Qui dit période estivale et repas dehors, dit barbecue, plancha, grillades, merguez…

Si l’on connaît tous le barbecue au charbon de bois ou le barbecue électrique, de plus en plus d’adeptes se tournent vers le barbecue au gaz, plus rapide et qui peut s’utiliser aussi bien en été, qu’en hiver.

Quels que soient les types de barbecue, c’est le moment convivial que l’on adore tous.

On le sait tous, préparer un bon barbecue au gaz relève plus de l’art que d’une technique bien rodée.

Bien évidemment, il existe des astuces pour assurer le succès de vos repas. Vous souhaitez connaître tous les trucs pour préparer un bon barbecue au gaz ? C’est parti !

Barbecue au gaz

1)  Toujours s’assurer que la grille soit propre

C’est le conseil n°1 pour toutes les personnes s’essayant à l’art du barbecue à gaz.

Avant de démarrer toute cuisson, il faut bien vérifier que votre grille soit propre, sans aucun résidu des cuissons précédentes.

Avec des grilles de cuisson sales, les aliments brûlent et ont un goût plus que désagréable lors de la dégustation.

Un entretien régulier avec des brosses de nettoyage, après chaque utilisation assure une longue durée de vie à votre barbecue, et l’assurance de délicieuses préparations, grillées uniformément.

2)  Choisir le bon type de gaz

On privilégie le gaz propane au butane, car ce gaz naturel ne gèle pas l’hiver (il peut par exemple supporter des températures pouvant descendre jusqu’à -44°C, très utile  au Québec !), et son pouvoir calorifique est bien meilleur, c’est-à-dire qu’ il produira de plus belles flammes.

3)  Vérifier les réserves de gaz

Imaginez un peu, vous êtes en plein milieu d’une magnifique cuisson de vos morceaux de viande, vos invités se régalent et en redemandent encore lorsque tout à coup, malheur !

Les réserves de gaz sont à sec ! Veillez toujours à avoir une bonbonne de propane supplémentaire au cas où, surtout lorsque vous prévoyez un grand repas, avec de nombreux invités.

Pour vérifier si votre bonbonne semble encore pleine, et qu’elle ne possède pas de jauge, donnez un petit coup avec votre pied : si elle est vide, on entend un effet d’écho.

Le son est sourd lorsqu’elle est pleine. Taper avec un bâton en descendant sur le côté de la bonbonne pour vérifier le niveau du gaz.

4)  Bien préchauffer son barbecue au gaz

C’est l’idéal si on ne veut pas que nos aliments collent à la grille, et offrir une belle cuisson à nos aliments.

Avec un barbecue à gaz, on s’assure que les brûleurs fonctionnent à pleine puissance, 10 à 15 minutes avant de déposer vos préparations.

On conseille toujours de bien préchauffer l’appareil avant d’huiler les grilles de cuisson, pour que les aliments ne collent pas.

5)  Bien démarrer son barbecue s’il s’agit de la première utilisation

Si vous inaugurez votre barbecue gaz, c’est une étape simple mais importante qui, si elle n’est pas réussie, peut malmener le reste de votre cuisson.

Toutefois, gardez en tête qu’un barbecue au gaz promet une utilisation rapide et très facile.

Alors, comment procéder ?

  • D’abord, procurez-vous un détendeur propane, et une bouteille de 13 kg ou 6 kg (les petites bouteilles sont généralement vendues avec le détendeur) ;
  • Toujours ouvrir le couvercle avant de procéder à l’allumage ;
  • Assurez-vous que tous les boutons de réglage des brûleurs sont placés sur la position d’arrêt ;
  • Ouvrez l’arrivée du gaz ;
  • Enfoncez le bouton de réglage du brûleur maître (le brûleur principal) ;
  • Enfoncez le bouton d’allumage, le déclenchement de l’étincelle est audible. En cas de dysfonctionnement, renouvelez l’opération ;
  • Vérifiez que le brûleur est allumé en regardant via l’orifice pour allumette, situé à l’avant de la cuve de cuisson. Une flamme doit être visible ;
  • Une fois le brûleur n°1 allumé, activez les autres brûleurs à puissance maximale ;
  • Abaissez le couvercle.

Ce déroulement de l’allumage est quasiment le même selon toutes les marques principales de barbecue : Weber, Coleman, Masterchef, Napoleon, Kamado…

Barbecue au gaz

6)  Faire attention aux flammes

Le sucre et le gras attisent les flammes, qui peuvent rapidement brûler vos aliments.

Notre conseil est de toujours enlever l’excédent de gras de vos préparations, ou bien d’utiliser des viandes maigres.

Si vous aimez la marinade, celle-ci peut aussi attiser des flammes, alors essayez de badigeonner vos viandes plutôt à la dernière minute.

7)  Distinguer deux types de cuisson : directe ou indirecte

Lorsque l’on cherche comment cuire au barbecue, saviez-vous qu’il existe deux types de cuisson qui vous permettent d’obtenir différentes saveurs et textures ?

En fonction de vos goûts, vous choisirez soit la cuisson directe, soit indirecte. Regardons ensemble en quoi elles consistent :

Cuisson directe

Dans la cuisson directe, les aliments sont directement en contact avec la source de chaleur.

C’est la plus courante et la plus utilisée par les amoureux du barbecue.

Avec une telle cuisson, vous obtenez une jolie couleur grillée sur vos viandes, qui sont saisies très rapidement.

Les aliments pour la cuisson directe sont généralement assez fins, et cuisant rapidement (steaks, côtes de porc, brochettes, saucisses, filets de poisson, fruits de mer, crevettes ou noix de Saint-Jacques).

Comment procéder ?

  • Pour préchauffer le barbecue, allumez tous les brûleurs à puissance maximale ;
  • Une fois chaud, il vous suffit de disposer ensuite les grillades sur la plaque de cuisson, et d’adapter la puissance de chaleur à vos aliments ;
  • Si votre barbecue possède un couvercle, fermez-le et retournez les grillades à mi-cuisson. Résistez à la tentation de soulever le couvercle trop souvent, afin d’éviter les déperditions de chaleur.

Barbecue au gaz

Cuisson indirecte

À l’inverse, la cuisson indirecte ne nécessite pas d’avoir les aliments directement en contact sur la source de chaleur.

On l’utilise souvent avec les modèles de barbecue à couvercle, où les viandes et différents aliments n’ont pas besoin d’être retournés.

Avec la cuisson indirecte, on rôtit et on cuit sur la durée, plutôt que de saisir en quelques instants.

On privilégiera alors les aliments épais, nécessitant une cuisson longue et lente comme un poulet entier, de l’agneau, du magret de canard, de la dinde etc.

Comment procéder ?

  • Seuls les brûleurs avant et arrière doivent être allumés ;
  • Une fois le préchauffage réalisé, disposez les grillades au centre et laissez cuire à couvercle fermé.

 

8)  Cuisiner ce qui vous fait plaisir

Les possibilités de cuisson sont illimitées lorsque l’on cuisine avec un bbq au gaz, c’est d’ailleurs ce qui fait sa grande force.

Pièces de viande, viande en marinade, légumes, poissons…

Cuisiner au barbecue convient à tous les régimes, aussi bien carnivore que végétarien, et tout le monde peut en profiter. Certains modèles vous permettent même de faire cuire votre pain !

Et si vous souhaitez préparer plusieurs choses en même temps, comme une sauce pour accompagner vos mets, n’hésitez pas à opter pour un modèle haut de gamme, équipé d’un brûleur latéral.

Ainsi, vous n’aurez pas à courir entre la cuisine et l’extérieur, tout est au même endroit !

Le barbecue, c’est avant tout un moment très convivial, qui rapproche les gens et offre de très bons souvenirs. Pour être sûr de réussir votre barbecue au gaz de qualité, à tous les coups, rien de bien sorcier :

  • Le nettoyage de la surface de cuisson est primordial, à la fin de chaque utilisation ;
  • Déterminez le mode de cuisson selon votre préférence : direct ou indirect ;
  • N’ayez pas peur d’innover et de laisser libre court à votre créativité ! Le barbecue est avant tout un plaisir !

 

Pour en savoir plus, consultez dès maintenant notre guide d’achat dédié aux meilleurs modèles de barbecues au gaz au Canada !

Auteur

Plus de 10 ans d'expérience de vente et de gestion du secteur Jardin & Extérieur d'un grand magasin. Grand amateur de randonnées et d'activités en plein air !

Écrire Un Commentaire

Pinterest