Choisir une souffleuse à neige : 19 critères essentiels

par Raymond Archambault

L’achat d’une souffleuse à neige va certainement vous changer la vie pour le déblaiement de vos allées, terrasses, patios ou espaces de stationnement.

S’il s’agit de votre premier achat, certains critères clés sont essentiels à prendre en compte pour faire le bon choix.

Comment choisir une souffleuse à neige lorsque l’on ne s’y connaît pas trop ?

Dans cet article, on vous explique les éléments importants auxquels il faut prêter attention lors de votre séance de magasinage.

Souffleuse Neige

1.  Le type de souffleuse à neige

Saviez-vous qu’il existe deux types de moteur de souffleuse ?

On distingue la souffleuse électrique et la souffleuse à essence.

Mais comment choisir entre les deux selon ses besoins ?

Soyons clair, les deux modèles sont très performants pour le déneigement : c’est la superficie de la zone à déblayer et la quantité de neige qui tombe dans votre région annuellement qui fait la différence.

Les souffleuses à neige électriques

Elles fonctionnent à l’électricité et peuvent être branchées à une prise électrique via une rallonge, ou fonctionner avec une batterie.

Elles sont populaires dans les régions où la neige tombe peu.

On conseille cette option pour déneiger les petites surfaces comme les patios, les terrasses, les allées piétonnes, les escaliers et même les petits stationnements.

Les souffleuses à neige à essence

Elles ont tendance à être plus robustes et parfaites pour déblayer de plus grandes superficies, telles qu’une entrée à plusieurs espaces de stationnement.

On trouve des modèles à une, à deux et à trois phases, qui permettent de déneiger une quantité de neige plus importante.

Le choix d’un modèle électrique ou à essence se fera donc principalement en fonction de la superficie qu’il vous faut déneiger.

 

2.  Le nombre de phases

Les phases représentent le nombre de tarières ou de turbines qui propulsent la neige.

Souffleuses à neige à une phase

Les souffleuses à une seule phase sont équipées d’une tarière qui brise, aspire et projette la neige.

Légères, compactes et faciles à manipuler, elles sont le modèle parfait pour déneiger les petites entrées et les allées.

Souffleuses à neige à deux phases

Les souffleuses à neige à deux phases comprennent une tarière et une turbine.

La tarière brise et aspire la neige lourde et mouillée, tandis que la turbine la projette plus loin.

Cette combinaison tarière/turbine donne plus de puissance et une meilleure distance de projection par rapport à une souffleuse à neige à une phase.

Souffleuses à neige à trois phases

Les souffleuses à neige à trois phases sont les plus puissantes et performantes du marché.

Elles fonctionnent un peu de la même manière que les souffleuses à neige à deux phases, mais dotées d’un turbocompresseur en plus.

Avec ce système, la neige est déblayée jusqu’à 50 % plus vite qu’une souffleuse à deux phases.

C’est le modèle parfait pour les pires chutes de neige de votre région !

En conclusion : chaque souffleuse, quel que soit son nombre de phases, possède toute la puissance et l’efficacité nécessaire pour déblayer rapidement la neige.

Toutefois, si vous avez des surfaces qui ne sont pas pavées, en pente ou une entrée plus spacieuse, une souffleuse à neige à deux phases ou à trois phases vous aidera à déneiger une superficie plus importante.

Souffleuse Neige

3.  La surface à déneiger

Comme énoncé plus haut, c’est le nombre de phases qui va déterminer la superficie adéquate pour la souffleuse.

En effet, certains modèles de souffleuses sont plus aptes au déneigement d’une grande surface, simplement parce qu’elles peuvent projeter la neige plus loin.

Les souffleuses à neige à une phase sont faites pour déblayer les petites et moyennes entrées d’une à huit places de stationnement, ainsi que des terrasses, patios et petites allées.

D’un autre côté, les souffleuses à deux et trois phases conviennent mieux aux grandes entrées, soit de huit à quinze places de stationnement.

4.  La quantité et le type de neige qui tombe dans votre région

L’accumulation de neige poudreuse d’un à huit pouces est considérée comme étant légère, tandis que l’on considère comme abondante une neige mouillée de 16 pouces.

Les souffleuses à neige à une phase sont parfaitement conçues pour déblayer les fines couches de neige.

Au contraire, celles à deux et à trois phases sont équipées de tarières dentelées qui brisent facilement la glace et la neige durcie.

5.  La largeur de déblaiement

La largeur de déblaiement correspond à l’espace que vous pouvez couvrir en un seul passage de souffleuse.

En clair, plus la largeur du déblaiement est grande, moins vous aurez à faire de passages.

6.  La hauteur d’admission

Les souffleuses à neige à deux et trois phases sont conçues de manière à pouvoir régler la hauteur du boîtier des tarières, en fonction du type de surface à déneiger.

Ce n’est malheureusement pas le cas avec une souffleuse à une phase.

En ce qui concerne les surfaces pavées, vous pouvez laisser la tarière à la hauteur la plus basse, mais attention aux surfaces en gravier :  réglez la hauteur afin d’enlever le plus de neige possible, sans ramasser et projeter du gravier sur votre terrain.

7.  La cylindrée du moteur

La cylindrée du moteur est un facteur important à prendre en compte, qu’il s’agisse d’un moteur de 200 cm³ de faible puissance, de puissance intermédiaire de 200 à 400 cm³ ou de puissance professionnelle de plus de 400 cm³.

En effet, elle détermine la puissance de votre souffleuse à neige, et la quantité d’essence qu’elle consomme.

Les moteurs plus puissants permettent des systèmes d’entraînement plus rapides et des manœuvres facilitées, mais ne sont pas toujours nécessaires pour les petites et moyennes superficies.

8.  La puissance de la souffleuse

Plus la puissance de la souffleuse est élevée, plus elle est grande et efficace dans l’éjection de la neige.

Pour une souffleuse équipée d’un moteur de 200 à 400 cm³, la puissance peut aller de six à une vingtaine de chevaux.

Souffleuse Neige

9.  Le démarreur électrique

En remplaçant les cordes à tirer (comme c’est le cas avec certaines tondeuses à gazon par exemple), de nombreuses souffleuses à neige offrent désormais un bouton qui assure un démarrage électrique, grâce à une simple pression du doigt.

10.  La direction assistée actionnée par gâchette

Avec un seul mouvement du doigt, la direction assistée actionnée par gâchette vous permet de réaliser aisément des virages avec des souffleuses plus lourdes, de deux ou trois phases.

11.  Les roues motrices

Certains appareils sont dotés de roues motrices, qui facilitent grandement la conduite, surtout en pleine tempête de neige.

Cela aide beaucoup aussi lorsque la souffleuse dispose de deux ou trois phases, et qu’elle est donc plus lourde.

12.  Les poignées chauffantes

Vous devez déneiger une grande superficie, mais vous avez peur de perdre vos doigts ?

Certains modèles proposent des poignées chauffantes qui vous facilitent la tâche, et rendent le déblaiement plus agréable et minutieux !

13.  Les phares

Les phares à DEL sont une option idéale pour avoir une meilleure visibilité lorsque les journées d’hiver raccourcissent, ou lors d’une tempête de neige

14.  Les patins

Certains modèles de souffleuses à deux ou trois phases sont équipés de patins qui facilitent leur maniabilité.

La plupart du temps, ils ne rouillent pas et ne risque donc pas de laisser des traces de rouille dans l’entrée, le garage ou sur les trottoirs.

15.  Les barres de coupe

Lors d’une accumulation importante de neige, l’épaisseur de la neige dépasse souvent la hauteur d’admission de la souffleuse.

Les barres de coupe empêchent ainsi la neige de tomber sur la souffleuse et d’endommager les composants.

16.  Le moteur à injection électronique (EFI)

La technologie EFI permet un démarrage plus rapide de la souffleuse, ce qui facilite les démarrages à chaud et à froid.

De plus, cette technologie permet d’économiser jusqu’à 25 % d’essence par rapport aux moteurs standard.

Souffleuse Neige17.  Le type de surface à déneiger

Lors du choix d’une souffleuse à neige, il est primordial de tenir compte de la nature du sol sous la neige.

Un terrain accidenté ou en gravier n’aura pas besoin de la même souffleuse que sur pour une surface lisse.

Entrée en gravier

Pour ce type d’entrée avec du gravier, il est primordial d’avoir une souffleuse dont on peut régler la hauteur d’admission.

On utilisera alors une souffleuse à neige à deux ou trois phases, plutôt qu’un modèle à une seule phase.

En effet, ces souffleuses déneigent à ras le sol : du gravier sera alors projeté en plus de la neige.

Entrée en béton damé

Comme pour les entrées en gravier, on privilégiera un modèle à deux ou trois phases.

Les pales rotatives n’endommageront pas la surface du béton.

Terrasse en bois

Pour ce type de surface, il est préférable d’investir dans un modèle électrique léger et maniable.

Leurs palettes en caoutchouc ou en plastique n’endommagent donc pas la terrasse.

Terrain en pente

Déneiger un sol en pente peut s’avérer très physique, voire même pénible.

La tâche sera plus facile si vous utilisez une souffleuse à neige légère à transmission, plutôt qu’un modèle à pousser.

Envisagez aussi l’ajout de chaînes pour les roues pour maintenir la traction.

Remblai de neige au bout de l’entrée

Que vous l’appeliez le bourrelet, le remblai ou l’ourlet, la traînée de neige glacée laissée par le chasse-neige devant votre entrée est un ennemi redoutable lorsque vous devez déplacer votre voiture. Une souffleuse à neige à trois phases aura la force et la puissance dont vous avez besoin pour déblayer ce fameux remblai.

18.  Le contrôle de la goulotte

Une souffleuse à neige munie d’une goulotte réglable, soit commandée par une télécommande, une manivelle ou un interrupteur, vous permettra de diriger la neige déblayée exactement là où vous le désirez.

Ce modèle Snow Joe SJ615E possède, par exemple, une goulotte réglable sur 180° qui projette la neige sur 6 mètres, soit 20 pieds.

Évitez de projeter la neige vers les rues, les passants, votre domicile ou tout autre objet, afin d’éviter toute blessure causée par une projection.

19.  La marque

Une bonne souffleuse est celle qui provient d’un fabricant reconnu, fiable et réputé pour la qualité de ses produits.

On parle donc de marques telles que TORO, Ariens, GreenWorks, Honda, Snow Joe, Ryobi, WEN ou encore Briggs & Stratton.

Avec ces fabricants, vous possédez les meilleures garanties du marché ainsi qu’un service client à votre écoute.

Bien sûr, une bonne qualité de produit ne vous empêche jamais d’entretenir très régulièrement votre souffleuse à neige, sous peine de devoir débourser beaucoup d’argent en frais de réparation.

Vous souhaitez investir dans la meilleure souffleuse au Québec et au Canada ?

Nous avons rédigé deux guides d’achat qui répertorient les meilleurs modèles à essence et électriques, selon toutes les tranches de budget.

Les 19 critères clé pour bien choisir une souffleuse à neige

  • le type de souffleuse à neige ;
  • le nombre de phases ;
  • la surface à déneiger ;
  • la quantité et le type de neige qui tombe dans votre région ;
  • la largeur de déblaiement ;
  • la hauteur d’admission ;
  • la cylindrée du moteur ;
  • la puissance de la souffleuse ;
  • le démarreur électrique ;
  • la direction assistée actionnée par gâchette ;
  • les roues motrices ;
  • les poignées chauffantes ;
  • les phares ;
  • les patins ;
  • les barres de coupe ;
  • le type de surface à déneiger ;
  • Le moteur à injection électronique (EFI)
  • le contrôle de la goulotte ;
  • la marque.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire