Humidificateur ou purificateur d’air : que choisir ?

par Véronique Raymond

Saviez-vous que l’air intérieur de nos habitations est 8 à 10 fois plus pollué que l’extérieur ?

En constatant ces chiffres, il est donc important d’être bien équipé en appareils électroménagers pour améliorer la qualité de son air ambiant.

N’oubliez pas non plus de bien aérer votre habitation, en ouvrant vos fenêtres pendant au moins 10 minutes par jour.

Dans cet article, on porte notre attention sur l’humidificateur d’air et le purificateur d’air.

Ces deux appareils ont pour mission d’améliorer votre confort au sein de votre habitation.

Toutefois, il est parfois difficile de savoir lequel choisir lorsque l’on souhaite changer la qualité de l’air ambiant.

On vous décortique les spécificités de chacun, et vous aide à faire le choix entre l’humidificateur et le purificateur d’air.

Comment utiliser un humidificateur

L’humidificateur pour augmenter le taux d’humidité dans la maison

Il tempère l’atmosphère et amène de l’humidité dans l’air

La mission première d’un humidificateur est d’augmenter le taux d’humidité relative dans une maison.

Normalement, un air sain possède un taux d’hygrométrie situé entre 30% et 50%.

Toutefois durant la période hivernale, on allume le chauffage à fond et l’air devient rapidement sec, passant souvent sous la barre des 30% d’humidité recommandés.

Ce manque d’humidité peut conduire à un dessèchement de la peau, des yeux qui piquent et qui grattent, des muqueuses sensibles entraînant des saignements de nez ou encore des troubles des voies respiratoires.

On conseille donc principalement l’usage d’un humidificateur en hiver, pour les personnes sensibles et sujettes à des problématiques d’asthme, par exemple.

Si vous avez un bébé, il est intéressant d’installer un humidificateur pour bébé dans sa chambre à coucher, afin de faciliter son sommeil.

En général, les bébés et les enfants en bas âge ont un système respiratoire plus faible et sensible à la poussière environnante.

Cet appareil va accroître le bien-être de tout le monde au sein de l’habitation, et fournir un air sain et de qualité.

Certains modèles proposent même un petit réservoir pour y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles, pour un air plus tempéré, relaxant et agréable.

Comment utiliser un humidificateur

Le mode de fonctionnement de l’humidificateur

Sur le marché, il existe 3 types d’humidificateurs, dont la conception reste identique : une base et un réservoir d’eau.

Ensuite, c’est le mode d’émission de la vapeur qui change :

  • l’humidificateur à vapeur chaude ;
  • l’humidificateur à évaporation (à vapeur froide) ;
  • l’humidificateur à ultrason (ou ultrasonique).

Humidificateur à vapeur chaude

Sur ce modèle, c’est l’évaporation de liquide chauffé qui permet l’humidification d’une pièce.

L’eau passe d’un état liquide à un état gazeux : elle est préalablement chauffée, et entre en ébullition dans le réservoir grâce à deux électrodes qui se chargent de faire bouillir l’eau.

Toutes les bactéries et microbes présents sont naturellement détruits par la chaleur pouvant atteindre 80 °C.

L’eau finit ainsi par se transformer en vapeur, qui refroidit dès lors qu’elle passe dans un système de ventilation.

L’appareil répand de l’eau refroidie, ce qui permet d’offrir une brume légère, saine et délicate qui ne requiert aucune filtration préalable.

On apprécie le fait qu’elle permet de couvrir de grandes superficies de pièces tout en les réchauffant, et se mélange très bien dans l’air.

Toutefois, même si le refroidissement de l’eau est assuré, le risque de brûlure est toujours présent.

C’est pourquoi on vous déconseille de l’installer dans une chambre à coucher, ou en présence d’enfants en bas âge.

Humidificateur à évaporation

Ce type d’humidificateur d’air offre une vapeur riche en humidité, et donc parfaite pour réajuster un taux d’humidité trop faible dans la maison.

Il s’adapte à chaque pièce de l’habitation, et peut assainir une surface d’environ 30 m².

Le fond de l’appareil dispose d’un filtre absorbant (ou cassette de filtration) qui s’imbibe d’eau.

Ensuite, un ventilateur se charge de diffuser de l’air sec afin de répandre des gouttelettes d’eau dans l’air.

C’est un modèle d’humidificateur très sécuritaire s’il est bien entretenu, principalement car il diffuse une vapeur froide, donc sans risque de brûlure.

De plus, il est très silencieux et accessible en termes de prix.

Toutefois, n’oubliez pas de l’entretenir régulièrement et de vider son réservoir d’eau, afin de ne pas voir des impuretés et bactéries se développer dans l’eau stagnante.

De toute manière, on recommande de vider le réservoir d’eau avant chaque utilisation, et ce, pour tous les types d’humidificateurs.

Aussi, veillez à changer régulièrement le filtre, comme indiqué sur la notice d’utilisation du fabricant.

Humidificateur ultrasonique

Ces humidificateurs d’air à ultrasons sont parmi les plus populaires sur le marché : ils sont très silencieux, moins énergivores que les autres modèles et agissent rapidement et efficacement.

Ce modèle fonctionne par vibration : ce sont des ondes sonores, diffusées à haute fréquence, qui font vibrer une membrane métallique à l’intérieur de l’appareil.

L’eau du réservoir tombe sur cette plaque métallique, et cela génère une vapeur constituée de mini-gouttelettes d’eau qui sera ensuite propulsée dans l’air à l’aide d’un ventilateur.

Avec un humidificateur à ultrasons, vous pouvez choisir une vapeur chaude ou froide, c’est l’avantage !

Cependant, dans ce type d’humidificateur, l’eau ne subit pas de filtration préalable.

Il faut donc procéder à un traitement contre les bactéries et germes présents dans l’eau, avant de la placer dans le réservoir.

 

Le purificateur d’air nettoie l’air ambiant et le débarrasse des polluants

Humidificateur ou purificateur d’air

Il vous débarrasse des particules polluantes, et assainit l’air ambiant

Le purificateur a une toute autre mission : il nettoie l’air et le débarrasse des odeurs et de tous les polluants, poussières, allergènes (squames d’animaux et acariens) grâce à différents filtres.

Plus le purificateur possède de filtres, plus l’air sera bien nettoyé et plus sain pour vous et votre famille.

Si l’on conseille principalement un humidificateur pour les personnes sensibles à l’air sec en période hivernale, le purificateur peut, lui, s’utiliser toute l’année et s’adresser à tout le monde.

En effet, il vous fournit une meilleure qualité de l’air, et vous libère des mauvaises odeurs et des polluants nocifs pour votre santé.

On recommande d’ailleurs l’utilisation des purificateurs d’air si vous avez des bébés ou enfants en bas âge, de manière à réduire le risque de troubles respiratoires comme l’asthme ou les allergies.

Le mode de fonctionnement du purificateur d’air

Le purificateur fonctionne assez simplement : l’air ambiant de l’habitation est aspiré via un ventilateur, passe par un ou plusieurs filtres et ressort pur et nettoyé.

Si la conception globale reste commune sur chaque purificateur, le système de filtration varie en fonction des modèles.

C’est pourquoi l’on trouve des purificateurs avec un système par filtration, par ionisation ou encore par photocatalyse.

Le purificateur par filtration

Sur ce modèle, l’air passe à travers plusieurs filtres, chacun avec un degré d’efficacité différent :

  • Le préfiltre, qui comme son nom l’indique, est souvent le premier barrage dans le cheminement de l’air.

Ce filtre se charge d’éliminer les plus gros résidus contenus dans l’air, comme les cheveux, poils d’animaux, grosses poussières etc.

 

  • Le filtre HEPA (pour High Efficiency Particulate Air – Haute Efficacité pour les Particules Aériennes) est l’un des plus répandus dans la fabrication des purificateurs d’air, notamment grâce à l’efficacité de son maillage.

Avec un taux d’efficacité de presque 100%, les filtres HEPA sont parmi les plus redoutables qui existent.

Comptez un remplacement tous les 6 à 18 mois pour une efficacité optimale, et une durée de vie du filtre prolongée.

Dîtes adieu aux allergènes (squames et pollen) et la fumée de cigarette.

Toutefois, il ne retient ni les polluants chimiques, ni les virus.

 

  • Le filtre à charbon actif : selon les types de purificateurs d’air, on retrouve ce filtre sous forme de billes ou de poudre.

Celui-ci a la propriété de neutraliser les mauvaises odeurs, et de stopper les polluants gazeux, ainsi que les COV (essences d’encens, bougies parfumées, peintures, formaldéhydes etc.)

Plus le purificateur d’air possède un système de filtration puissant et composé de différents filtres, plus vous aurez un air pur et bénéfique pour votre santé.

Le purificateur par ionisation

Les purificateurs par ionisation sont une autre manière de purifier l’air de votre habitation.

On sait que les particules en suspension sont faites d’ions positifs, et que le purificateur ioniseur génère, quant à lui, des ions négatifs.

Cette confrontation des éléments entraîne une destruction de ces particules fines, qui tombent au sol ou se déposent sur vos meubles.

Il faudra ensuite se charger de les éliminer définitivement, soit en utilisant l’aspirateur, soit avec une lingette en microfibre pour épousseter vos meubles.

Sachez également que certains modèles innovants disposent d’un filtre prévu à cet effet, vous n’aurez donc rien à faire, si ce n’est que profiter d’une atmosphère agréable et sécurisée pour votre famille.

Le purificateur par photocatalyse

La purification par photocatalyse se fait par une émission de lumière ultraviolette provenant de l’appareil, qui va dissoudre et détruire les particules polluantes via un catalyseur, souvent en dioxyde de titane.

Ces particules deviennent alors inoffensives.

Mais, comment ça fonctionne ?

À l’aide d’un ventilateur interne, le purificateur attire ces particules nocives, et vous débarrasse ainsi des moisissures, des COV, des allergènes comme les acariens, les squames, pollen, résidus de polluants chimiques, bactéries et même certains virus !

Si vous associez votre purificateur par photocatalyse avec un déshumidificateur, vous avez probablement le combo gagnant pour un air sain.

Toutefois, pour fonctionner, ce type d’appareil nécessite un grand volume d’air brassé.

Il sera donc plus bruyant qu’avec un autre type de purificateur.

Si vous êtes sujet à des problèmes respiratoires à cause de la pollution de l’air, un purificateur d’air fera une vraie différence dans votre quotidien.

De plus, il en existe pour tous les budgets et vous pouvez facilement les trouver directement sur les sites marchands, ou sur des plateformes telles qu’Amazon.

Pour vous faciliter le travail, nous avons compilé les meilleures marques de purificateurs dans notre guide d’achat, juste ici !

Alors, que choisir entre un humidificateur ou un purificateur d’air ?

Le choix va se faire principalement en fonction de vos besoins.

Toutefois, la combinaison des deux appareils vous assure un air intérieur très sain et sécuritaire pour votre famille.

Si vous souhaitez agir sur l’humidité de l’air ambiant de votre maison, sans toutefois chercher à l’assainir, alors un simple humidificateur fera l’affaire.

Si en revanche, le risque de maladies respiratoires comme l’asthme vous préoccupe, particulièrement si vous avez des enfants, alors un purificateur d’air sera un très bon investissement.

Mais pourquoi avoir à choisir lorsqu’il existe des appareils 2 voire 3-en-1 ?

Il existe de nombreux appareils, tels que le Dyson Pure Humidify+Cool, qui purifie automatiquement l’air, l’humidifie et analyse continuellement sa qualité.

Ou encore ce modèle 2-en-1 de Sharp qui purifie les pièces jusqu’à 35 m2 et peut humidifier en même temps.

C’est la meilleure alternative si vous ne voulez sacrifier ni la qualité de votre air, ni votre niveau d’humidité.

Même s’ils vous paraissent plus chers, ces modèles vous évitent d’acheter deux appareils au lieu d’un, et permettent une action simultanée, pour que vous n’ayez jamais à choisir entre humidification ou purification.

Comment utiliser un humidificateur

Ce qu’il faut retenir

L’humidificateur et le purificateur ont tous les deux la mission de rendre votre intérieur plus agréable et sain.

  • Le purificateur est dédié aux personnes souhaitant améliorer la qualité de l’air ambiant chez elles, mais qui n’ont pas forcément un intérêt de ramener de l’humidité ;
  • L’humidificateur est utile pour les foyers avec des bébés sensibles à l’air sec de l’hiver, lorsque le chauffage tourne en permanence. Si vous souffrez également de problèmes respiratoires ou que vous êtes sujet à des muqueuses sèches, c’est l’appareil qu’il vous faut.
  • Il existe des appareils combinant les deux fonctions, et qui possèdent un rapport qualité-prix très intéressant pour les bénéfices qu’ils procurent.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire