, sans pour autant bien refroidir l’environnement. La facture d’électricité risque d’être très élevée, et le moteur de s’endommager plus rapidement que prévu.

Le plus simple sera de vous référer au tableau ci-dessous, qui associe assez précisément le nombre de BTU requis pour une superficie en pieds carrés donnée.

Tableau - Énergie alimentaire

3)  Les autres facteurs influençant le nombre de BTU/h

Même si le tableau ci-dessus est un très bon point de départ, il y a cependant d’autres éléments pouvant influencer le nombre de BTU requis pour votre climatisation :

  • L’orientation de votre pièce : si elle bénéficie d’un superbe ensoleillement plein sud ou plein ouest, il y a de fortes chances que la pièce soit très vite réchauffée. Il faudra alors songer à choisir un appareil avec davantage de BTU/h, afin que l’efficacité de refroidissement soit optimale.
  • La pièce elle-même : si vous avez prévu d’installer un climatiseur dans votre cuisine, par exemple, il faudra songer à augmenter, là encore, le nombre de BTU/h. Avec la grande quantité de chaleur dégagée par le four ou la gazinière, le gouvernement du Canada préconise d’ajouter 4 000 BTU/h à votre climatiseur, de manière à bien refroidir l’espace. Au contraire, si votre pièce est à l’ombre (nord ou nord-ouest), vous pouvez tout à fait investir dans un modèle moins puissant, tout comme si vous climatisez seulement la nuit.

4)  L’espace dont vous disposez

Un climatiseur portatif présente le génial avantage d’être ergonomique et déplaçable d’une pièce à l’autre, permettant par exemple de rafraîchir le salon pendant le jour et une chambre la nuit. Cependant, il faut savoir que ce type d’appareil est assez encombrant.

Ne pas avoir anticipé un potentiel manque de place pourrait vous faire regretter votre achat sur le long terme.

Rien ne presse, prenez le temps de mesurer votre espace, et le confort s’offrira à vous.

Climatiseur

5)  La facilité d’installation du climatiseur portatif

Un climatiseur portatif repose à l’intérieur de l’habitation, sur des roulettes.

Pour fonctionner et vous rafraîchir, il doit être raccordé à une fenêtre par un ou deux tuyaux d’évacuation de l’air fournis avec un adaptateur.

Il convient à tout type de fenêtre : à guillotine, coulissante ou à manivelle.

Pour qu’un bon climatiseur vous offre confort, praticité et simplicité d’utilisation, il se doit d’être ultra facile à installer.

Pour cela, n’hésitez pas à consulter les avis consommateurs sur les sites d’achat, ainsi que sur les sites comparatifs.

Cela vous donnera une bonne idée des étapes de montage.

La meilleure idée selon nous, c’est d’acheter un deuxième kit d’installation, et de le configurer dans la 2nde pièce où vous vous en servirez le plus.

Vous n’aurez plus qu’à débrancher les tuyaux du climatiseur, et à le rebrancher à l’autre installation.

Ne nous remerciez pas, on sait ce que c’est d’installer une clim’ sous 40°C !

N’hésitez pas à consulter la vidéo suivante pour vous aider dans le montage de votre climatiseur.

6)  Modèle de climatiseur avec ou sans tuyau ?

Les modèles à tuyaux sont vendus avec des trousses d’installation qui permettent d’ajuster le tuyau à une fenêtre pour évacuer l’air chaud.

Ceux qui n’utilisent pas de tuyaux requièrent simplement qu’on les branche dans une prise d’alimentation secteur, et qu’on les laisse travailler.

Dans ce cas, il vous faudra vider le réservoir d’eau de temps en temps, afin d’éviter que votre appareil ne coule en raison d’un surplus de condensats.

La fenêtre - Climatiseur portatif

7)  L’entretien du climatiseur portatif

L’entretien des climatiseurs portatifs n’est pas un critère primordial dans votre choix, mais cela peut être un facteur intéressant à considérer.

En général, il est assez facile et sans difficulté de nettoyer son appareil, la clé est de le faire régulièrement.

Cela lui offrira une durée de vie bien supérieure, en plus d’éviter une climatisation qui fuit.

Chaque deux semaines, offrez un bon nettoyage à votre filtre à air, et veillez à bien respecter la fréquence de changement de celui-ci.

Si toutefois, vous n’avez pas envie de vous prendre la tête avec l’entretien, il existe des modèles offrant un système de vidange automatique.

Une option intéressante à considérer !

Il arrive parfois que votre climatiseur coule.

Pour éviter cela, il est important de vérifier régulièrement le bac à condensats. Le condensat est un écoulement d’eau inévitable et tout à fait normal, qui apparaît lorsque la condensation naturelle de l’eau contenue dans l’air se produit en passant dans un échangeur froid.

Les condensats de vapeur d’eau sont donc très présents dans votre habitation, via vos divers appareils électroménagers, et sont chargés d’eau pure.

Si votre bac est nettoyé et vidé, mais que la fuite continue, n’hésitez pas à faire appel à un technicien chauffagiste, qui saura vous dépanner.

Climatiseur portatif - Climatisation

8)  L’efficacité énergétique du climatiseur portatif

Connaître l’efficacité énergétique d’un climatiseur avant de l’acheter, c’est s’assurer dans quelle mesure il est écoénergétique ou énergivore, lorsqu’il fonctionne.

Cette cote s’obtient simplement en divisant le nombre de BTU par sa puissance en Watt.

Les climatiseurs possédant une cote d’efficacité énergétique élevée ont besoin d’une faible consommation énergétique pour produire la même quantité de BTU.

Une faible classe énergétique permet également d’avoir un compresseur de meilleure qualité, et un fonctionnement plus silencieux que les autres modèles.

Afin de vous assurer de la bonne cote énergétique de votre appareil, plusieurs labels et certifications sont disponibles sur le marché :

  • L’étiquette ÉnerGuide est la marque officielle du gouvernement du Canada, associée à l’étiquetage et à l’évaluation de la consommation d’énergie ou de l’efficacité énergétique de certains produits. Les produits possédant cette étiquette sont donc très fiables.
  • La cote SEER signifie le taux de rendement énergétique saisonnier. Il est le rapport entre la puissance de refroidissement (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (Watt/h ou kWh). On la calcule sur une saison de climatisation. Plus la cote est élevée, plus la consommation énergétique sera faible. Cette donnée s’avère très utile pour trancher entre deux produits aux caractéristiques très similaires. Depuis 2015, les fabricants ne sont plus autorisés à vendre des appareils de climatisation avec un taux d’efficacité énergétique inférieur à 14,5 SEER.
  • La cote EER est principalement utilisée par les techniciens et les ingénieurs en climatisation, tandis que le SEER est employé pour le marketing.
  • Enfin, un produit annoté du symbole Energy Star offre la garantie qu’il satisfait aux exigences les plus rigoureuses en matière d’efficacité énergétique. À l’heure actuelle, les produits homologués ENERGY STAR doivent présenter un SEER d’au moins 14.

9)  Les différentes fonctionnalités du climatiseur portatif

La plupart des climatiseurs portables comprennent un ventilateur pouvant fonctionner seul, pour faire circuler l’air sans refroidir la température ambiante. Certains ont également une fonction de déshumidification de l’air.

Enfin, quelques modèles portatifs servent aussi de chaufferettes, ce qui se révèle utile lors des journées froides, par exemple en début ou en fin de saison estivale.

À vous de privilégier le modèle qui saura combler toutes vos attentes.

10)  Les différentes commandes et options

Climatiseur

Aujourd’hui, les marques rivalisent d’innovation pour proposer des modèles de climatiseurs toujours plus perfectionnés sur le marché :

Connectivité

On trouve des modèles connectés à votre cellulaire via Bluetooth, où vous pouvez programmer à distance les horaires de fonctionnement, définir la température de chaque pièce, ou encore avoir à portée de main votre niveau de consommation énergétique. Avec une telle option, vous bénéficiez d’un système de climatisation au plus près de vos besoins, en alliant économie d’énergie et bien-être.

Si vous n’avez pas cette fonctionnalité de connexion cellulaire, vous disposez sûrement d’une télécommande à pile, en plus du panneau de commandes.

Purificateur d’air

Pour améliorer la qualité de l’air dans le logement, certains types de climatiseurs sont souvent équipés de filtres électrostatiques qui piègent poussière, pollens et même moisissures ou acariens.

Sur certains modèles, des filtres à charbon permettent également d’atténuer les mauvaises odeurs. Pour une efficacité maximale, pensez à bien les nettoyer et à les changer régulièrement.

Système de vidange automatique

Ce qui peut être extrêmement pratique, c’est un système de drainage automatique, qui transforme tout le liquide de condensation accumulé en gaz d’échappement.

De cette manière, vous n’avez jamais à vous occuper de vider le bac à condensats.

Thermostat programmable

Encore une fonctionnalité très intéressante, surtout lorsque l’on guette la moindre économie d’énergie.

Le thermostat programmable vous permet de régler le climatiseur à la température précise que vous souhaitez, qui s’éteindra une fois que la pièce sera refroidie à cette température.

Vous n’aurez plus besoin de l’allumer et de l’éteindre manuellement.

Fonction chauffage/climatiseur

Que diriez-vous d’avoir un seul appareil à utiliser toute l’année ?

Cette option ultra économique est très pratique, et vous évitera de d’investir dans deux appareils au lieu d’un.

Comment c’est possible ?

Tout système de climatisation est composé d’une unité extérieure (dans le cas du climatiseur portatif, il s’agit du tuyau d’évacuation) qui a pour fonction de produire l’air froid, et d’une ou plusieurs unités intérieures qui diffusent cet air dans l’habitation.

Dans le cas d’une climatisation réversible, ce processus est inversé pour diffuser de l’air chaud dans la pièce.

Déshumidificateur

Un climatiseur équipé d’un déshumidificateur contrôle le niveau d’humidité dans votre maison.

C’est une option géniale quand on sait qu’un trop-plein d’humidité peut provoquer des moisissures et des problèmes respiratoires.

De plus, avec des étés extrêmement humides au Québec, cette fonction est une véritable aubaine.

Climatiseur

11)  Le niveau sonore du climatiseur portatif

Un climatiseur portatif, c’est bien.

Un climatiseur portatif silencieux, c’est mieux !

Qui aurait envie d’un bruit de tracteur dans son salon ? Afin de mesurer le volume sonore de votre appareil, on vous suggère de vous référer plutôt aux avis des consommateurs, ce sera beaucoup plus parlant que de comparer le nombre de décibels.

Pourquoi ? Comme aucune organisation indépendante ne mesure officiellement le niveau sonore des climatisations, les marques s’approprient souvent cette donnée de manière subjective.

Toutefois, on constate que des marques comme De’longhi et Honeywell sont parmi les plus silencieuses sur le marché.

Au-dessus de 70 décibels, on vous conseille tout de même de passer votre chemin.

12)  Le prix d’un climatiseur portatif

Le prix d’un climatiseur portatif varie principalement en fonction de ses différentes options : climatisation, déshumidification, purification de l’air, climatisation réversible…

Ça paraît logique : plus vous disposez de fonctionnalités intéressantes et utiles, et d’un nombre de BTU élevé, plus votre appareil sera haut de gamme et par conséquent, disposera d’un prix de vente élevé.

On observe des prix d’entrée de gamme à partir de $349, avec d’autres modèles ultra performants pouvant monter jusqu’à $900. T

out dépend du budget dont vous disposez, et du niveau de confort que vous souhaitez atteindre.

13)  Quelle marque acheter pour un climatiseur portatif ?

On ne le répétera jamais assez : acheter auprès d’une marque reconnue, fiable et de confiance est la garantie de bénéficier d’un service à la clientèle de qualité, et d’un service après-vente efficace.

De plus, le rapport qualité-prix sera bien supérieur que sur des produits bon marché, trouvés sur des sites en ligne un peu douteux.

Voici une liste non-exhaustive des meilleures marques de climatiseurs portatifs :

  • Honeywell ;
  • De’longhi ;
  • Trotec ;
  • Klarstein New Breeze ;
  • Samsung ;
  • Frigidaire ;
  • Danby ;

Les modèles sont disponibles aussi bien sur les sites officiels des marques, que sur différents sites marchands type Amazon.

Ne perdez pas de temps, certains modèles sont déjà peut-être en rupture de stock !

Et si vous êtes à la recherche du meilleur modèle de climatiseur portatif au Canada cette année, consultez notre guide d’achat !

14) Pour approfondir : quels sont les autres types de climatiseurs ?

En plus du climatiseur portable, sachez qu’il existe d’autres modèles de climatisation, chacun comportant ses spécificités :

Le climatiseur mural

Le climatiseur mural est le système le plus répandu. Il est fixé sur le mur et s’installe en hauteur.

Son encombrement est réduit tout en restant assez esthétique.

Le climatiseur de fenêtre

Pour une surface restreinte, le climatiseur de fenêtre représente une solution économique et pratique pour les locataires.

Il est cependant bruyant, obstrue une partie de la fenêtre, doit être réinstallé (parfois péniblement) chaque printemps et entreposé durant la saison froide.

La thermopompe (ou pompe à chaleur) centrale

Elle se distingue par le fait qu’elle rafraîchit l’été, et qu’elle réchauffe l’hiver, grâce à l’inversion de son système de climatisation.

Coûteuse et plus ou moins bruyante, la thermopompe est assez volumineuse et trône à l’extérieur de la maison.

Le climatiseur central à air

Il possède un compresseur situé à l’extérieur de l’habitation.

Son second composant, soit l’évaporateur, se greffe au cœur d’un système de chauffage central d’où l’air rafraîchi est distribué dans toutes les pièces par les conduits de ventilation.

Le climatiseur « bibloc »

Il comprend un compresseur et un condenseur installés à l’extérieur de la maison, et un ou plusieurs diffuseurs d’air frais placés en haut des murs.

Sa puissance de climatisation varie de 9 000 à plus de 35 000 BTU/h. Il diffère de son cousin, le climatiseur monobloc, qui est moins encombrant et dont l’installation est facilitée.

Le « plafonnier »

Celui-ci loge, pour sa part, dans les combles (« entre toit ») et distribue l’air frais par des conduits flexibles débouchant au plafond des pièces.

La localisation de l’appareil en rend l’accès difficile et, par conséquent, en complique l’entretien. Cependant, sa capacité de refroidissement peut atteindre cinq tonnes, soit 60 000 Btu/h, ce qui est idéal pour les grandes superficies de type entrepôt ou local commercial.

Ce qu’il faut retenir pour bien choisir son climatiseur portatif :

Avantages

  • Très pratiques lorsque l’on souhaite pouvoir climatiser des pièces différentes, une à la fois ;
  • Ils constituent un bon choix pour les pièces qui n’ont pas de fenêtres assez grandes pour y installer un climatiseur de fenêtre ;
  • Bien qu’ils soient habituellement assez encombrants, ces appareils sont souvent dotés de roulettes qui facilitent leur déplacement ;
  • On peut aussi généralement les installer en quelques minutes, ce qui en fait le choix idéal lorsque vient le temps de régler rapidement un problème de chaleur à la maison ;
  • Idéal lorsqu’on loue une habitation, et qu’une climatisation murale n’est pas autorisée par le propriétaire ;
  • Les différentes fonctionnalités possibles avec les innovations du marché, en font un appareil très polyvalent et multifonction.

Inconvénients

  • Si vous souhaitez le changer de pièce, il faudra retirer toute l’installation (tuyau branché à la fenêtre) et la remonter dans la nouvelle pièce ;
  • Système de climatisation assez onéreux ;
  • Appareils assez bruyants, un modèle doté d’une minuterie peut être envisagé pour stopper le bruit à un moment précis ;
  • Un climatiseur portatif est adapté pour une petite pièce, même si son encombrement est non négligeable.
Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest