Tapis roulant ou vélo stationnaire : que choisir?

par Par  
Velo stationnaire

Courir ou pédaler, telle est la question quand vient le temps de choisir un appareil de cardio.

Si le classique tapis de course reste une valeur sûre des salles de sport et des gyms à la maison, le vélo stationnaire fait aussi beaucoup d’adeptes, notamment avec les modèles modernes qui redoublent d’efficacité, de fonctionnalités et d’ergonomie.

Mais alors vous vous demanderez sûrement quel est le bon choix pour vous, entre le fameux vélo d’appartement ou vélo d’intérieur, et le tapis roulant, le classique treadmill?

Quel est le meilleur appareil pour la perte de poids, brûler des calories, pour muscler le bas du corps ou le haut du corps, pour l’endurance, pour des séances d’entraînement de cardio training?

Essayons ici de donner des éléments de réponse pour vous aider à choisir entre la course à pied et le pédalage dans les appareils d’entraînement.

Deux classiques du cardio pour l’entraînement

Bien que le vélo elliptique ou le rameur soient aussi devenus des incontournables dans la section cardio de la salle de gym, le tapis roulant et le vélo stationnaire restent les deux classiques puisqu’ils reproduisent des mouvements plus naturels et communs : celui de la marche à pied et de la course, et celui du vélo.

Les deux sont connus pour être assez faciles d’utilisation puisqu’ils s’articulent sur des mouvements du corps assez naturels.

Ils permettent aussi de varier les entraînements en changeant les réglages comme les différents niveaux de résistance ou l’inclinaison, pour forcer plus et augmenter la fréquence cardiaque, travaillant la santé cardiovasculaire.

Et les deux appareils sont aussi de bons choix dans l’objectif de brûler des calories et perdre du poids.

Si vous vous demandez lequel est le meilleur pour vous, il y aura plusieurs critères qui vous aideront à choisir, comme la condition physique, les objectifs d’entraînement, mais aussi des facteurs non-physiques comme le budget ou la place dans votre projet de gym maison.

Avant de rentrer dans ces critères, essayons de cerner les avantages et inconvénients de chaque machine.

Le vélo stationnaire : pédaler ses calories

Avantages du vélo stationnaire

Facilité d’utilisation : Avec le mouvement naturel de la bicyclette, s’asseoir et pédaler sur une structure stable, le vélo stationnaire est d’emblée plus simple et facile à utiliser, si on pense par exemple à des gens en convalescence, qui reprennent ou débutent le sport, des personnes âgées ou encore des personnes en surpoids.

Grimper sur un vélo d’exercice et pédaler s’avère parfois plus envisageable selon la condition physique et l’expérience que faire du rameur, courir sur un tapis roulant ou même s’entrainer avec un exerciseur elliptique.

Travail des jambes et abdos : Le vélo stationnaire est idéal pour faire travailler le bas du corps et solliciter les muscles des jambes, les mollets, les cuisses, mais aussi les fessiers et les abdominaux.

Pas d’impact, moins de risques : Le fait d’être assis et tenir un guidon peut être considéré comme beaucoup plus sécuritaire et moins risqué que la course à pied sur un tapis roulant.

De plus, le mouvement de pédalage permet un exercice sans impact sur les articulations, les genoux, les chevilles mais aussi le dos, ce qui fait du vélo un type d’appareil plus « doux » pour le corps, évitant les risques de blessures éventuelles apportées par de la course à pied.

Pratique et compact : Dans une optique d’aménagement d’un gym maison, le choix d’un appareil d’exercice dépendra aussi de la place qu’il prend, et le vélo l’emporte ici puisqu’on trouve aujourd’hui des modèles pliables et très compact qu’on peut placer dans un salon et ranger facilement.

On peut aussi apprécier le côté transportable d’un petit vélo d’appartement, pour par exemple l’emmener facilement au chalet ou le prêter à quelqu’un, contrairement à d’autres machines, bien qu’il soit possible aujourd’hui de trouver un tapis roulant pliable prenant moins de place que les modèles traditionnels.

 

Inconvénients du vélo stationnaire

Haut du corps non sollicité : Si les abdos sont engagés dans la pratique du vélo, le haut du corps ne travaillera pas, contrairement au vélo elliptique par exemple ou un mouvement des bras et épaules est impliqué, permettant un travail musculaire plus complet.

Inconfort : Cela dépend des conditions physiques et des corps de chacun, mais rester assis sur une selle de vélo pendant une période plus ou moins longue, selon les programmes d’entraînement, peut s’avérer inconfortable ou créer des douleurs aux fesses.

Moins de renforcement : Contrairement au tapis roulant qui sollicite le corps entier et utilise la résistance du corps, à travers les jambes, mais aussi le buste et le dos, la pratique du vélo ne permet pas de développer autant la robustesse et par exemple le renforcement de la densité osseuse.

Moins de calories brûlées : De par son intensité moins élevée dans l’effort physique demandant le corps au complet, la pratique du vélo stationnaire sera un peu inférieure dans le nombre de calories brûlées par intervalle de temps, en comparaison avec un autre type d’appareil de cardio comme le rameur ou le tapis de course.

Le tapis roulant : courir ses calories

Avantages du tapis de course

Brûler plus de calories : Lors d’un entraînement sur le treadmill, l’intensité physique peut vite être élevée puisque le corps entier est sollicité, et cela se traduit par un nombre de calories brûlées plus élevé que d’autres appareils comme le vélo stationnaire ou le vélo elliptique.

Renforcement important : En utilisant la résistance du corps entier, forçant sur les jambes, les abdos, les fessiers mais aussi le dos, la course permet un vrai renforcement des muscles mais aussi de la densité osseuse, plus important que sur des appareils de cardio plus « faciles ».

Mouvement naturel : La course à pied est vantée pour être un mouvement instinctif et naturel chez l’homme, et le tapis roulant ferait donc travailler les muscles et le corps d’une manière plus naturelle que certaines machines et autres appareils de fitness.

Varier les niveaux : La plupart des tapis sont de nos jours équipés d’une fonction qui permet d’ajouter de la difficulté et variété en changeant l’inclinaison, rajoutant de la pente et stimulant les muscles de manière différente.

De plus, en faisant par exemple du fractionné, on peut varier les exercices en alternant la marche rapide, la course soutenue ou la course plus rapide, pour des entraînements plus variés.

 

Inconvénients du tapis de course

Impacts : Un des inconvénients de la course à pied c’est les fortes vibrations et impacts que doivent encaisser le corps, au niveau des articulations, des chevilles et genoux, se répercutant aussi au niveau du dos et des hanches.

Ainsi le tapis de course est souvent moins recommandé aux personnes ayant des problèmes de dos ou d’articulation, des personnes en surpoids, en convalescence ou avec des blessures antécédentes.

Tapis VS Vélo : des forces différentes

Si chacun des deux appareils présente ainsi des avantages et inconvénients dans les spécificités physiques, il faut aussi penser à d’autres critères qui seront déterminant dans le choix

Votre condition physique : Si on évoque souvent les risques pour les articulations et le dos, en plus des risques de chute pour le tapis roulant, certains experts affirment que le mouvement de pédalage sur un vélo stationnaire peut aussi créer certaines douleurs dans les genoux, et rester assis sur une selle n’est pas fait pour tout le monde.

Il dépendra ainsi de votre condition physique, votre poids, votre aisance dans certains mouvements, la fragilité éventuelle du dos ou des articulations pour choisir entre le deux.

Vos objectifs d’entraînement : Le choix entre les deux pourra aussi être différent selon les objectifs d’entraînement et ce qu’on veut accomplir avec un vélo stationnaire ou un tapis de course :

  • Perdre du poids: Même si les deux appareils sont bons dans cette optique, le tapis de course permet de brûler plus de calories en moins de temps, car l’effort physique est d’une intensité plus élevé et utilise la résistance du corps entier.
  • Se remettre en forme: Pour éviter tout risque de blessure ou douleurs aux articulations et dans le dos, le vélo stationnaire sera plus doux que le tapis roulant, même s’il comporte aussi des risques d’inconfort aux genoux et aux fessiers, mais il reste un bon choix pour reprendre le sport et le cardio après une longue période d’inactivité, une prise de poids ou une convalescence
  • Se muscler : Le vélo permettra de muscler les membres inférieurs essentiellement et les abdominaux, alors que le tapis de course sollicitera un peu plus le haut du corps, le dos et les fessiers : on notera ici la différence de mouvement pour le bas du corps entre le pédalage et l course à pied, permettant de solliciter différemment les ischions-jambiers, les adducteurs ou les mollets.
  • Renforcer les muscles et les os : Ici c’est le tapis roulant qui l’emportera, notamment du côté de la densité osseuse, qui sera plus renforcée sur le long terme avec un entraînement de course à pied

 

Votre budget : Si un modèle haut de gamme ira facilement dans les quatre chiffres, il est possible de se procurer un vélo stationnaire d’entrée de gamme dans les environs de 200 CAD, ce qui n’est pas le cas d’un tapis roulant, dont les premiers prix seront plutôt vers 500 CAD pour un appareil de qualité minimum.

Votre place : Si on parle d’un gym maison, et qu’on considère le facteur encombrement ou place disponible, c’est le vélo stationnaire qui l’emportera largement, bien nommé « vélo d’appartement » de nos jours avec des modèles pliables qui prennent très peu de place, même s’il existe des tapis de course pliables aussi.

C’est donc beaucoup de critères personnels qu’il faut aussi considérer en plus des avantages et inconvénients de ces deux classiques du cardio-training.

Et si c’est le vélo stationnaire qui vous intéresse, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de modèles: le vélo horizontal, le vélo vertical, mais aussi le cardiovélo.

Si votre choix penche pour le vélo stationnaire, consultez notre guide d’achat ici, ou bien celui pour les vélos d’appartement pliables, et si vous pensez plutôt au tapis roulant, nous avons aussi fait un guide ici!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire