Choisir un robot piscine : 12 critères essentiels

par Julien Gosselin

L’entretien d’une piscine est fondamental pour assurer son bon fonctionnement, et pour garantir une eau claire et saine, et des heures de fun !

Toutefois, l’épuisette est épuisante et peu efficace pour les saletés en profondeur.

Il est alors parfois nécessaire d’investir dans un robot nettoyeur, qui rendra l’eau de la piscine limpide et débarrassée de toutes ses saletés.

Lorsque vient le moment d’acheter un robot nettoyeur, mieux vaut se pencher attentivement sur certains détails clé, qui font toute la différence.

Pour cela, nous avons décortiqué pour vous, les 12 critères essentiels à prendre en compte pour choisir le meilleur robot piscine, et profiter d’un bassin tout propre.

Robot piscine

1)  Le type de robot de piscine

Il existe 4 différents types de robots de piscine, chacun ayant son efficacité en fonction du type de revêtement du bassin.

Le robot hydraulique à aspiration

Le robot de piscine hydraulique à aspiration se branche directement sur le skimmer (le premier élément du système de filtration de la piscine) ou la prise balai de la piscine, via un tuyau de raccordement en PVC.

Il se déplace de manière aléatoire par la seule force hydraulique (pression de l’eau) et aspire les impuretés qu’il stocke dans son filtre.

C’est l’un des modèles de robots aspirateurs le moins cher du marché, car il est composé de peu d’éléments électroniques.

Son utilisation est simple, mais convient toutefois plus pour une piscine hors-sol recouvertes d’un liner, et les petits bassins en général.

Il est toutefois presque impossible qu’un robot comme celui-ci puisse nettoyer les parois de la piscine, ou la ligne d’eau.

En effet, c’est un modèle assez lent, qui effectue le gros du travail dans le fond du bassin : on est donc quasiment obligé de repasser derrière pour effectuer un nettoyage manuel à la brosse.

De plus, il vous faut absolument une pompe de filtration, et que celle-ci fonctionne lors de l’utilisation du robot.

Toutefois, c’est un appareil parfait pour les petits budgets, ou pour les propriétaires de piscine qui l’utilisent occasionnellement.

robot de piscine

Le robot de piscine hydraulique à pression

Le robot de piscine à pression, aussi appelé robot à surpresseur, est une variante plus performante que le robot à aspiration.

Il est alimenté par un surpresseur dédié (sorte de petite turbine qui doit être installée par un pisciniste), et se raccorde à la prise balai.

Cette prise balai n’aspire plus les déchets du bassin, mais propulse l’eau à une forte pression pour les décoller.

Ensuite, le robot surpresseur est équipé d’un filtre récupérateur qui recueille les déchets dans un sac intégré, qu’il suffit de vider et de laver une fois plein.

L’avantage de ce modèle est qu’il est totalement indépendant du système de filtration, et permet un nettoyage plus puissant et efficace.

Toutefois, il se déplace toujours de façon aléatoire, et il vous faudra acheter un surpresseur, qui doit être installé dans un local à côté de la piscine.

Enfin, il ne possède pas de brosse, comme c’est le cas sur un modèle électrique : le nettoyage est encore une fois, assez succinct.

Le robot de piscine électrique

Ces modèles de robots sont réputés pour être les plus performants du marché.

Ils sont équipés d’un système intelligent qui permet de choisir parmi les différents cycles de nettoyage en fonction du type de bassin, et leurs multiples brosses décrassent en profondeur.

Même si le prix de vente s’en trouve impacté (comptez 700 à 2 000$ pour les meilleurs produits), le confort est tout autre : vous ne vous occupez de rien.

Vous branchez le robot à une prise de courant, vous paramétrez son cycle et ajustez la brosse qui convient.

Ensuite, il vous suffit de l’immerger dans le bassin en vous assurant de laisser assez de fil pour qu’il nettoie sans difficultés.

Avec un très bon robot, le fond de la piscine peut être complètement propre en moins de 2h, une vraie prouesse !

Si vous avez une grande piscine creusée avec un revêtement en béton, carrelage ou enduit, c’est l’équipement parfait qui vous fait gagner beaucoup de temps.

L’aspirateur de piscine automatique ou manuel

Les aspirateurs de piscine automatiques ou manuels, sont plutôt destinés aux petites et moyennes piscines.

En effet, ils nécessitent une surveillance presque constante, voire un nettoyage manuel en complément, comme c’est le cas avec les produits hydrauliques à aspiration.

Les modèles automatiques ressemblent d’ailleurs beaucoup aux aspirateurs domestiques.

Il en existe deux types « balai » ou « traîneau », et ils sont équipés d’un manche télescopique, de plusieurs mètres de tuyaux et de différents accessoires : filtre anti-humidité, anti-poussière, brosses, ramasse-feuilles etc.

On les destine principalement aux piscines hors-sols ou aux petites piscines creusées.

Les plus performants sont les aspirateurs traîneaux, qui s’adaptent à tous les types de piscines et de revêtements : coque en polyester, liner, carrelage ou enduit.

La tête peut être en forme de flèche, triangulaire ou rectangulaire, et ces modèles sont généralement accessibles en termes de prix, grâce à leur simplicité.

Enfin, ils demandent peu d’entretien mais doivent être dirigés pour frotter, décoller les impuretés puis les aspirer.

Vous devez donc être présent pour l’utiliser.

2)  Le revêtement du bassin

Il est essentiel de choisir un modèle de robot en fonction du type de revêtement de votre piscine.

Pour les revêtements en liner (plastique), tous les modèles de robots nettoyeurs sont performants, notamment car il s’agit d’une matière lisse où les saletés sont faciles à retirer.

En revanche, pour les bassins carrelés, béton ou enduit, alors un robot hydraulique avec surpresseur ou un robot électrique sont recommandés.

Ils seront à même de désincruster les saletés les plus tenaces grâce à leurs brosses et picots.

Robot piscine

3)  La forme de la piscine

Si votre piscine est ronde, carrée, rectangulaire ou avec une forme originale, certains robots sont plus performants que d’autres.

Même chose si vous avez des marches, le robot hydraulique à aspiration n’aura pas les capacités techniques pour se hisser sur chacune d’elles, et les nettoyer en profondeur.

Pour les bassins en pente, certains robots n’ont pas assez de puissance dans leur moteur, et seront donc plus adaptés pour le fond plat.

 

4)  La taille du bassin

En fonction de son volume et de sa superficie, la piscine aura besoin d’un robot possédant assez de longueur de fil, ou un tuyau de raccordement assez long.

Au moment de l’achat de votre robot, ayez en tête ces chiffres afin de faire le bon choix et de ne pas entraver le bon déroulement du nettoyage.

 

5)  La marque

Lorsque l’on achète un appareil domestique ou électroménager, la marque est capitale dans notre choix.

Plus un fabricant est réputé comme fiable et sérieux, plus les produits seront durables et de qualité.

De plus, vous bénéficiez de bonnes garanties, de retour produit en cas de pépin ou encore d’un service à la clientèle sérieux et réactif.

À la rédaction d’Achetez le Meilleur, nous mettons un point d’honneur à analyser les produits des meilleures marques et ce, quel que soit votre budget.

Ainsi, vous trouverez dans notre guide d’achat dédié, tous les meilleurs robots piscine au Canada en 2021.

Nous y recensons des fabricants de robots tels que Polaris, Aquabot, Hayward, Nu Cobalt ou encore Zodiac.

Toutefois, d’autres marques comme Tiger Shark, Intex, Pentair ou encore Dolphin sont de très bonnes marques, et vous garantiront un entretien de la piscine impeccable et rapide.

Vous trouverez des robots pour tous les budgets, tous les bassins et types de piscine.

Robot piscine

6)  Le prix

Le budget que vous êtes prêt à dépenser pour un robot détermine le type de robot que vous achetez.

Les robots hydrauliques à aspiration sont les plus accessibles, car leur fonctionnement est simple et ils n’ont pas les mêmes capacités technologiques que les modèles électriques.

On trouve donc des produits performants à moins de 100$.

L’entrée de gamme des robots piscines électriques se situe à environ 250 à 300$, pour des modèles destinés aux piscines hors-sol.

Leur rapport qualité-prix est, en général, plutôt bon !

Pour les piscines creusées, comptez environ 400 à 500$.

Si vous voulez vous faire plaisir dans un robot haut de gamme très intelligent et autonome, la somme s’affole et dépasse facilement les 1000$, voire 1500$.

C’est le cas de ce robot Hayward, qui combine une grande facilité d’entretien, performance et polyvalence.

 

7)  La fréquence d’utilisation

Si vous utilisez très fréquemment votre piscine durant l’été, investir dans un robot qui tient la route et qui nettoie efficacement est une bonne idée.

Au contraire, si vous faites trempette occasionnellement, alors il ne sera peut-être pas nécessaire d’investir trop d’argent dans un modèle ultra perfectionné.

Dans ce cas, contentez-vous d’un modèle hydraulique à surpression, qui fera très bien l’affaire !

 

8)  La consommation électrique

Un robot électrique est beaucoup plus performant que ces cousins hydrauliques, mais aussi plus gourmand en énergie.

Puisqu’il est directement branché sur secteur (ou batterie), la consommation énergétique est impactée si vous nettoyez votre bassin régulièrement durant la saison.

 

9)  La facilité d’utilisation et les différentes options

Différents modèles de robots sont vendus avec des télécommandes, voire même de véritables petites tours de contrôle qui vous permettent de les paramétrer très précisément.

C’est le cas de ce modèle Polaris P955, très intelligent et possédant des options intéressantes.

D’autres fonctionnent de manière presque autonome, et se mettent en marche dès lors que le bouton “marche” est allumé.

Il n’y a pas de meilleur choix : la facilité d’utilisation dépend avant tout de vous et de votre degré de confort envers le paramétrage.

Si vous savez ce que vous faites et aimez avoir le contrôle, il peut être amusant d’opter pour un modèle un peu plus cher mais très configurable.

Parallèlement, si pour vous c’est avant tout la simplicité qui est primordiale, il est inutile de creuser votre budget.

10)  Le chariot de rangement

Ce n’est pas un fondamental, mais pour les robots électriques, c’est tout de même assez pratique !

Il permet de ranger facilement le robot et d’enrouler correctement le câble d’alimentation, sans nœuds.

C’est aussi un accessoire qui permet de supporter le boîtier de commande, et de ne pas laisser le matériel à même le sol.

La plupart des robots de piscine électriques disposent d’un chariot inclus. Pour d’autres, il est possible de l’acheter séparément.

 

11)  Le filtre et la maintenance

Il est très important d’entretenir régulièrement le filtre de votre robot, afin que le nettoyage de piscine soit toujours optimal et efficace.

Si vous avez le choix, nous vous conseillons de vous diriger plutôt vers un filtre à cartouche : ils peuvent être nettoyés à l’eau sans effort particulier, et vous évitent de rentrer en contact physique avec les saletés ou la poussière.

Cependant, certains appareils performants sont équipés de sac filtrant, lavables.

On passe un peu plus de temps à les nettoyer, sans échapper au contact avec les impuretés récoltées dans la piscine.

Robot piscine

12)  La puissance

Les marques n’indiquent généralement pas la puissance d’aspiration de l’appareil.

Dans ce cas, fiez-vous aux avis des internautes, sur Amazon ou sur les sites marchands.

Ceux-ci sont assez fiables et tirés d’expériences vécues et réelles.

À titre d’indicatif, même pour les robots piscine d’entrée de gamme doivent pouvoir éliminer des petites poussières, du pollen et des saletés de taille modeste.

Si vous faites face à des feuilles larges ou des cailloux assez gros, investir dans un modèle plus coûteux mais puissant est une bonne idée.

Assurez-vous aussi que la puissance d’aspiration soit régulière, et maintenue durant le temps de nettoyage.

Celui-ci prend généralement 2 à 4 heures.

Ce à quoi il faut réfléchir pour bien choisir un robot nettoyeur de piscine

  • le type de robot de piscine ;
  • le revêtement du bassin ;
  • la forme de la piscine ;
  • la taille du bassin ;
  • la marque ;
  • le prix ;
  • la fréquence d’utilisation ;
  • la consommation électrique ;
  • la facilité d’utilisation et les différentes options ;
  • le chariot de rangement ;
  • le filtre et la maintenance ;
  • la puissance.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire