Humidificateur, déshumidificateur et purificateur d’air: quelles sont les différences?

par Véronique Raymond

Saviez-vous que l’air intérieur était 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur? C’est  en tout cas ce qu’affirme le magazine Sciences et Avenir sur son site internet, et il n’est pas le seul.

Nous passons près de 80 à 90 % de notre temps à l’intérieur, et si la qualité de l’isolation des bâtiments s’est grandement améliorée au fil des ans (notamment grâce au double vitrage), le choc thermique qui se répercutait jadis sur les fenêtres s’est déplacé sur les murs, entraînant une augmentation de l’humidité.

On estime qu’en moyenne le taux d’humidité dans l’air ambiant est en hiver de 30 % et en été de 40 à 60 %. Un taux trop élevé peut entraîner des problèmes tels que l’apparition de moisissures, de taches sur les murs, mais aussi la prolifération de mauvaises bactéries, acariens, etc., ainsi que le développement d’allergies et d’asthme, entre autres, tout comme un taux trop faible peut entraîner des soucis de santé tels qu’un dessèchement de la peau ou des problèmes respiratoires, notamment pour les asthmatiques.

Mais ce n’est pas tout, car l’usage de meubles en bois recomposé, l’utilisation de certains produits ménagers et autres bougies parfumées, ou encore l’application de peintures à la composition particulièrement chimique, ne sont pas pour nous aider à rester en santé, au contraire.

Heureusement il existe plusieurs solutions pour tenter de remédier à ces problèmes, dont en voici 3: l’humidificateur, le déshumidificateur, et le purificateur d’air. Le premier humidifie, le deuxième déshumidifie, et le troisième purifie… eh bien l’air. Voilà, c’est assez simple en fait.

Non, soyons sérieux(ses). Ces appareils ne servent pas précisément à la même chose (c’est évident), mais ont tous pour but commun d’améliorer la qualité de votre air intérieur. Faisons ensemble le point sur ce qui les caractérise.

(Il est important de noter que quel que soit l’item que vous utilisez, aucun ne remplace un bon système de ventilation. Il vient juste en complément.)

Humidificateur - Déshumidificateur

L’humidificateur d’air, quand l’air est trop sec

Un humidificateur est une machine qui sert à tempérer l’atmosphère trop sèche. Dotée d’un hygromètre (appareil qui sert à mesurer l’humidité dans l’air), elle est capable de savoir si la pièce dans laquelle elle se trouve est trop sèche ou non, et de se déclencher en fonction. En d’autres termes, l’humidificateur est là pour éviter d’avoir un air sec. Certains modèles servent également de diffuseurs d’huiles essentielles. Plusieurs modes de fonctionnement existent:

  • le système à vapeur chaude: l’eau est chauffée puis refroidie afin d’éviter les brûlures, et on obtient alors une vapeur délicate; aucune filtration n’est nécessaire mais cette méthode requiert l’utilisation spécifique d’eau douce et consomme une grande quantité d’énergie;
  • le système par évaporation (ou vapeur froide): l’air est diffusé via une cassette de filtration qui est immergée dans de l’eau; un mécanisme de ventilation vient ensuite propulser l’air riche en eau et exempt de matières indésirables; ce type d’humidificateurs consomme peu d’énergie mais peut se révéler un peu bruyant;
  • le système à ultrasons: une plaque ultrasonique émet des microvibrations qui sont transmises à l’eau, de sorte que cette dernière éclate en microgouttelettes, qui sont ensuite répandues dans l’atmosphère; s’il s’agit d’une méthode silencieuse et peu gourmande en énergie, il faut toutefois penser à traiter l’eau contre les germes qui peuvent s’y développer; ce système peut également faire baisser la température de la pièce (plutôt agréable en été, n’est-ce pas?);
  • le système «laveur d’air»: ayant recours elle aussi à un ventilateur, cette méthode humidifie l’air ambiant tout en le rendant plus sain, à la façon d’un purificateur; tout comme le système à ultrasons, le «laveur d’air» requiert un traitement de l’eau et peut faire baisser la température.

Humidificateur - Purificateur d'air

Le déshumidificateur d’air, quand l’air est trop humide

Vous l’aurez compris, le déshumidificateur joue le rôle inverse. Fonctionnant sur le principe de la condensation, il aspire l’air trop chargé en humidité grâce à un ventilateur, puis le filtre et le fait passer dans un évaporateur à basse température. La vapeur d’eau ainsi obtenue se condense alors et retombe sous forme liquide dans un réservoir, qu’il est facile de vider. L’air, désormais purifié et asséché, est remis en circulation dans la pièce. Ce processus augmente généralement la température de l’endroit de 2 degrés. Comme il est équipé d’un hygrostat, le déshumidificateur est capable de gérer seul le taux d’humidité de l’air de la pièce dans laquelle il se trouve. Il existe 2 formes de déshumidificateurs:

  • le modèle électrique: capable d’absorber tous les jours jusqu’à 30 litres (6,60 gal) d’eau, il n’a pas besoin d’être rechargé en quoi que ce soit et est très simple d’utilisation; la contrepartie se trouve dans sa consommation énergétique et dans le léger bruit de fond qu’il produit;
  • le modèle chimique: non relié au courant, il ne consomme évidemment pas d’électricité mais fonctionne à l’aide de recharges constituées de gel de silice, et commence à faire son travail dès les premières 24 heures d’utilisation; bien entendu il faut prendre en compte le coût desdites recharges avant d’envisager l’achat de cette machine, et savoir qu’elle est un peu moins efficace que sa collègue électrique.

Gumidificateur

Le purificateur d’air, quand l’air est trop pollué

Conçu pour capturer la poussière, certains allergènes volatiles et autres particules fines comme les poils d’animaux, le purificateur d’air est équipé de plusieurs couches de filtres. Affichant un taux d’efficacité moyen de 99,98 %, certains modèles combattent même les mauvaises odeurs. Une fois débarrassé de tous les agents nocifs, l’air pur est relâché, prêt à être respiré. Voici les différentes sortes de purificateurs qui existent sur le marché:

  • le système avec filtres HEPA (Haute Efficacité pour les Particules Aériennes): d’abord mise au point pour le milieu médical, cette méthode implique l’utilisation de filtres au tissage très serré, capables de retenir toutes sortes de particules telles que les acariens, les moisissures et autres bactéries; il faut savoir que tous les filtres HEPA n’ont pas la même finesse ni la même qualité, et qu’ils doivent en moyenne être remplacés tous les 6 mois;
  • le système avec filtres à charbon actif: ces filtres contiennent soit des billes soit de la poudre de charbon actif, qui est un élément capable d’absorber notamment le gaz, la fumée, les vapeurs de javel, mais également les mauvaises odeurs, etc.; c’est un dépolluant chimique désodorisant;
  • le système par ionisation: dans la mesure où les composés polluants présents dans l’air sont généralement neutres ou bien chargés positivement, un appareil ioniseur avec cette méthode de purification émet des ions négatifs qui vont, au contact des premiers, entraîner une sorte de précipitation, et les polluants vont chuter.

En résumé:

Une meilleure qualité de l’air équivaut à une meilleure santé (en tout cas une moins mauvaise), et donc, potentiellement une meilleure qualité de vie.

Que de la condensation se forme sur vos fenêtres tellement votre air intérieur est humide, que vous ayez régulièrement les sinus bouchés à cause, au contraire, d’un trop grande sécheresse, ou bien que vous ayez «simplement» envie que votre air soit purifié, à chaque problème sa solution.

Puisque le purificateur d’air n’est pas capable d’humidifier ou de déshumidifier une pièce, l’idéal est de le coupler à l’un des deux autres appareils, en fonction de vos besoins spécifiques (bien sûr, si vous n’avez aucun souci de sécheresse ou d’humidité, ce n’est pas la peine d’avoir deux machines à la fois).

Si vous cherchez les meilleurs items du moment, n’hésitez pas à jeter un œil à ces guides d’achat: humidificateurs, déshumidificateurs et purificateurs d’air. Ils vous feront gagner un temps précieux.

Un conseil, pour terminer: n’oubliez pas d’aérer votre intérieur soir et matin pendant plusieurs minutes (au moins 5 à 10 minutes)!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire