Comment fonctionne un humidificateur d’air ?

par Véronique Raymond

L’humidificateur d’air est un appareil électroménager à considérer lorsque le taux d’humidité de son habitation est trop faible.

En général, on recommande un taux d’hygrométrie, c’est-à- dire un taux d’humidité situé entre 30% et 50%.

Lorsque l’humidité relative se situe en dessous de 30%, l’air ambiant est trop sec.

Cela peut alors entraîner un dessèchement de la peau, des troubles respiratoires, des saignements de nez dûs à des muqueuses très fragiles etc.

C’est donc un problème auquel il faut trouver des solutions, notamment via l’utilisation d’un humidificateur (ou saturateur).

Ce type d’appareil vient augmenter le pourcentage d’humidité dans l’air, et apporter du bien-être et un air ambiant sain au sein de l’habitation.

Dans cet article, on vous explique tout du fonctionnement de l’humidificateur, en fonction du modèle (à vapeur chaude, à ultrason ou à évaporation).

Vous pourrez enfin en connaître davantage sur cet appareil très efficace dans la santé du quotidien.

Comment fonctionne un humidificateur d

Comment fonctionne un humidificateur à vapeur chaude ?

Le principe de fonctionnement de ce type d’humidificateur est simple : c’est l’évaporation de liquide chauffé qui permet l’humidification d’une pièce.

Autrement dit, l’eau transitionne d’un état liquide à un état gazeux : elle est préalablement chauffée, et entre en ébullition dans le réservoir grâce à deux électrodes qui se chargent de faire bouillir l’eau.

Ce qui est super avec ce mode de fonctionnement, c’est que toutes les bactéries et microbes sont naturellement détruits par la chaleur pouvant s’élever à 80 °C.

Celle-ci finit par se transformer en vapeur, qui refroidit dès lors qu’elle passe dans un système de ventilation.

L’appareil répand de l’eau refroidie, c’est aussi simple que cela et est très efficace pour se préserver du froid hivernal.

Le point fort de ce modèle, c’est qu’il permet d’offrir une brume légère, saine et délicate qui ne requiert d’ailleurs aucune filtration.

De plus, elle permet de couvrir de grandes superficies de pièces tout en les réchauffant, et se mélange très bien dans l’air.

Si vous souffrez d’une peau sèche, de toux tout autre problème respiratoire, ce modèle devrait assurément vous soulager.

Toutefois, même si le refroidissement de l’eau est assuré, le risque de brûlure est toujours présent.

C’est pourquoi on vous déconseille de l’installer dans une chambre à coucher, ou en présence d’enfants en bas âge.

Comment utiliser un humidificateur

Quel est le mode de fonctionnement d’un humidificateur à ultrason ?

Ces humidificateurs d’air ultrasoniques fonctionnent par vibration.

Ce sont des ondes sonores, diffusées à haute fréquence, qui font vibrer une membrane métallique située à l’intérieur de l’appareil.

L’eau tombe sur cette plaque métallique, et cela génère une vapeur constituée de mini-gouttelettes d’eau qui sera ensuite propulsée dans l’air à l’aide d’un ventilateur.

L’humidification par ultrason est l’une des plus populaires, notamment car elle est silencieuse par rapport aux autres modèles, est moins énergivore et agit rapidement et efficacement.

D’ailleurs, si vous souhaitez un humidificateur par ultrason discret et léger, on vous recommande ce modèle Beurer très design.

On conseille d’utiliser une eau déminéralisée ou distillée pour ce type d’appareil.

Si vous utilisez de l’eau du robinet, celle-ci contient des minéraux, dont les dépôts peuvent laisser des traces blanches de calcaire sur les linges ou le mobilier. Pas terrible, non ?

Mais ce n’est pas tout : dans ce type d’humidificateur, l’eau ne subit pas de filtration préalable.

Il faut donc procéder à un traitement contre les bactéries et germes contenus dans l’eau, avant de la placer dans le réservoir.

Enfin, sachez que c’est un modèle qui est plus susceptible de refroidir une pièce, c’est un élément important à prendre en compte lors de votre choix.

Comment fonctionne un humidificateur d

Comment fonctionne un humidificateur à évaporation ?

Cette variété d’humidificateur d’air offre une vapeur riche en humidité, et donc parfaite pour ajuster le taux d’humidité relative dans la maison.

Il s’adapte à chaque pièce de la maison et peut assainir une surface d’environ 30 m².

Le fond de l’appareil dispose d’un filtre absorbant (ou cassette de filtration) qui s’imbibe d’eau.

Un ventilateur se charge de diffuser de l’air sec afin de répandre des gouttelettes d’eau dans l’air.

Selon nous, c’est un modèle d’humidificateur très sécuritaire s’il est dûment entretenu, principalement car il diffuse une vapeur froide, et donc sans risque de brûlure.

C’est l’humidificateur d’air silencieux idéal pour la saison estivale, qui permet de se rafraîchir efficacement, tout en ne coûtant pas très cher.

Et si vous souhaitez diffuser un léger parfum avec des huiles essentielles, versez quelques gouttes dans le réservoir, et vous obtiendrez, à la manière d’un purificateur, un air ambiant sain, pur et qui sent bon !

Toutefois, n’oubliez pas de l’entretenir régulièrement et de vider son réservoir d’eau, afin de ne pas voir des impuretés et bactéries se développer dans l’eau stagnante.

Pour tous les types d’humidificateurs, on recommande de toute manière de vider le réservoir d’eau avant chaque utilisation, et de changer régulièrement le filtre, comme indiqué sur la notice d’utilisation du fabricant.

Quelques conseils d’utilisation pour son humidificateur

Toujours tenir son humidificateur loin des murs et du mobilier

C’est très important, car cela peut exacerber le niveau d’humidité de la pièce, et donc créer l’effet inverse en favorisant l’apparition de moisissures.

De même, il est fortement déconseillé de placer son humidificateur près d’un radiateur.

On recommande donc toujours de placer votre appareil au centre de la pièce, de manière à ce que l’humidité se déplace uniformément.

Comment fonctionne un humidificateur

Investir dans un humidificateur équipé d’un hygrostat

Lorsque notre humidificateur est doté d’un hygrostat (et le plus souvent, d’un hygromètre également, qui permet de maintenir le taux d’humidité dans la pièce), celui-ci peut se réguler lui-même en s’allumant et s’éteignant lorsque c’est nécessaire.

Autrement dit, la présence d’un hygrostat rend votre humidificateur intelligent, en lui ordonnant de s’allumer lorsque le taux d’humidité est trop bas, ou au contraire, de s’éteindre lorsque l’humidification d’une pièce est satisfaisante.

De plus, cela permet de contrôler sa consommation énergétique, et de ne pas consommer pour rien. Ultra pratique !

Comment fonctionne un humidificateur

Ce qu’il faut retenir

Le meilleur humidificateur pour vous, que vous le choisissiez à évaporation, à vapeur froide ou encore à ultrason, est celui qui vous permet de vivre dans un environnement sain et respirable, sans jamais souffrir de troubles respiratoires ou de peau sèche.

Si vous avez des enfants en bas âge, ou que vous souhaitez un humidificateur pour votre chambre à coucher, un appareil à ultrason ou à évaporation sera plus recommandé.

Au contraire, si vous êtes en quête d’un humidificateur pour augmenter le taux d’humidité et la température d’une pièce, alors un modèle à vapeur chaude sera idéal.

Une fois votre taux d’humidité équilibré, vous avez besoin d’assainir l’air ambiant de votre habitation ? Consultez dès maintenant notre guide complet sur les purificateurs d’intérieur !

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire