Ne l’oublions pas, nous passons entre 25 et 27 ans à dormir, soit un tiers de notre vie ! Il est donc primordial d’avoir un matelas confortable, qui convient parfaitement à nos besoins et surtout, qui dure longtemps. Sachez cependant que pour la qualité de votre sommeil, il est important de régulièrement changer son matelas. Affaissement, mal de dos, nid à bactéries… Un vieux matelas, ce n’est pas l’idéal, ni pour votre intérieur, ni pour votre santé ! Eh oui, un matelas possède bel et bien une durée de vie, qu’il est nécessaire de respecter si vous tenez à garder des nuits réparatrices. Dans cet article, nous nous penchons sur la fréquence à laquelle il faut changer son matelas, ainsi que les conseils pour optimiser sa durée de vie.

Matelas

Les signes visibles qu’il est temps de changer son matelas

On observe une durée de vie commune pour les matelas, se situant entre 8 et 10 ans. « Pourquoi si peu ? » diront certains consommateurs. Deux facteurs influencent principalement la longévité d’un matelas : le support et l’hygiène. Au fil des années, les ressorts commencent à grincer, la mousse à s’affaisser, le matelas à se creuser, les bactéries à s’accumuler… Certains signes vous mettent la puce à l’oreille qu’il est grand temps d’investir dans un nouveau matelas. On vous en dit plus !

La mousse s’affaisse

Pour les dormeurs possédant un matelas en mousse, celle-ci va naturellement montrer des signes d’usure après 8 années d’utilisation environ. En effet, les débris, l’humidité et les bactéries s’accumulent, et créent un affaissement du matelas. Même si vous vous attardez à le nettoyer parfaitement, il est peu probable que celui-ci retrouve son look pimpant des premiers jours, et c’est normal ! D’ailleurs, si votre choix de mousse initiale est le polyéther, celle-ci est la moins résistante du marché et est plutôt réservée à un couchage d’appoint. Comme elle résiste peu à l’humidité, c’est la moins durable du marché.

Mal de dos persistant

La qualité du matelas se dégrade à partir du moment où vous ressentez certains maux de dos, courbatures ou autres inconforts au niveau des reins ou des cervicales au lever. Les principales raisons : la mousse perd de sa densité et se tasse dans le cas d’un matelas en mousse. Dans le cas d’un matelas à ressorts, ceux-ci peuvent grincer et ne plus procurer un rebond aussi performant qu’auparavant. C’est clairement le signe que votre matelas n’est plus de bonne qualité, et qu’il est temps de le changer.

Creux et bosses visibles sur le matelas, et effet « cuvette »

Autre signe que votre matelas fatigue : l’apparition de bosses et de creux sur la surface du matelas. Au fil du temps, celui-ci perd de sa haute résilience, de son maintien et c’est là que peuvent apparaître les douleurs. De plus, si vous avez tendance à rouler au centre du lit durant la nuit, sans raison particulière, c’est sûrement à cause d’un affaissement naturel provoqué par un tassement de la mousse : l’effet « cuvette ». Afin de contrer cet effet indésirable, n’hésitez pas à choisir un matelas plus épais, ou fabriqué à partir de matériaux plus durables et robustes.

Apparition ou augmentation des allergies

Si vous sentez que des symptômes d’allergies apparaissent, comme des éternuements répétitifs au moment de vous coucher ou durant la nuit, ou encore que votre corps vous gratte, c’est sûrement car votre matelas est bourré de poussière et d’acariens. Pas de panique, c’est tout à fait normal après quelques années d’utilisation. Si votre matelas fête ses 10 ans, c’est sûrement le moment de le changer. S’il est encore relativement neuf (moins de 8 ans), un bon coup d’aspirateur, d’aération et le tour est joué !

Matelas

Nos conseils pratiques pour optimiser la durée de vie de son matelas

Maintenant que vous êtes au fait concernant les signes que votre matelas est bon à changer, voici quelques astuces pour que votre matelas dure sur le long terme, et vous offre de bonnes nuits.

L’importance du sommier, et d’une chambre au sec

Utiliser un sommier pour dormir, c’est l’assurance de prolonger la durée de vie de votre matelas. Celui-ci lui offre un support accru, et réduit nettement son affaissement naturel. De plus, un sommier de bonne qualité favorise la bonne circulation de l’air, et réduit ainsi l’accumulation d’humidité. Le saviez-vous ? Nous perdons environ 30 cl d’eau chaque nuit, raison de plus pour dormir sur un matelas respirant et ventilé. D’ailleurs, une chambre avec un taux d’humidité a également une incidence sur la longévité de votre matelas. Oui, les endroits humides sont les terrains de jeu favoris des acariens et autres allergènes !

Une mousse de meilleure qualité

Si vous comptez vous diriger vers l’achat d’un matelas en mousse, on vous conseille d’investir dans un modèle à mousse en polyuréthane ou à mémoire de forme (aussi appelée mousse viscoélastique). Pourquoi ? Ces types de mousse sont beaucoup plus résistants au temps et à l’humidité. De plus, elles procurent un soutien et un confort d’accueil bien supérieurs. Une mousse polyéther, surtout si vous avez une forte corpulence, va s’affaisser très rapidement et risque de vous causer bien des nuits blanches. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on la conseille seulement pour des couchages occasionnels.

Choisir un matelas adapté à sa morphologie

Choisir un matelas selon sa corpulence, sa taille et son poids est primordial lors de votre achat. Il est clair qu’il n’est jamais confortable de dormir dans un lit où l’on s’enfonce en permanence, et où les points de pression sont nombreux et désagréables. Vous passerez des nuits terribles, et votre matelas se dégradera beaucoup plus vite. C’est donc un élément indispensable à prendre en compte pour votre bien-être. On privilégie ainsi les matelas à ressorts ensachés, ou bien un matelas en mousse à mémoire de forme, tous deux offrant un bon maintien, une bonne indépendance de couchage, et un accueil ferme.

Matelas

À retenir :

  • Un matelas vous durera normalement entre 8 à 10 ans.
  • Un sommier de qualité = matelas qui dure des années
  • La longévité d’un matelas dépend de sa composition, de votre morphologie et de l’humidité de votre chambre
  • Investir dans un matelas haut de gamme, avec des matériaux de qualité, c’est s’assurer qu’il vous dure pendant des années

Pour en savoir plus sur les différents types de matelas (les différences entre chaque modèle, leurs avantages, inconvénients etc, nous vous invitons à lire notre guide d’achat dédié au meilleur matelas au Canada. Une vraie mine d’informations pour les consommateurs souhaitant choisir un matelas de qualité.

Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest