8 critères pour bien choisir son bureau assis debout

par
bureau ajustable bien choisir

Dans notre époque où le travail de bureau se démocratise de plus en plus, surtout avec l’explosion du télétravail et l’aménagement de l’espace de travail à la maison, la question de la sédentarité du travail et des problèmes de santé qui en découle est de plus en plus préoccupante.

C’est pourquoi le bureau assis-debout a le vent en poupe, offrant aux travailleurs la possibilité d’alterner entre la position assise et la position debout, et ainsi de créer du mouvement dans une journée de travail : un bon moyen de prévenir beaucoup des problèmes de santé liés aux longues heures d’écran.

Si vous êtes aujourd’hui prêt à investir dans ce mobilier du bureau ergonomique vous vous demanderez alors : comment faire pour bien choisir son bureau debout assis?

Quels critères considérer en priorité? Quel type de bureau choisir? Bureau assis-debout électrique ou à manivelle?

Quelle grandeur et hauteur du plateau? Quel type de finition?

Essayons ici de donner quelques critères essentiels pour vous aider à mieux choisir parmi les différents modèles de bureaux à hauteur ajustable disponibles sur le marché, et trouver le meilleur adapté à vos besoins.

Si vous êtes pressé, consultez directement notre sélection des meilleurs bureaux assis-debout.

En résumé

Pour bien choisir son bureau assis-debout, voici les 8 critères principaux que nous vous conseillons de regarder, pour arriver à la meilleure option pour vos besoins

  1. La forme et les dimensions
  2. La taille de la surface de travail
  3. La capacité de charge
  4. L’amplitude de réglage de la hauteur
  5. La motorisation avec l’électrique
  6. Les options intégrées comme la mémorisation ou les alarmes
  7. L’esthétique
  8. Le budget disponible

 

1 – La forme et les dimensions

prix bureau assis-debout

Un des premiers critères pour bien choisir son bureau, c’est d’abord sa forme et sa taille, car ce sont généralement des bureaux assez encombrants, et il faut avoir la place de les intégrer à son espace de travail.

Car un bureau ajustable doit aussi être envisagé sous une dynamique différente qu’un bureau classique, puisque ce n’est pas un endroit où m’on va rester assis, mais où on va se lever plusieurs fois, éventuellement pousser la chaise sur le côté ou en arrière, garder de la place pour s’étirer, bouger les jambes.

On devra aussi considérer la hauteur, par exemple par rapport à une fenêtre par laquelle on voudrait pouvoir regarder lorsqu’on monte en position debout, ou en fonction d’une lampe ou un éclairage dans notre pièce de travail.

Enfin, la forme pourra jouer, certains bureaux étant plus allongés, d’autres avec les bords arrondis, ou encore disponibles en bureau d’angle pour pouvoir être inséré dans le coin d’une pièce.

Bref, il faut penser à bien prendre les mesures comme pour un bureau normal, sauf qu’il faut aussi penser à la dimension verticale pour optimiser la position debout.

 

2 – La taille de la surface de travail

Un critère important car les bureaux assis-debout viennent dans beaucoup de formats et tailles différentes, et la surface de travail disponible variera selon les modèles.

Par surface de travail, on entend l’endroit où on pose son ordinateur, clavier, souris, crayon, tablette, papiers, stylos, etc.

Mais les besoins en taille varient selon les travailleurs et leurs métiers, le poste de travail étant différent : une traductrice ou un gestionnaire de communautés pourront se contenter d’un ordinateur portable et d’un cahier de notes à côté, alors qu’une graphiste ou un programmateur web auront besoin de pouvoir poser deux voir trois écrans, avec une tablette en plus et un clavier séparé.

Et ce n’est pas tous les modèles qui ont de grandes surfaces de travail capable de contenir par exemple deux écrans.

 

3 – La capacité de charge

bureau ajustable

Après avoir vérifié la taille pour une surface de travail plus ou moins grande, il faut aussi vérifier la charge supportée, qui est aussi la charger à lever.

Selon les modèles, le poids supporté pourra varier de 50 kg/  à 110 kg, ce qui peut faire une différence selon les besoins, car il faut penser que dans un bureau assis-debout, il ne suffit pas de poser les objets dessus, mais que le mécanisme, qu’il soit manuel ou électrique, soit capable de lever cette charge lorsqu’on monte le bureau réglable en position debout.

On peut reprendre ici l’exemple des métiers qui nécessitent plusieurs écrans, par exemple ces grands écrans Mac assez lourds, en plus d’une ou deux lampes de bureau en fer forgé, bref : il faut considérer le poids supporté pour le matériel que l’on utilise.

Cependant, il faut aussi considérer un autre aspect du poids : celui qu’on va mettre avec le corps, les avant-bras, les coudes posés sur le plan de travail.

Même si le but n’est pas de s’affaler ou se tenir au bureau lorsqu’il est debout, on s’y appuiera forcément un peu, et il faut considérer la charge supportée pour que cela reste sécuritaire.

 

4 – L’amplitude de réglage de la hauteur

bureau ajustable

Le réglage de la hauteur du bureau, c’est un point essentiel.

Un critère qui dépendra ici principalement de la taille de la personne à qui le bureau est destiné : car pour avoir une bonne posture lorsqu’on est en position debout et ne pas risquer des problèmes de dos par exemple, il faut aussi que les bras fassent un angle de 90° sur la surface de travail et que l’écran d’ordinateur puisse être à hauteur des yeux.

Et forcément, ce ne sera pas la même hauteur dont on aura besoin si on fait 1,98 m ou 1,60 m.

Il faudra donc vérifier l’amplitude de la hauteur réglable, ce qui peut varier considérablement selon les modèles.

Par exemple, les modèles de type convertisseur / rehausseur de bureau seront limités puisque ce sont des plateformes que l’on pose et on ajuste sur un bureau normal, avec peu de marge de manœuvre.

 

5 – La motorisation avec l’électrique

bureau ajustable

C’est un détail qui peut faire la différence selon le genre de modèle : la motorisation du système de levage et d’ajustement de la hauteur.

Le luxe de l’électrique c’est de pouvoir lever et baisser le bureau à l’aide d’un simple petit bouton, ou même d’un genre de petit bouton de niveau tactile pour certains modèles haut de gamme, à l’inverse des modèles manuels où il faudra utiliser une manivelle ou une molette.

Les modèles électriques peuvent ainsi être extrêmement pratique selon le contexte, évitant de se baisser ou de forcer un peu plus, si on a par exemple un gros plan de travail avec plusieurs écrans.

Cependant, il faut penser qu’un modèle motorisé avec levage électrique demandera une prise murale assez proche, et qu’il sera plus difficile à intégrer au milieu d’un grand bureau de style loft par exemple, si on n’a pas de prises aménagées.

Enfin, le luxe du levage électrique se répercute sur la facture : ce seront souvent des modèles plus chers, un autre critère budget.

 

6 – Les options intégrées: mémorisation, alarmes, anticollision

Surtout dans les modèles électriques, on se doit de considérer plusieurs options qui sont souvent intégrées, et pourront faire la différence dans le choix du modèle pour plusieurs utilisateurs.

Voici les options intégrées les plus intéressantes à considérer :

Mémorisation de la hauteur : cette option est aussi disponible sur des modèles manuels, mais plus facile à utiliser dans les électriques, la possibilité de garder en mémoire le bon réglage de la bonne hauteur pour un, deux ou trois utilisateurs, en l’enregistrant et en n’ayant plus à se soucier de l’ajustement lorsqu’on change de position.

Alarme / Minuterie : le principe du bureau assis-debout, c’est d’alterner régulièrement entre les deux positions, idéalement toute les 30 à 60 minutes; et lorsqu’on est concentré dans le travail, il est facile d’oublier l’heure et donc oublier se lever ou s’asseoir. C’est donc une option très pratique pour ceux qui ont tendance à plonger dans une tâche et passer tout droit!

Anticollision : Le système anticollision est une sécurité intéressante car elle permet d’arrêter la levée du bureau au moindre obstacle détecter, ce qui peut éviter quelques drames et objets brisés, prévenir certains accidents de mobilier.

Prises intégrées : Que ce soit des ports USB ou des prises de courant classiques, certains modèles de bureaux électriques présentent des prises intégrées, ce qui peut être très utile si on utilise plusieurs appareils au long de la journée, tablette, téléphone ou même des disques durs nécessitant une charge USB.

 

7 – L’esthétique

Un critère qui fait vite la différence dans le choix d’un standing desk puisque comme vous le constaterez en faisant ne serait-ce qu’une rapide recherche dans Amazon, il existe une multitude de formes et modèles différents, et donc une grande variété de looks.

L’apparence compte aussi dans le mobilier de bureau, et le choix d’un modèle ou d’un autre pourra faire toute la différence d’un point de vue esthétique : si certains modèles ressemblent à des petites machines avec plateformes, d’autres auront des design plus fins et discrets.

Un cadre en acier noir donnera un certain look plus affirmé et industriel dans une pièce alors que des finitions blanches donneront un aspect moderne que certains préfèreront.

Enfin, il faut évidemment mentionner la bonne qualité des finitions et des matériaux utilisés qui pourront faire toute la différence, comme des planches en mélamine ou en bois d’érable vernis qui n’auront pas la même allure.

 

8 – Le budget disponible

Enfin, un dernier critère mais pas des moindres : le prix que vous êtes prêts à investir dans un bureau assis-debout.

Car il faut savoir que on peut commencer un peu en dessous des 100 CAD pour un modèle moins cher, mais qu’un bon modèle avec moteur électrique pourra aller jouer au-dessus des 500 CAD en entrée de gamme pour aller chercher autour des 2 000 CAD pour du haut de gamme.

Certes, le bien-être ne devrait pas avoir de prix pour prévenir le mal de dos et de cou, les problèmes de circulation sanguine et autres risques de maladies liées à la sédentarité professionnelle, mais ce genre de bureaux ergonomiques peuvent vite représenter un certain budget.

Pour en savoir plus sur les gammes de prix, vous pouvez consulter notre article sur le prix d’ un bureau assis-debout.

 

Comment choisir un bureau assis-debout ?

Comme nous l’avons vu, le choix d’un bureau assis-debout n’est pas si simple, et plusieurs critères sont à considérer pour bien choisir le modèle qui conviendra à nos besoins, avec notamment :

  1. La forme et les dimensions
  2. La taille de la surface de travail
  3. La capacité de charge
  4. L’amplitude de réglage de la hauteur
  5. La motorisation avec l’électrique
  6. Les options intégrées comme la mémorisation ou les alarmes
  7. L’esthétique
  8. Le budget disponible

Pour aller plus loin n’hésitez pas à regarder notre guide d’achat des meilleurs bureau assis debout, incluant plusieurs modèles pour plusieurs besoins, des modèles avec un bon rapport qualité prix, mais aussi des bureaux haut de gamme.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire