Comment bien régler sa chaise de bureau

par
Régler sa chaise de bureau

Lorsqu’on souhaite faire l’acquisition d’un nouveau siège de bureau, ce ne sont pas les choix qui manquent.

Parmi les modèles les plus populaires, on trouve les chaises de bureau ergonomiques, ou encore les chaises de gamer.

Ces deux catégories disposent de nombreux réglages afin de s’ajuster au mieux à votre morphologie et de vous permettre de disposer d’une chaise au confort personnalisé.

En effet, de nos jours, on reste de plus en plus longtemps en position assise au travail, et une chaise bien ajustée permet, sur le long terme, de mieux lutter contre les divers désagréments que peut entraîner cette position : maux de dos, problèmes de circulation sanguine, etc.

Mais que ce soit une chaise tout simple ou une chaise dotée de nombreuses fonctionnalités, le constat est le même : pouvoir régler sa chaise, c’est bien, mais encore faut-il savoir comment effectuer cette opération correctement pour profiter d’une bonne posture et d’un confort accru!

C’est ce que nous allons vous présenter aujourd’hui.

En résumé

Le but d’un bon réglage est de vous procurer une position confortable, naturelle, et respectueuse de votre morphologie.

La première étape est de choisir un gabarit de chaise qui vous permettra d’être à la bonne hauteur par rapport à votre plan de travail, et qui est adapté à votre poids.

Ensuite, il faut savoir que les chaises de bureau ne sont pas égales devant les possibilités d’ajustement!

Par exemple, il existe 5 types d’accoudoirs, du plus basique au plus perfectionné.

L’ajustement du dossier et de l’assise ne sont pas à négliger, et il est conseillé de les régler selon des règles d’ergonomie précises.

Enfin, il existe des options d’ergonomie supplémentaires, telles qu’un appuie-tête ou un repose-pieds, qui sont à régler en dernier, si vous en disposez.

Régler sa chaise de bureau

Le bon réglage, qu’est-ce que c’est?

Un bon réglage, c’est celui qui vous permettra d’adopter une bonne posture.

Mais une « bonne posture », qu’est-ce que c’est exactement?

– Une position naturelle, c’est-à-dire avec le dos droit et les membres bien positionnés

– Une position confortable : vous ne devez pas vous trouver dans une position ou vous devez « forcer » sur quoi que ce soit.

Les différents réglages de votre chaise vous aideront à atteindre cette bonne posture.

Selon les modèles, les différents réglages peuvent s’effectuer par des boutons, des manettes, des molettes, etc.

Tout cela pour vous permettre d’ajuster votre chaise sans outils.

La première étape est donc de vous familiariser avec le manuel de votre chaise pour bien connaître quels éléments influent sur quel réglage.

Voyons maintenant ces réglages en détail!

 

Le réglage de la hauteur du siège

Il s’agit du réglage principal : ici, c’est la hauteur de l’assise qu’on ajuste.

Ce réglage est souvent accessible par une petite manette située sous l’assise, qui agit sur le vérin pneumatique.

Ainsi, quand on est assis et qu’on appuie sur cette manette, le siège se baisse, et si on l’actionne lorsqu’il n’y a pas de poids sur l’assise, alors le siège se lève.

Si vous avez votre siège de bureau depuis longtemps, il se peut qu’il ne reste plus à la bonne hauteur : dans ce cas, n’hésitez pas à consulter notre article dédié qui vous expliquera comment résoudre ce souci!

Deux critères déterminent la bonne hauteur :

– La hauteur par rapport au sol

La première chose à faire, c’est d’ajuster la hauteur afin que vos pieds soient bien à plat au sol.

Si ce n’est pas le cas, alors la chaise est trop haute.

Par contre, si vos pieds et votre cheville forment un angle aigu prononcé, alors la chaise est trop basse : en effet, dans l’idéal, la cheville et le pied doivent former un angle droit.

– La hauteur par rapport au poste de travail

Pour savoir si vous êtes à la bonne hauteur par rapport à votre poste de travail, positionnez les bras le long de votre corps avec les coudes formant un angle à 90°.

Dans cette position, vos avant-bras doivent pouvoir se poser sur le plan de travail.

Notez que si votre poste de travail est trop haut et ne vous permet pas d’avoir les pieds bien à plat au sol après ce réglage, alors vous devriez envisager d’utiliser un repose-pieds.

À l’inverse, il peut arriver de devoir vraiment beaucoup baisser la chaise pour être au niveau de la surface de travail, et par conséquent la position de vos pieds au sol s’en trouve compromise.

Dans cette situation, il vous faudra sans doute envisager de changer de poste de travail, car cela signifie que celui-ci est trop bas pour vous.

Si, après le réglage de la hauteur du siège, vos accoudoirs ne sont pas bien positionnés, c’est le temps de les régler.

 

Le réglage des accoudoirs

Aussi appelé appuis-bras, il s’agit des éléments sur lesquels vous posez vos avant-bras.

Ils constituent un élément important du réglage de la chaise de bureau.

Selon le modèle de votre siège, vous pouvez disposer de plusieurs réglages :

– Pas de réglages

Certains modèles comportent des accoudoirs fixes, qui ne sont donc pas réglables.

Ceux-ci compensent alors ce défaut avec une forme, généralement en arc, qui permet de placer le coude à un endroit convenable.

Ce n’est pas l’idéal, mais c’est mieux que rien!

– Le réglage en hauteur

De base, un accoudoir ajustable peut se régler en hauteur.

Si vous avez effectué correctement le réglage de la hauteur du siège, il ne vous reste plus qu’à ajuster la position en hauteur des accoudoirs par rapport à vos avant-bras lorsqu’ils forment un angle à 90°.

La bonne hauteur pour vos appuie-bras, c’est celle dans laquelle vos avant-bras sont bien soutenus dans cette position, sans forcer sur les épaules (autrement dit, les épaules ne doivent être ni surélevées, ni tombantes).

– Le réglage en profondeur

Ce réglage permet de faire avancer ou reculer les accoudoirs.

On appelle alors ces appuie-bras des « accoudoirs 2D ».

En théorie, l’appuie-bras doit pouvoir supporter entre la moitié et les deux tiers de l’avant-bras : ce réglage en profondeur vous permet d’ajuster cela.

– Le réglage latéral

Plus rarement, certains modèles permettent également un réglage latéral des accoudoirs : on parle alors d’accoudoirs 3D.

Pour ce réglage, vous pouvez éloigner ou rapprocher latéralement les appuie-bras afin qu’ils correspondent à votre largeur d’épaules.

– Le réglage de l’orientation

Il s’agit d’un réglage qu’on ne trouve que sur les chaises de gamer ou les chaises ergonomiques haut de gamme.

Additionné aux autres réglages, on obtient alors des accoudoirs « 4D », pouvant donc être ajustés dans 4 dimensions.

Ce réglage permet de pivoter l’accoudoir selon un angle aigu ou obtus, et se révèle surtout utile pour les gamers qui tiennent une manette (et qui se retrouvent alors avec les avant-bras en position oblique).

Dans la plupart des autres cas, mieux vaut ne pas effectuer ce réglage, afin de garder les bras bien droits!

Enfin, notez que si les accoudoirs ne montent pas assez haut par rapport au plan de travail, alors il est préférable de diminuer la hauteur des accoudoirs et de poser vos bras sur la surface de travail.

Régler sa chaise bureau

Le réglage du dossier

Pour effectuer le bon réglage du dossier, placez-vous le dos bien droit et ajustez le dossier pour que vous soyez bien appuyé dessus.

Attention, pas trop non plus : le dossier ne doit pas « pousser » le dos.

D’ailleurs, dans l’idéal, le dossier doit être légèrement incliné (selon un angle de 95 à 105° environ).

Le plus important, c’est que le support lombaire intégré au dossier épouse la forme de votre colonne vertébrale.

Pour certaines personnes, un décalage reste à ce niveau-là : c’est dans ces cas-là que le coussin lombaire, fourni sur certains modèles, peut être utile.

 

Le réglage de l’assise

Certains modèles disposent d’un réglage de l’inclinaison de l’assise.

Cela permet d’ajuster votre position après avoir effectué les autres réglages : en effet, selon votre morphologie, vous pourriez alors vous retrouver avec une assise trop inclinée vers l’arrière ou l’avant.

Il vous faudra alors ajuster l’assise afin de vous assurer d’être en position neutre.

Autre point : l’assise ne doit pas être trop en retrait ni trop en avant.

Ainsi, le bord de l’assise doit normalement être espacé de 2 ou 3 doigts de l’arrière du genou.

 

Le réglage de l’appuie-tête

Certains modèles de fauteuils de bureau comportent un appuie-tête.

Ce n’est pas un composant nécessaire pour une bonne ergonomie, mais peut apporter un certain confort pour reposer la tête quand c’est nécessaire.

Le réglage de l’appuie-tête est assez simple : il doit être ajusté de sorte que la tête, lorsqu’elle est appuyée dessus, soit bien droite.

 

Et ensuite?

Une fois que tous vos réglages sont effectués, que tout est beau et que vous avez une position confortable… ne jouez plus avec vos réglages!

En effet, rester sur une chaise bien réglée vous permettra d’ajuster votre posture jour après jour.

Voilà! Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre chaise bien réglée.

Si malgré tout les réglages effectués ne vous donnent pas entière satisfaction, vous pourriez vouloir envisager l’achat d’une chaise plus ergonomique.

Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre guide sur la meilleure chaise d’ordinateur ergonomique au Canada!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire