Petit mode d’emploi du changement d’heure au Québec en 2022

On va dormir plus ou moins?

par
changement d'heure quebec canada 2022

Attention, le fameux passage à l’heure d’hiver se rapproche, il se fera précisément dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 novembre 2022, et il faudra donc reculer d’une heure.

Le passage à l’heure d’été lui se fait au mois de Mars, et on y avance l’heure…

Le changement d’heure c’est toujours un peu mêlant, et on se pose beaucoup de questions quand vient le temps de cette pratique qui chamboule un peu nos habitudes et perturbe parfois nos routines, voire nos organismes!

Est—ce qu’il faut reculer ou avancer l’heure?

Est-ce qu’on va dormir plus ou moins?

Quels sont les appareils à ne pas oublier de mettre à l’heure?

Est-ce qu’il y a des répercussions sur l’organisme?

Car ce décalage d’une heure entraine aussi des questionnements du côté des ressentis sur le corps et le mental, avec une heure d’ensoleillement en moins, mais aussi le décalage d’une heure de sommeil qui peut être précieuse, ce qui alimente aussi les critiques de cette pratique.

Et d’ailleurs on peut aussi se demander : d’où vient ce changement d’heure? Est-ce que tous les pays le font aussi, et au même moment? Qu’en est-il des autres provinces du Canada? De la France?

Voici un petit tour d’horizon du changement d’heure au Québec pour mettre les pendules à l’heure!

 

En résumé

  • On recule d’une heure dans la nuit du 5 au 6 novembre 2022 à minuit
  • On avancera d’une heure dans la nuit du 11 au 12 mars 2023
  • Le passage à l’heure d’hiver se fait le premier dimanche de novembre
  • Le passage à l’heure d’été se fait le deuxième dimanche de mars
  • On recule vers l’hiver, on avance vers l’été
  • Il faut penser à ajuster certains appareils manuellement
  • La France fait le changement 1 semaine avant le Québec en hiver, 2 semaines après l’été
  • Le Saskatchewan, le Yukon, une partie du BC et Blanc-Sablon ne changent jamais d’heure!
  • Le changement d’heure ne fait pas l’unanimité!

 

C’est quand qu’on change d’heure, et est-ce qu’on recule ou on avance?

C’est toujours un peu la confusion lorsqu’approche la date du changement à l’heure d’été ou l’heure d’hiver : faut-il avancer ou reculer, et à quel moment?

Pour faire simple :

  • Heure d’hiver: on recule d’une heure dans la nuit de samedi à dimanche, la première fin de semaine de novembre, donc le 6 novembre pour 2022
  • Heure d’été: on avance d’une heure dans la nuit de samedi à dimanche, la deuxième fin de semaine de mars, la prochaine sera donc le 12 mars 2023

Pour essayer de retenir et ne plus se tromper sur avancer ou reculer, voici deux moyens de s’en souvenir :

  • 1 – Par saison : reculer dans l’hiver, avancer dans l’été: l’hiver les journées sont plus courtes, il fait froid, on reste à l’intérieur, alors on ralentit à l’automne, on recule : quand on passe à l’heure d’hiver en novembre, on recule.

Alors que l’été, les journées rallongent, on sort de l’hiver, et au printemps on sort de chez nous, on veut aller de l’avant dans la lumière et avancer dans les journées ensoleillées : quand on passe à l’heure d’été, on avance.

  • 2Par moyen mnémotechnique : le RE de REcule en NovembRE: en arrivant à se souvenir que c’est en Novembre qu’on recule l’heure, le changement d’heure en Mars sera forcément l’opposé, donc le moment où on avance.

 

« On dort plus ou moins? »

Voici l’autre question qui revient dans toutes les conversations à ces deux périodes de l’année, à savoir si on va perdre ou gagner une heure de sommeil.

  • Heure d’hiver: on recule d’une heure, donc on gagne une heure de sommeil, puisqu’à 3 heures du matin, il sera en fait 2 heures du matin.
  • Heure d’été: on avance d’une heure, donc on perd une heure de sommeil, puisqu’à 3 heures du matin il sera en fait 4 heures du matin.

C’est d’ailleurs toujours une date clé dans la vie nocturne montréalaise puisque les bars doivent fermer une heure plus tôt au passage à l’heure d’été, mais peuvent rester ouverts une heure de plus au passage de l’heure d’été…

changement d

Prochains changements d’heure au Québec en 2023

Les dates changent d’année en année, mais le changement se fait toujours :

  • La première fin de semaine de novembre pour l’heure d’hiver
  • La deuxième fin de semaine de mars pour l’heure d’été

Si vous voulez prendre une longueur d’avance, voici quand les prochains changements d’heure auront lieu l’année prochaine au Québec :

  • L’heure d’été 2023 : avancer d’une heure dans la nuit du 11 au 12 mars 2023
  • L’heure d’hiver 2023 : reculer l’heure dans la nuit du 4 au 5 novembre 2023

 

Quels appareils mettre à l’heure manuellement et vérifier

Si la plupart de nos ordinateurs et téléphones sont aujourd’hui assez intelligents, la plupart du temps, pour faire eux-mêmes le changement d’heure sans que nous n’ayons rien à faire, certains de nos appareils dans la maison auront besoin d’être mis à l’heure.

On peut mentionner le four à micro-ondes, le four et le poêle pour pouvoir cuisiner à la bonne heure, les montres à aiguilles et pendules ou horloges dans la maison, mais aussi le tableau de bord de certaines automobiles qui ne changent pas automatiquement.

Avertisseurs de fumée : Intervenant deux fois par année, le changement d’heure est souvent pris comme un bon moment pour vérifier et changer les piles des avertisseurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone, une prévention anti-incendie absolument essentielle, car il arrive encore trop souvent que des feux se déclarent la nuit parce que les dispositifs ne fonctionnent pas…

changement dLes ressentis sur le corps

Pour certains aucune différence, mais pour des personnes plus sensibles ou avec une routine plus régulière, par exemple avec des heures de lever et de coucher très précise, des effets physiques pourront être ressentis.

Notamment les jeunes enfants qui vont souvent se coucher à une heure très précise, ou certaines personnes âgées avec un horaire aussi régulier, mais aussi des adultes actifs qui doivent se lever chaque matin à une heure très précise.

En fait c’est un véritable décalage horaire qu’on subit, puisqu’on va perdre ou gagner une heure selon le changement, ce qui peut donc entraîner des troubles du sommeil et de la fatigue.

Cette fatigue du corps peut entraîner un affaiblissement du système immunitaire et donc un risque de tomber malade plus facilement, mais aussi une augmentation des risques d’accidents cardiovasculaires selon certaines études.

 

Les ressentis sur le moral

Attention à a déprime saisonnière du changement de saison, avec les journées qui commencent à raccourcir, phénomène qui sera amplifié puisque la noirceur arrivera une heure plus tôt le soir avec l’heure d’hiver.

Selon le rythme de vie, certains seront plus affectés que d’autres, mais c’est le moment de l’année où les journées en prennent un coup avec une heure de soleil en moins, et cela peut paraître d’un coup plus sombre.

Il faut parfois un temps d’adaptation à ce changement et ce décalage avec l’heure du coucher du soleil, ce qui peut accentuer la dépression hivernale, avec en plus au Québec l’arrivée du froid, le rapprochement des premières neiges, et avoir un impact sur la santé mentale.

 

Est-ce qu’il y’a des endroits au Canada où on ne change pas d’heure?

Une question qui se pose pour ceux qui voyagent à travers le pays, qui visitent de la famille en Ontario ou en Colombie-Britannique : est-ce que toutes les provinces et territoires changent d’heure le 6 novembre 2022?

La réponse est non : certains endroits font exception à cette mesure pourtant suivie aux États-Unis et dans une grande partie de l’Amérique du Nord.

La réalité du changement d’heure n’est donc pas la même pour les québécois et le reste des canadiens!

On peut notamment mentionner la majeure partie du Saskatchewan, le Yukon, une bonne partie de la Colombie Britannique, ainsi que certains petits territoires isolés en Ontario, en Nouvelle-Écosse, et même dans le Nord du Québec, à Blanc-Sablon par exemple.

Et dans le reste du monde? Aujourd’hui on compte environ 70 pays dans le monde qui appliquent le changement d’heure. La majorité des pays d’Afrique, d’Asie, de l’Australie, l’Indonésie ou encore la Russie ne suivent pas ce changement.

 

Le décalage avec la France : une semaine en autonome, deux semaines au printemps

Le changement d’heure crée aussi la confusion car selon les endroits sur la planète, on ne change pas l’heure à la même date, ce qui créer un décalage en plus du fuseau horaire, comme entre la France et le Québec!

Donc pour les nombreux français qui vivent au Québec, il faut savoir que le passage à l’heure d’hiver en France ne se fera pas en novembre, mais dans la nuit du 29 au 30 octobre 2022.

C’est-à-dire une semaine avant le Québec, ce qui signifie que du 30 octobre au 6 novembre, il n’y aura plus 6 mais 7 heures de décalage horaire avec la France, une donnée à prendre en compte pour ceux qui ont de la famille en France, ou même qui voyagent.

Mais attention : ce décalage n’est pas le même quand on passe à l’heure d’été. En effet, la France passera à l’heure d’été le 26 mars 2023, soit deux semaines plus tard que le Québec qui avance d’une heure le 12 mars 2023.

Le décalage horaire entre la France et le Québec passera donc à 5 heures au lieu de 6 pendant deux semaines en Mars, un paramètre à considérer, pouvant être un peu plus pratique pour les communications entre les deux, surtout si on fait un vol Montréal-Paris!

 

Quelle est l’origine du changement d’heure?

La premier changement d’heure a été instauré pendant la première guerre mondiale, pour sauver de l’énergie avec une heure d’ensoleillement naturel en plus pendant l’été en avançant l’heure.

En France il fut adopté en 1916, et aux États-Unis en 1918.

Abandonnée en 1945, cette mesure est revenue en 1976 en France et en Europe après la première crise pétrolière, et l’augmentation du prix de l’énergie, pour faire des économies.

On évoquera plus tard la possibilité de profiter plus longuement des journées pendant l’été, notamment de pratiquer certains loisirs plus tard grâce à l’heure avancée et l’ensoleillement supplémentaire.

changement d

Les critiques du changement d’heure

Depuis des années et de plus en plus, les partisans anti-changement d’heure critiquent cette pratique, jusqu’aux gouvernements et parlements de plusieurs pays qui ont parfois abandonné le changement d’heure, comme l’Arménie, l’Égypte ou la Tunisie qui l’ont abrogé dans les vingt dernières années.

La fin du changement aux USA? Au printemps dernier en Mars 2022, le Sénat a voté pour un projet de loi visant à abolir le changement d’heure, et les États-Unis pourraient donc éventuellement arrêter de faire le changement d’heure, invoquant notamment les accidents de la route liés chaque année au changement d’heure et les journées trop raccourcies l’hiver.

L’aspect écologique remis en question

Si à l’origine ce changement d’heure est censé nous faire faire des économies d’énergie, plusieurs critiquent cet aspect, car en réalité, le gain d’énergie réalisé serait minime, et son impact serait moindre par rapport à la consommation d’énergie mondiale.

Les partisans de ce discours avancent qu’aujourd’hui de plus en plus d’ampoules et de dispositifs d’éclairages consomment beaucoup moins, mais aussi les dispositifs de chauffage électrique, et la réalité est très différente qu’au début du XXème siècle où l’on s’éclairait et se chauffait avec des énergies plus polluantes et demandant plus de consommation.

De plus, l’heure gagnée en été est perdue en hiver avec les journées raccourcies, et la nécessité d’éclairer à partir de 17h par exemple.

Pour certains, l’impact est aussi très minime lorsqu’on regarde d’autres aspects de la consommation d’énergie sur la planète, comme les habitudes de consommation et modes de vies en général en Occident, ou encore l’impact écologique des grosses industries de masse : changer d’heure ne ferait donc plus une grande différence de nos jours, surtout quand on regarde certains aspects néfastes.

De notre côté, nous pensons qu’au vu de la crise écologique que notre planète traverse à l’heure actuelle, toute économie d’énergie, aussi minime soit-elle, est toujours bonne à prendre.

La déprime des journées courtes d’hiver

Encore plus dans les hivers froids du Québec, une heure de jour est très précieuse, et lorsqu’on recule d’une heure, on peut se retrouver à voir la nuit tomber entre 4 et 5h de l’après-midi, ce qui peut être déprimant, par exemple si on prend le métro alors qu’il fait encore nuit le matin et qu’on rentre aussi à la tombée de la nuit.

« L’heure d’hiver assombrit nos vies », pour reprendre les mots d’un sénateur du Rhode Island aux Etats-Unis, où la nuit tombe vers 4h15, sénateur qui a d’ailleurs voté pour faire arrêter le changement d’heure.

Ce manque de lumière a un effet réel sur l’humeur, et la santé mentale, la vitamine D du soleil étant essentielle, et on voit d’ailleurs un véritable essor pour les lampes de luminothérapie, qui sont un moyen de combler ce manque de lumière.

On peut alors logiquement comprendre pourquoi des endroits comme le Yukon ou Blanc-Sablon à côté de Terre-Neuve ne font pas le changement d’heure, puisque le soleil se couche déjà aux alentours de 15h50 de l’heure normale en décembre…

changement d

Troubles du sommeil et de l’alimentation

C’est surtout chez les enfants et les ainés, mais le fait de dormir une heure de plus ou de moins et de se décaler d’une heure peut souvent entraîner des troubles du sommeil.

En réalité c’est un véritable décalage horaire que l’on subit au sein d’un même fuseau horaire, même s’il n’est que d’une heure, il suffit à perturber les cycles de sommeil, et créer de la fatigue.

Le dérèglement de l’horloge biologique se fait aussi ressentir du côté de l’alimentation avec des perturbations, troubles de l’appétit, puisque par exemple si on mange à l’heure fixe de midi, il sera en réalité 11 heures ou 13 heures selon si on a reculé ou avancé l’heure.

Fatigue : accidents de la route et du travail

Comme nous l’avons donc évoqué, le décalage horaire d’une heure créé par le changement d’heure affecte la routine de beaucoup de gens et il crée une fatigue physique indéniable pendant les premiers temps, environ une semaine.

Et dans les conséquences de cette fatigue, on peut notamment évoquer l’augmentation des accidents de la route, que l’on a malheureusement constaté dans plusieurs régions du monde dans les jours suivant le changement d’heure.

C’est aussi du côté des piétons qui traversent la route ou des cyclistes que l’on recense des accidents dans les jours suivant le changement d’horaire.

La fatigue crée des accidents liés au manque d’attention, et on constate aussi parfois une augmentation des accidents de travail dans la période qui suit le changement d’heure.

Fatigue de l’organisme : accidents cardiovasculaires

Selon certaines études, la perturbation de l’organisme et de l’horloge biologique créée par le changement d’heure pourrait avoir des effets plus graves.

En effet, en 2016, une étude de chercheurs suédois et une autre de chercheurs américains ont pu identifier une corrélation avec l’augmentation des accidents cardiovasculaires : infarctus et arrêts cardiaques découlant d’une perturbation de l’organisme.

Des chiffres qui sont toutefois à nuancer selon certains experts cardiologues, mais qui font tout de même réfléchir sur les éventuelles conséquences néfastes de perturber volontairement l’horloge biologique pour des raisons dites économiques et écologiques.

 

Changement de saison : être préparé

Indéniablement, la déprime saisonnière vient en considération quand vient le temps de passer à l’heure d’hiver, mais il existe plusieurs outils et astuces pour passer à travers et prendre soin de son corps et son mental.

Voici quelques suggestions. Avez-vous pensé à :

Ajouter un commentaire