Humidificateur d’air : 14 critères essentiels pour bien choisir

par Véronique Raymond

Investir dans un humidificateur est un bon moyen de garder le contrôle de l’humidité dans votre habitation. En effet, l’appareil tempère l’atmosphère et augmente le niveau d’humidité lorsque celui-ci est trop sec.

Cela arrive particulièrement en hiver, lorsque le radiateur fonctionne à plein régime et que l’on aère peu son habitation.

Un air trop sec résulte d’un assèchement de la peau et des muqueuses, de troubles des voies respiratoires comme l’asthme, les bronchites ou encore les allergies.

C’est d’autant plus embêtant lorsque l’on a des enfants en bas âge ou des bébés, dont le système respiratoire est plus sensible.

L’achat d’un humidificateur d’air vient alors rééquilibrer le taux d’humidité, pour un air plus sain et respirable.

Toutefois, certains critères sont importants à prendre en compte lorsque l’on souhaite investir dans ce type d’appareil.

Faire le bon choix dès le départ vous assure un gain de temps, d’argent et une sécurité pour vous et votre famille.

Dans cet article, nous vous listons les facteurs essentiels à regarder lorsque l’on veut bien choisir un humidificateur d‘air, et profiter au maximum de son efficacité.

Humidificateur

1.  Le type d’humidificateur

Sur le marché, il existe 3 différents types d’humidificateurs, dont la conception reste identique : une base et un réservoir d’eau.

Ensuite, c’est le mode d’émission de la vapeur qui change :

  • l’humidificateur à vapeur chaude ;
  • l’humidificateur à évaporation (à vapeur froide) ;
  • l’humidificateur à ultrason (ou ultrasonique).

Humidificateur à vapeur chaude

Sur ce modèle, c’est l’évaporation de liquide chauffé qui permet l’humidification d’une pièce.

L’eau passe d’un état liquide à un état gazeux : elle est préalablement chauffée, et entre en ébullition dans le réservoir grâce à deux électrodes (élément chauffant) qui se chargent de faire bouillir l’eau.

Toutes les bactéries et microbes présents sont naturellement détruits par la chaleur pouvant atteindre 80 °C.

L’eau finit ainsi par se transformer en vapeur, qui refroidit dès lors qu’elle passe dans un système de ventilation.

L’appareil répand une brume légère, saine et délicate qui ne requiert aucune filtration préalable.

On apprécie le fait qu’elle permet de couvrir de grandes superficies de pièces tout en les réchauffant, et se mélange très bien dans l’air.

Humidificateur à évaporation ou à vapeur froide

Ce type d’humidificateur d’air offre une vapeur riche en humidité, s’adapte à chaque pièce de l’habitation, et peut assainir une surface d’environ 30 m².

Le fond de l’appareil dispose d’une cassette de filtration qui s’imbibe d’eau.

Ensuite, un ventilateur se charge de diffuser de l’air sec afin de répandre des gouttelettes d’eau dans l’air.

C’est un modèle d’humidificateur très sécuritaire s’il est bien entretenu, principalement car il diffuse une vapeur froide, donc sans risque de brûlure.

De plus, il est très silencieux, accessible en termes de pri et le plus sécuritaire pour une chambre d’enfant.

Aussi, veillez à changer régulièrement le filtre, comme indiqué sur la notice d’utilisation du fabricant.

Humidificateur ultrasonique

Ces humidificateurs d’air à ultrasons sont parmi les plus populaires sur le marché : ils sont très silencieux, moins énergivores que les autres modèles et agissent rapidement et efficacement.

Ce modèle fonctionne par vibration : ce sont des ondes sonores, diffusées à haute fréquence, qui font vibrer une membrane métallique à l’intérieur de l’humidificateur.

L’eau du réservoir tombe sur cette plaque métallique, et cela génère une vapeur constituée de mini-gouttelettes d’eau, qui sera ensuite propulsée dans l’air grâce à un ventilateur.

Avec un humidificateur à ultrasons, vous pouvez choisir une vapeur chaude ou froide, c’est l’avantage !

Cependant, dans ce type d’humidificateur, l’eau ne subit pas de filtration préalable.

Il faut donc procéder à un traitement contre les bactéries et impuretés présentes dans l’eau, avant de remplir le réservoir.

Le choix de l’humidificateur reste à votre discrétion. Toutefois, on vous déconseille celui à vapeur chaude pour les chambres à coucher ou en présence d’enfant, à cause du risque de brûlure.

Si vous souffrez des appareils bruyants, le modèle ultrasonique est le plus silencieux.

Enfin, l’humidificateur à vapeur froide (ou évaporation) est le plus commun du marché.

2.  Le débit de vapeur

Ce critère permet de connaître la densité de vapeur émise par l’humidificateur, on le calcule en millilitre par heure (ml/h).

C’est important de s’attarder sur le débit car il faut le choisir en fonction de la superficie des pièces à humidifier.

Plus le débit est grand, plus la quantité de vapeur sera importante et l’humidificateur pourra traiter une grande pièce.

Au contraire, un faible débit de vapeur pourra seulement traiter une petite pièce

Choisir un débit de vapeur en adéquation avec ses pièces, c’est l’assurance de faire des économies d’énergie et d’argent.

Pour choisir un appareil avec un bon débit, on conseille de calculer d’abord la superficie de sa pièce, et de choisir en conséquence.

En général, les humidificateurs couvrent une surface comprise entre 30 et 50m2.

Si vous disposez d’une petite superficie, ce modèle d’Homasy VicTsing semble idéal car il est aussi extrêmement silencieux, intuitif et peu exigeant en entretien.

Humidificateur

3.  Le niveau sonore

Un humidificateur d’air, c’est bien. Un humidificateur d’air silencieux, c’est mieux !

On mesure le volume sonore en décibel, et plus cette valeur est faible, moins vous serez gêné par le bruit de l’appareil.

Certains modèles performants possèdent différents modes nuit ou sommeil, qui régulent donc le niveau de bruit.

C’est très pratique lorsque vous souhaitez installer votre humidificateur dans une chambre à coucher, par exemple.

4.  La capacité du réservoir et l’autonomie

La capacité du réservoir impacte directement son niveau d’autonomie : plus vous avez un grand réservoir, plus l’humidificateur peut fonctionner longtemps sans être rempli de nouveau.

En général, un minimum de 8 à 10 heures est requis, ne serait-ce que pour pouvoir utiliser l’humidificateur toute la nuit.

On conseille un modèle qui possède également un voyant lumineux qui s’allume lorsque le réservoir est vide, l’appareil se met alors automatiquement en veille.

Ce modèle de Levoit offre une grande contenance de 6 litres pour son réservoir, cela entraîne un prix plus élevé, mais cela vous garantit une longue durée d’autonomie !

D’ordre général, on conseille toujours de bien vider le réservoir d’eau avant d’entamer un nouveau cycle d’humidification : l’eau stagnante favorise la prolifération des bactéries, micro-organismes et moisissures.

Il serait dommage que la qualité de l’air régresse à cause d’un réservoir sale, non ?

Humidifier

5.  L’hygrométrie

Le réglage de l’hygrométrie permet de déterminer le taux d’humidité que vous souhaitez dans la pièce.

Certains modèles automatiques sont dotés d’un hygrostat, qui capte naturellement l’humidité et s’ajuste en fonction de celle-ci.

Pour un souci de praticité, on vous recommande un humidificateur possédant un hygrostat intégré, qui pourra se mettre en marche lorsque c’est nécessaire, et s’éteindre lorsque le taux d’humidité paramétré a été atteint.

Si votre appareil n’est pas équipé d’un hygrostat, vous pouvez aussi tout à fait vous procurer un hygromètre, cet appareil de mesure de l’humidité.

Humidificateur

6.  Le minuteur ou programmateur intégrés

Le meilleur humidificateur d’air est celui qui comporte des options qui vous facilitent la vie, pas vrai ?

Ces fonctionnalités supplémentaires n’impactent en rien l’usage premier de l’humidificateur, mais disons qu’elles rendent meilleure l’expérience d’utilisation.

Avec une minuterie, votre humidificateur peut par exemple vous offrir un départ différé, et se mettre en marche quand vous l’aurez décidé.

Les différents programmes, eux, se déterminent en fonction de votre activité du moment : mode sommeil pour un fonctionnement silencieux, mode turbo pour une utilisation intense, mode automatique pour que vous n’ayez rien à gérer et mode normal.

7.  La fonction d’ionisation

Très pratique, cette option permet à l’humidificateur d’air de non seulement rendre un taux d’humidité décent, mais aussi de neutraliser les mauvaises odeurs !

Ces modèles 2-en-1 s’appellent ioniseurs humidificateurs, et émettent des ions négatifs et de la vapeur d’eau, pour rendre l’air ambiant encore plus sain.

Les particules en suspension dans l’air sont composées d’ions positifs qui, lorsqu’elles entrent en contact avec les ions négatifs de l’appareil, sont directement neutralisées.

Un peu comme à la manière d’un purificateur d’air ionique, la vaporisation d’ions aide à combattre les problèmes de santé liés à un air trop sec et chargé en particules nocives et autres polluants.

8.  La fonction d’arrêt automatique

Cette fonction sécuritaire permet à l’appareil de s’arrêter dès que le réservoir d’eau est vide, ce qui évite une consommation inutile d’énergie, et une éventuelle surchauffe.

9.  La diffusion d’huiles essentielles

Certains modèles peuvent aussi servir de diffuseur d’huiles essentielles, pour un air sain, propre et relaxant.

C’est une fonctionnalité appréciable, d’autant plus qu’elle n’est pas accessible sur tous les types d’humidificateurs.

En effet, leur réservoir ne peut recevoir que de l’eau, et l’huile essentielle pourrait les endommager.

D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe des appareils 2-en-1 qui humidifient tout en offrant une brume chaude sentant bon les huiles essentielles ?

Pour les adeptes d’aromathérapie, c’est parfait !

10.  La diffusion de lumière d’ambiance

Pour les chambres d’enfant, c’est génial puisque cela les plonge dans une atmosphère paisible et confortable.

Ces lampes LED intégrées font office de veilleuse et évitent ainsi la multiplication d’appareils dans les chambres de bébés/enfants.

11.  La marque

La marque est très importante lorsque l’on a besoin d’un humidificateur : elle vous apporte sécurité, confiance, service à la clientèle performant et des garanties en cas de pépin avec l’appareil.

De plus, la durée de vie sera d’autant plus longue lorsque vous privilégiez une marque fiable, avec un rapport qualité-prix intéressant.

Pour citer parmi les meilleurs fabricants, on compte par exemple Philips, Honeywell, Levoit, Homasy, Vicks ou encore Senville.

On ne rigole pas avec son bien-être, c’est pourquoi achetezlemeilleur.ca vous a concocté un guide d’achat spécialement conçu pour trouver le meilleur humidificateur d’air au Canada.

Nous comparons les modèles en fonction de leurs performances, leur prix, leur marque, les points forts et points faibles, toujours en toute neutralité. Allez jeter un coup d’œil !

Humidificateur

12.  Le prix

On trouve des humidificateurs pour tous les budgets, tout le monde peut donc profiter d’un air de bonne qualité.

Sur notre guide d’achat, notre modèle premier choix Everlasting Comfort possédant le meilleur rapport qualité-prix, est autour de 80$.

Le modèle haut de gamme coûte 90$ et le produit petit budget, près de 40$.

Bien sûr, certains modèles peuvent atteindre jusqu’à 400$, offrant alors plein de fonctionnalités haut de gamme.

Mais si vous portez peu d’importance aux technologies, et que vous êtes simplement en quête d’un bon humidificateur simple et basique, pas besoin de dépenser des centaines de dollars.

13.  La simplicité d’utilisation et l’ergonomie

La facilité d’utilisation et l’ergonomie dépendent principalement du niveau de gamme du produit que vous avez acheté :

  • Vous avez choisi un modèle d’entrée de gamme ou intermédiaire ? Vous disposerez probablement d’une simple molette pour régler le débit. Sans flafla et très intuitif.
  • Vous avez opté pour un modèle un peu plus cher ? Vous aurez sans doute à votre disposition, des boutons tactiles et un écran d’affichage avec un hygromètre annonçant le niveau d’humidité.

Certains modèles proposent même une télécommande, et peuvent être commandés à distance, comme ce modèle Levoit LV600HH.

14.  L’homogénéité de l’humidification

L’humidification sera d’autant plus efficace si elle est vaporisée uniformément dans la pièce.

Pour cela, il existe des modèles possédant une buse rotative, qui expulse la vapeur à 360°, et d’autres appareils offrant même deux buses : une pour la brumisation et une autre pour la vaporisation.

Humidificateur

Les critères clé pour bien choisir son humidificateur

  • le type d’humidificateur ;
  • le débit de vapeur ;
  • le niveau sonore ;
  • la capacité du réservoir et l’autonomie ;
  • l’hygrométrie ;
  • le minuteur ou programmateur intégrés ;
  • la fonction d’ionisation ;
  • la fonction d’arrêt automatique ;
  • la diffusion d’huiles essentielles ;
  • la diffusion de lumière d’ambiance ;
  • la marque ;
  • le prix ;
  • la simplicité d’utilisation et l’ergonomie ;
  • l’homogénéité de l’humidification.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire