Entretenir sa souffleuse à neige : nos conseils

par Raymond Archambault

La souffleuse à neige est un équipement formidable pour vous aider au déblaiement lors de la saison hivernale.

Avec ses lames qui en acier ou en caoutchouc, qui raclent la neige et l’expulse sur le bas-côté, vos allées, terrasses, patios et places de stationnement sont beaucoup moins pénibles à déblayer.

Afin de maximiser son efficacité et sa durée de vie, il est fondamental de savoir bien entretenir sa souffleuse à neige.

Toutefois, encore faut-il savoir comment s’y prendre : il est vite facile de s’y perdre avec toute cette mécanique.

Dans cet article, on vous donne quelques astuces et conseils pour maximiser le fonctionnement de votre souffleuse, grâce à un entretien de pro !

Souffleuse

Un entretien régulier, la clé pour une souffleuse qui dure

Comme tout électroménager, un entretien régulier et en profondeur permet de maintenir vos appareils en vie plus longtemps, et en parfait état de marche.

Avec votre souffleuse propre, vous êtes prêt pour la saison qui s’en vient !

Premier conseil : ne finissez jamais votre tour de souffleuse sur de la neige sale provenant de la circulation routière.

Prévoyez toujours de terminer avec de la neige propre, cela la nettoiera efficacement de l’intérieur, et aidera à prévenir la corrosion.

Nettoyez régulièrement la goulotte ainsi que les roues ou chenilles de votre souffleuse.

 

Après les 5 premières heures d’utilisation de la souffleuse :

  • vérifiez et remplacez l’huile à moteur ;
  • nettoyez la zone d’échappement ;
  • nettoyez le filtre à air.

 

Après les 25 premières heures d’utilisation :

  • vérifiez la bougie d’allumage ;
  • lubrifiez l’arbre de transmission ;
  • inspectez la turbine et resserrez les boulons régulièrement.

 

Après chaque saison :

  • remplacez l’huile (après 50 heures d’utilisation) ;
  • remplacez la bougie d’allumage (après 100 heures d’utilisation) ;
  • remplacez les courroies effilochées ou déchirées.

Assurez-vous également d’avoir toujours à disposition les pièces de rechange les plus importantes : courroies d’entraînement, goupilles de cisaillement, bougies d’allumage, huile et essence fraîches, patins, clé et lames de raclage.

 

Notre conseil le plus important :

Des problèmes de moteur peuvent apparaître durant la saison, notamment à cause de la condensation dans le réservoir d’essence.

Celle-ci est causée par la séparation de l’essence, et peut être évitée en utilisant de l’essence fraîche au début de chaque saison, ou en utilisant un stabilisateur de carburant.

Cela permet de déblayer la neige jusqu’à 50% plus rapidement que les modèles à 2 phases. En effet, plus la coupe est large, plus une grande quantité de neige peut être déplacée en un seul passage : le travail peut être fait plus rapidement. Ces souffleuses à neige sont idéales pour déneiger les grandes surfaces, et effectuer des travaux plus gros et difficiles, de manière rapide et facile.

Remiser sa souffleuse à la fin de la saison

Aussi important que l’entretien régulier, un bon entreposage est primordial pour garder votre souffleuse en bonne forme lors du déneigement.

Un mauvais remisage peut effectivement vous coûter très cher en remise à niveau ou réparation la saison prochaine !

En effet, 80% des interventions en atelier ont pour cause une mauvaise séquence de remisage ou l’utilisation d’essence dégradée durant la saison.

Démarrage difficile ou impossible, puissance réduite et fonctionnement chaotique nécessitant le nettoyage ou le remplacement du carburateur… Évitez ces ennuis et adoptez les bons gestes pour prendre soin de votre souffleuse !

Les étapes ci-dessous vous expliquent comment préparer votre souffleuse à neige pour le remisage hors saison.

Selon le modèle de souffleuse que vous possédez (à une, deux ou trois phases), certaines étapes diffèrent.

Étape 1 :

Toujours s’assurer que la souffleuse est stockée sur une surface plane, et que le fil de la bougie d’allumage est bien débranché : cela évite tout mouvement ou démarrage accidentel.

Étape 2 :

Reportez-vous au manuel de l’utilisateur de votre souffleuse, et consultez les chapitres “Remisage, réglages et entretien”.

Étape 3 – Souffleuses à neige à une phase

Il est temps de positionner la souffleuse à neige pour effectuer son entretien : inclinez-la soigneusement vers l’arrière pour qu’elle repose sur les poignées.

Cela vous permettra d’accéder facilement aux différents composants.

Étape 4 – la lame de raclage

Vérifiez la lame de raclage qui possède deux bords d’usure, ceux-ci peuvent s’abîmer avec le temps.

Pour cela, il suffit de la retourner pour maximiser la durée de vie de la lame.

Si elle a déjà été retournée, il vous faudra la remplacer par une nouvelle, que vous pourrez trouver facilement dans les magasins spécialisés tels que Rona, Canadian Tire ou encore Home Depot.

Étape 5 – la tarière

Vérifiez la tarière : ses palettes en caoutchouc s’usent avec le temps et doivent être remplacées en cas d’usure prononcée.

Étape 6 – la courroie

Vérifiez la courroie : retirez son couvercle situé sur le côté de la souffleuse.

Assurez-vous que la courroie ne présente pas de signes d’usure, de fissures, d’effilochage, etc. et remplacez-la si nécessaire.

Étape 7 – la commande des pièces de rechange

Profitez de la période de remisage pour commander les pièces de rechange pour la prochaine saison hivernale.

Si l’un des éléments cités ci-dessus doit être remplacé, c’est le bon moment pour le commander et l’installer avant de mettre votre souffleuse à neige en repos !

Étape 8 – Souffleuse à neige à 2 phases et à 3 phases

Jetez un œil pour voir si la lame de raclage et les patins sont endommagés ou usés, car ils protègent le boîtier contre les dommages.

Étape 9 – vérifier l’état du réservoir

Préparez le réservoir à essence en effectuant la vidange de l’essence restante du réservoir à l’aide d’une pompe.

Une pompe peut être achetée facilement dans les magasins de bricolage.

Ensuite, avec l’aide d’une autre personne, faites pivoter avec précaution la souffleuse vers le haut et vers l’avant, afin qu’elle repose sur le boîtier des tarières.

Cela vous permettra d’accéder facilement aux pièces qui nécessitent un entretien.

Souffleuse

Étape 10 – graisser l’arbre de transmission

Lubrifiez l’arbre de transmission et retirez le couvercle inférieur du châssis sous l’appareil.

Enduisez l’arbre hexagonal d’une mince couche d’antigrippant.

Vérifiez que les roues de friction en caoutchouc ne sont pas usées ou fissurées.

Étape 11 – inspecter la courroie

Pour vérifier la courroie, retirez son couvercle à l’avant du moteur et inspectez les courroies pour voir si elles sont usées ou fissurées.

Si elles sont en mauvais état, elles doivent être remplacées immédiatement car elles peuvent se briser n’importe quand.

Assurez-vous de remplacer la courroie de votre souffleuse à neige dès que vous détectez les premiers signes d’usure.

Remettez le couvercle de la courroie et commandez-en une nouvelle si nécessaire.

Étape 12 – entretenir le moteur de la souffleuse

Il est temps d’effectuer un changement d’huile en vidangeant et remplissant l’huile à moteur, avant de remiser votre souffleuse à neige.

Les huiles ne sont pas toutes les mêmes à utiliser selon les modèles, alors consultez la notice d’utilisation de votre moteur pour connaître la viscosité et la capacité d’huile adéquates.

Jetez l’huile usée selon les règles protégeant l’environnement, elle n’est pas à déverser n’importe où !

Étape 13 – nettoyer la bougie d’allumage

Inspectez la bougie d’allumage : retirez-la pour détecter la corrosion ou accumulation de résidus.

Utilisez une brosse métallique pour la nettoyer, si nécessaire.

Si vous n’êtes pas sûr que la bougie soit encore en bon état, il est préférable de la remplacer.

Étape 14 – nettoyer l’extérieur de la souffleuse

Pour nettoyer l’extérieur de l’appareil, enlevez les débris autour du moteur et du silencieux, et enduisez une mince couche d’huile aux surfaces qui peuvent rouiller.

Passez un chiffon humide sur la carrosserie, le démarreur et sur tout l’extérieur, afin d’enlever toute trace restante de sel qui pourrait causer de la rouille.

Étape 15 – préparer le réservoir d’essence

Enfin, remplissez le réservoir de votre moteur avec de l’essence fraîche sans plomb (préférable) et ajoutez un stabilisateur d’essence.

On conseille de faire le plein au moment du remisage, plutôt que d’entreposer la souffleuse avec un réservoir vide.

Un réservoir vide voit toutes ses parties métalliques exposées à l’air et à l’humidité, ce qui peut entraîner de la rouille et un moteur encrassé qui aura du mal à démarrer.

En suivant ces étapes, le remisage de votre souffleuse se fera dans les meilleures conditions.

Votre appareil sera prêt pour affronter les nombreuses chutes de neige qui surviennent au pays.

N’oubliez pas de suivre attentivement chacune des étapes décrites ci-dessus, car sauter une procédure peut entraîner des réparations coûteuses.

souffleuse

Quel type d’essence utiliser pour une souffleuse à neige ?

Tout comme pour la tondeuse ou le coupe-herbe, on recommande de choisir de l’essence sans plomb pour votre souffleuse.

Ce type d’essence possède l’indice d’octane le plus élevé disponible et ce, car le pourcentage d’éthanol qu’il contient est généralement moindre ou nul.

La plupart des distributeurs (dont TORO, Ariens, Husqvarna et STIHL) de souffleuses recommandent donc fortement de choisir une essence sans éthanol pour vos moteurs 2 et 4 temps.

Assurez-vous de la fraîcheur de votre bidon d’essence : les quelques litres qui traînent dans le garage depuis quelques semaines ne sont plus de très bonne qualité.

Il est donc quasi inutile d’ajouter du stabilisateur d’essence dans une essence entreposée depuis longtemps, autrement dit, dégradée.

C’est l’efficacité même de votre démarche de remisage qui est remise en cause, alors ne faites aucun compromis sur la qualité de votre essence.

Choisir un stabilisateur d’essence

Pour freiner la dégradation de l’essence causée par l’évaporation et l’oxydation, différents stabilisateurs sont commercialisés, et qui visent essentiellement à limiter l’oxydation et à inhiber la corrosion.

La durée d’efficacité du stabilisateur varie généralement de 6 mois à 3 ans, nous vous recommandons de choisir la durée la plus longue.

 

Ce qu’il faut retenir pour bien entretenir sa souffleuse à neige

Il est primordial de prêter attention à l’entretien de votre souffleuse à neige, afin de ne pas l’endommager et de profiter de tout son potentiel en hiver.

Selon les différents types de souffleuses, certaines étapes d’entretien diffèrent, mais le processus reste globalement le même.

On reste donc vigilant sur :

  • la qualité de l’essence et de l’huile que l’on verse dans le réservoir ;
  • un stabilisateur d’essence de longue durée ;
  • un mélange essence-stabilisateur selon la proportion recommandée par le fabricant ;
  • le remplacement des pièces importantes + se constituer un stock en cas de besoin ;
  • un endroit d’entreposage sec et plat, de préférence à l’intérieur d’un garage ou d’une remise ;

Besoin de remplacer votre souffleuse pour la nouvelle saison qui s’en vient ?

Consultez dès maintenant nos guides d’achat dédiés aux meilleurs modèles de souffleuses à neige électriques et à essence.

Des appareils pour tous les budgets et tous les besoins !

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire