Comment bien choisir sa laveuse : 12 critères essentiels

par Véronique Raymond

Choisir une nouvelle laveuse peut être assez complexe lorsque l’on ne s’y connaît pas trop.

Entre le type de modèle, la bonne capacité, les différentes options… On peut vite s’y perdre, et passer à côté de la machine qu’il nous faut vraiment.

Pour faire le bon choix, il est donc nécessaire de se pencher sur plusieurs critères qui font toute la différence, et qui vous assure une longue durée de vie.

Dans cet article, on vous aide à y voir un peu plus clair, grâce à 12 points importants !

Bien choisir sa laveuse 1.  Le type de laveuse

Tout d’abord, choisissez votre laveuse selon l’espace dont vous disposez et l’endroit où vous l’installerez ; un modèle à chargement par le haut, par exemple, ne convient pas sous un comptoir ou une armoire, puisque la porte est située sur le dessus de l’appareil. La majorité des laveuses ont une largeur d’environ 27 po – 24 po pour les modèles de petite capacité – mais varient en profondeur (25 à 34 po) et en hauteur (33 à 46 po). Mesurez l’espace disponible afin de vous assurer de choisir un modèle qui conviendra.

 

Laveuse à chargement frontal

Les laveuses à chargement frontal (par l’avant ou front load) sont les modèles les plus populaires ; le choix sera donc beaucoup plus large.

Comme le nom l’indique, le chargement des vêtements s’effectue par une porte située sur le devant de la laveuse.

Le point fort est que vous pouvez l’installer sous un plan de travail ou, dans certains cas, y superposer une sécheuse pour gagner de l’espace.

Disons que c’est un modèle idéal pour les petites surfaces ou pièces de vie, surtout que les commandes sont généralement placées sur le devant de l’appareil.

Ce type de laveuse à chargement frontal est moins gourmand en énergie et en eau que les laveuses à chargement par le haut, notamment car les vêtements se nettoient par culbutage dans la cuve.

De plus, les tâches sont nettoyées plus efficacement, et le rinçage et l’essorage sont plus puissants.

Au moment de magasiner votre laveuse, n’hésitez pas à tester l’ouverture et la praticité des différentes laveuses.

Notez de quel côté s’ouvre sa porte afin qu’elle ne bloque pas l’accès à votre sécheuse, ou si vous estimez que vous avez l’espace nécessaire.

 

Laveuse à chargement par le haut (ou laveuse à chargement vertical)

C’est le type de laveuse le plus ancien, et existe depuis très longtemps dans les foyers canadiens.

Ces laveuses sont généralement moins chères que les laveuses à chargement frontal et nécessitent moins d’entretien.

Les commandes sont généralement placées sur le dessus de la machine, vers l’arrière.

De plus, leur cycle de lavage est plus court et le traitement du linge est moins agressif.

Ce qu’on apprécie le plus, c’est que l’on peut y ajouter ou en retirer des articles une fois le lavage commencé, ce qui est très utile si vous avez tendance à oublier vos effets personnels.

Niveau ergonomie, il est certain que le gain de place n’est pas aussi optimal qu’avec un modèle à chargement frontal.

Si vous voulez poser des choses dessus, il faudra les bouger pour ouvrir la laveuse, ou effectuer le déchargement du linge.

Pour les petits espaces, ce n’est donc pas le modèle à privilégier.

Au moment du magasinage, si vous êtes tenté par ce modèle, n’oubliez pas de calculer l’espace nécessaire pour ouvrir la porte, surtout si des armoires ou des tablettes se trouvent au-dessus.

Les laveuses à chargement par le haut sans agitateur nettoient les vêtements grâce au mouvement de leur tambour, tandis que celles dotées d’un agitateur brassent les vêtements à l’aide d’un «bras» mécanique.

 

Laveuse à haute efficacité (laveuse HE)

Les laveuses à haute efficacité (HE) comprennent une technologie qui réduit considérablement la quantité d’eau nécessaire, ainsi que le temps de lavage.

Par exemple, elles utilisent jusqu’à 80 % moins d’eau que les laveuses traditionnelles à chargement vertical, et offrent des économies d’énergie de 65 %.

De plus, elles sont jusqu’à 40% plus grosses que les laveuses traditionnelles à chargement vertical, et peuvent donc faire des brassées beaucoup plus importantes.

 

2.  Une laveuse avec ou sans agitateur

Selon nos différentes analyses d’avis de consommateurs, les laveuses avec agitateur central lavent et rincent un peu mieux que les modèles qui n’en n’ont pas.

Toutefois, elles abîmeraient un peu plus les vêtements au cycle délicat.

De plus, à dimensions égales, les laveuses munies d’un agitateur accueillent moins de vêtements que celles sans agitateur.

Tout est donc une question de goût : si vous avez beaucoup de vêtements fragiles que vous n’avez pas envie d’abîmer, alors peut-être qu’un choix sans agitateur sera préférable.

Si, au contraire, la fragilité du linge vous importe peu, et que vous cherchez surtout une machine efficace, alors un modèle avec agitateur fera très bien son travail.

3.  La capacité

La capacité d’une laveuse est primordiale car elle influe directement sur la quantité de linge que vous pouvez laver en une fois.

Elle est souvent affichée en pied cube (pi3).

Pour une petite famille d’un ou deux enfants, une laveuse d’environ 3,5 à 4,5 pi3 fera très bien l’affaire.

Si vous êtes un couple avec 3 enfants et plus, alors une machine avec une grande capacité vous fera gagner beaucoup de temps lors des grosses brassées de linge.

Vous n’avez certainement pas envie de passer vos fins de semaine à faire des machines, alors un modèle de plus de 5 pi3 sera nécessaire.

Cependant, sachez que ces modèles à très grande capacité sont assez rares, en plus d’être plus encombrants et chers.

Les modèles compacts ou de petite capacité ont une cuve de 3 pi3 et moins, ce qui est généralement suffisant pour les personnes seules et les couples sans enfants.

Attention, on vous conseille de prendre les chiffres de capacité avec des pincettes, car tous les fabricants ne les mesurent pas de la même façon.

Il s’agit donc plus ou moins de la réalité, mais ne vous y fiez pas à la lettre.

On vous recommande plutôt de vous fier aux mesures de Ressources Naturelles Canada, qui calcule le volume utile des cuves de façon uniforme, en plus de trouver les modèles les plus économes en énergie.

Enfin, à dimensions égales, les laveuses munies d’un agitateur accueillent moins de vêtements que celles sans agitateur.

 

4.  Les performances énergétiques

Si la préservation de l’environnement est une cause qui vous tient à cœur, investir dans une laveuse qui consomme peu, aussi bien en eau qu’en électricité, est un vrai plus.

Choisissez un modèle à consommation responsable, certifié par Energy Star.

De plus, essayez de privilégier un volume de linge assez conséquent, de manière à éviter les petites brassées, et donc à consommer beaucoup d’eau pour pas grand chose.

Aussi, on vous recommande de laver votre linge à l’eau froide, car c’est le chauffage de l’eau qui consomme le plus dans l’utilisation d’une laveuse

Ainsi, vous économisez jusqu’à 4 kWh par brassée.

Si on observe une moyenne canadienne de 392 brassées par an, l’économie d’argent peut atteindre 120$ par an, avec des vêtements tout aussi bien lavés !

 

5.  Les différents cycles de lavage

Les cycles de lavage déterminent la nature du linge que vous lavez.

Les modèles d’entrée de gamme et les plus faciles à comprendre sont les laveuses qui possèdent les cycles de base : normal, délicat/lavage à la main, rapide, etc.

D’un autre côté, les modèles haut de gamme et les plus perfectionnés proposent des cycles encore plus précis et spécialisés :  auto, vapeur, sanitaire, etc.

Après, il s’agit de fonctionnalités qui n’influent en rien la qualité globale de la laveuse, et sont surtout plébiscitées par des consommateurs soucieux de traiter leur linge de la meilleure manière.

Si vous désirez une laveuse facile à comprendre et à utiliser, allez à l’essentiel et achetez-en une basique, qui fera très bien l’affaire.

Les cycles de base

  • Normal ou régulier : le cycle à l’eau chaude qui convient à la plupart des brassées, qui dure en moyenne 67 minutes ;
  • Délicat ou lavage à la main : ce cycle est à privilégier pour les tissus délicats et fragiles. Il dure environ 45 minutes, et consomme moins d’eau et d’énergie que les autres ;
  • Auto ou smart : les capteurs intelligents ajustent la quantité d’eau à la grosseur de votre brassée.

Laveuse

Les autres cycles

Sur les modèles les plus évolués, on retrouve une dizaine d’autres cycles spéciaux :

  • Cycle rapide : il dure 30 minutes environ, et lave des articles peu souillés ou pour les petites brassées express ;
  • Cycle intensif : idéal pour laver les vêtements très sales, mais il consomme plus d’eau et d’électricité que les autres programmes ;
  • Cycle de prélavage ou de trempage : permet de faire tremper vos vêtements avant de les laver, ce qui peut être utile en cas de taches tenaces, mais il augmente la consommation d’eau et le temps nécessaire pour faire votre brassée ;
  • Cycle de rinçage : il rince les vêtements une deuxième fois, pour les débarrasser du trop-plein de détergent, des poils d’animaux et des débris de papier-mouchoir, par exemple ;
  • Cycle pour la literie : utile pour les draps et couvertures ou les articles volumineux, mais n’est pas indispensable ;
  • Cycle sanitaire : s’effectue à haute température et a pour fonction d’éliminer les bactéries, les allergènes et les odeurs. Certains modèles utilisent aussi la vapeur pour une meilleure efficacité.

 

6.  Le niveau sonore

Le niveau sonore de la laveuse est un facteur important à prendre en compte, surtout si vous n’avez pas de buanderie dans votre habitation.

Si votre machine cohabite avec vous, autant qu’elle soit la plus silencieuse possible.

En moyenne, la plupart des modèles produisent 70 décibels, ce qui est assez bruyant.

À titre de comparaison, un lave-vaisselle standard émet autour de 50 décibels, similaire au bruit qui règne dans un restaurant peu achalandé.

Toutefois, les décibels sont rarement indiqués sur les produits ou sur les sites des fabricants.

Consultez notre guide d’achat pour en savoir plus sur les meilleurs modèles de laveuses au Canada !

D’ordre général, les laveuses à chargement frontal sont légèrement plus silencieuses que celles à chargement par le haut, tandis que les modèles avec agitateur sont légèrement plus bruyants que ceux qui n’en ont pas.

 

7.  La marque

Lorsque l’on réalise un investissement aussi important qu’une laveuse, autant choisir une marque reconnue pour sa fiabilité, et qualité de ses produits, pas vrai ?

Dans notre guide d’achat, nous évaluons des dizaines de modèles de laveuse, en prenant en compte leur prix, leur marque, leurs points forts et points faibles, pour ensuite déterminer les meilleurs produits.

Naturellement, des fabricants comme Whirlpool, Maytag ou encore Electrolux sortent largement du lot.

Ces compagnies établies depuis des décennies innovent sans cesse, et ont bien compris les besoins des foyers Québécois, partagés entre économies d’argent et consommation responsable.

De plus, vous bénéficiez d’un service à la clientèle qui vous offre de bonnes garanties, avec des laveuses de qualité, durables et fiables.

8.  La connectivité

Quelques modèles haut de gamme sont munis d’une connexion Wi-Fi, qui permet de contrôler ou suivre les différents cycles de lavage par le biais d’une application.

Très pratique si vous aimez la technologie, ou que vous appréciez de pouvoir planifier vos machines.

Toutefois, ce n’est pas une fonctionnalité indispensable.

 

9.  Les commandes

Les commandes disposées frontalement ou sur le dessus

Les commandes situées à l’avant de la laveuse sont faciles d’accès car directement à portée de main.

Celles qui se trouvent sur le dessus sont moins ergonomiques si on souhaite poser quelque chose sur la machine, tout en ayant l’avantage d’être hors de portée des enfants.

Dans tous les cas, on vous recommande de choisir un modèle indiquant clairement les cycles de lavage, plutôt qu’un tableau de bord indiquant des symboles pas toujours faciles à comprendre.

 

Distributeur automatique

Cette fonction a le mérite de faciliter le lavage, puisque le détergent, l’assouplisseur et l’eau de javel sont distribués au bon moment pour assurer un entretien optimal des tissus.

C’est une option intéressante si vous êtes toujours un peu perdu sur la quantité de produits à ajouter.

Bien choisir sa laveuse

10.  Les fonctions de sécurité

Verrouillage de protection

Si vous avez des enfants en bas âge, préférez un modèle qui verrouille l’ouverture de la porte, ou qui interdit le changement des commandes lorsqu’elles ont été enclenchées.

 

Dispositif anti-débordement et anti-inondation

Plusieurs modèles déclenchent automatiquement un cycle de vidange en cas d’entrée d’eau en continu, ce qui réduit le risque d’inondation.

D’autres possèdent aussi un boîtier qui coupe l’alimentation d’eau en cas de fuite au niveau du tuyau d’arrivée.

 

Dispositif anti-mousse

La majorité des appareils s’arrêtent lorsqu’ils détectent une présence excessive de mousse de savon.

Faites attention à la quantité de produit/détergent que vous mettez !

 

11.  Les options de nettoyage

Le départ différé et fin programmée

Cette fonctionnalité est parfaite pour les personnes qui ont un emploi du temps chargé, et qui n’ont pas envie de s’occuper de mettre une machine le soir, en rentrant du travail.

 

Avec un départ différé, vous choisissez le moment pour démarrer ou mettre fin au cycle de lavage, en évitant une machine en pleine nuit, ou aux heures de pointe de la consommation d’énergie.

 

Elle est très utile quand vous voulez éviter les heures de pointe de consommation électrique, ou pour pouvoir vous endormir sans être dérangé par le bruit.

Les capteurs intelligents

Les capteurs détectent automatiquement la charge de vêtements, et adaptent la quantité d’eau nécessaire pour le cycle de lavage

 

La vapeur

Les modèles les plus perfectionnés offrent une fonction “vapeur” qui permet de désincruster les tâches les plus tenaces, les odeurs, les acariens ainsi que de défroisser efficacement le linge.

 

La vitesse d’essorage

Sur certains modèles, vous avez la possibilité de choisir parmi différentes vitesses d’essorage selon les cycles.

Une vitesse élevée permet d’essorer efficacement les vêtements, mais elle augmente la consommation électrique.

En revanche, le temps de séchage est drastiquement réduit.

Un essorage lent est recommandé en revanche pour les articles fragiles ou qui se froissent facilement.

 

Le réglage automatique de la température

Cette option est offerte sur les appareils haut de gamme, et ajuste la température de l’eau selon le cycle choisi.

Toutefois, comme nous le mentionnons plus haut, laver à l’eau froide en tout temps permet d’économiser de l’électricité et donne d’aussi bons résultats que l’eau chaude ou tiède.

Pourquoi vérifier régulièrement les tuyaux de sa laveuse 12.  Le prix

Les électroménagers sont des investissements qu’il vous faut garder sur le long terme.

Pour cela, il est parfois nécessaire d’y mettre un bon prix d’entrée de jeu, pour ne pas avoir de mauvaises surprises dans le futur.

Pour acquérir une laveuse décente, efficace et basique, il faudra débourser au minimum 700 ou 800$.

Pas besoin d’investir dans la meilleure laveuse possible si vous avez seulement besoin d’un modèle robuste qui lave le linge.

La plupart des laveuses intermédiaires sont vendues pour une somme comprise entre 950 et 1050$.

Au-delà, vous vous situez dans le haut de gamme : un appareil à haute efficacité et compact peut alors coûter près de 1 500$.

C’est aussi dans cette gamme de prix que vous pourrez faire d’une pierre deux coups, en achetant directement une laveuse-sécheuse.

 

Les critères essentiels pour bien choisir sa laveuse

  • le type de laveuse ;
  • une laveuse avec ou sans agitateur ;
  • la capacité ;
  • les performances énergétiques
  • les différents cycles de lavage ;
  • le niveau sonore ;
  • la marque ;
  • la connectivité ;
  • les commandes ;
  • les fonctions de sécurité ;
  • les options de nettoyage ;
  • le prix.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire