Comment perdre du poids sur un tapis roulant?

par Par  

Le tapis de course est un des appareils de cardio les plus populaires et ce n’est pas pour rien, car il peut vraiment faire une différence sur la silhouette, mais aussi sur la santé en général!

Vous vous demandez peut-être plus précisément comment est-ce qu’on fait pour maigrir sur un tapis roulant : quel genre de programme d’entraînement choisir, quelle fréquence de séance d’entraînement, la question de l’apport calorique, de la condition physique, quelles méthodes d’entraînement optimisent la perte de poids, quel est le meilleur moyen de maigrir du ventre, etc.

Essayons ici de donner plusieurs pistes pour la question de la perte de poids avec la pratique du tapis roulant, que ce soit à la salle de sport ou à la maison si vous êtes déjà équipés.

Le tapis de course et la perte de poids

Parfois, on se pose simplement la question : est-ce que courir sur un tapis roulant peut réellement faire perdre du poids?

Et la réponse est oui! En recréant le mouvement de la course à pied, la pratique du tapis sollicite le corps au complet, en allant chercher non seulement les muscles des membres inférieurs avec les jambes, les mollets, les cuisses et les fessiers, mais aussi le haut du corps puisque les bras, la ceinture abdominale et les dorsaux sont aussi activés.

Pour optimiser la dépense calorique, il faut solliciter le plus de muscles possibles au cours de l’exercice physique, et c’est ici que le tapis de course s’impose comme un des meilleurs appareils de fitness.

Plus loin que la perte de poids et le renforcement musculaire, la pratique du tapis est aussi bénéfique du côté cardiovasculaire en faisant travailler l’endurance et le rythme cardiaque, renforçant aussi la santé du cœur.

L’alimentation et les dépenses caloriques

Avant de rentrer dans le détail de la perte de poids grâce au tapis roulant, il faut parler d’un aspect qui est primordial : la diète à suivre et l’importance de ce que l’on mange!

Même si la pratique de la course à pied ou d’une activité sportive régulière permet d’affiner la silhouette et perdre du poids, cela ne suffit pas, car il faut avant tout respecter la même règle physique : il faut que la dépense énergétique soit supérieure aux apports alimentaires, pour pouvoir brûler une quantité de calorie suffisante pour faire fondre la masse graisseuse.

En gros, il ne faut pas manger plus que ses besoins caloriques, ce qui est souvent un défi dans le monde d’aujourd’hui!

Ainsi, peu importe l’appareil de fitness et cardio utilisé, peu importe le type d’entraînement, il faut avant tout veiller à maintenir une alimentation saine, équilibrée et avec les apports caloriques adéquats en rapport avec ses objectifs par rapport à son poids, sa taille et sa condition physique.

Il est par exemple possible de suivre un programme minceur au niveau de l’alimentation

Le site du programme Regivia propose une calculatrice de dépenses caloriques en fonction de la taille, du poids, du sport pratiqué et de la longueur des séances d’entraînement, pouvant donner un ordre d’idée pour estimer ses besoins ou objectifs.

Perdre du ventre sur le tapis

C’est souvent un des objectifs principaux dans la perte de poids, par exemple pour éliminer un ventre de pandémie avant de retourner à la plage cet été…

Et même si la pratique de la course en générale permet de perdre du poids au niveau de tout le corps, il est possible d’accentuer un peu au niveau du ventre.

Lorsqu’on est en mouvement de course à pied, il faut arriver à gainer la ceinture abdominale, c’est-à-dire contracter les muscles abdominaux en essayant de redresser le ventre et rapprocher le nombril de la colonne vertébrale.

Si cette posture n’est pas possible lorsque vous êtes en mode course, la marche rapide avec une bonne intensité peut être une alternative de mouvement et un bon complément pour le développement musculaire, y compris au niveau du ventre.

En effet, si la course est plus efficace pour brûler des calories, la marche rapide s’avère excellente pour transformer la masse graisseuse en masse musculaire, ce qui peut donc aider au niveau du ventre.

L’importance de la régularité

Une des choses les plus importantes et qui fera une vraie différence, c’est de monter sur son tapis le plus souvent possible, en respectant bien sûr ses capacités.

Une activité physique régulière liée à un régime alimentaire sain permet d’optimiser les objectifs de perte de poids, et il est ainsi recommandé de pratiquer au moins tous les 2 à 3 jours pour faire une réelle différence sur le long terme et voir sa silhouette s’affiner au fil des mois ou semaines.

La longueur des entraînements variera en fonctions des objectifs et dispositions physiques, mais plus on passe de temps, plus on brûle de calories forcément.

Une petite séance de minimum 30 minutes est conseillée, même s’il est recommandé d’atteindre les 45 minutes pour optimiser un effort physique suffisamment demandant, résultant calories brûlées.

Monter l’intensité : la fréquence cardiaque

Une autre clef de la perte de poids sur le tapis, c’est de travailler sur la haute intensité qui optimise aussi une dépense calorique plus importante.

Idéalement, il est recommandé de courir en restant dans une zone comprise entre 60 et 70% de la fréquence cardiaque maximale, pour aller chercher une dépense calorique avec l’intensité de l’activité physique.

Pour calculer et estimer rapidement sa fréquence cardiaque maximale, il suffit de soustraire son âge à 226 pour les femmes, 220 pour les hommes.

Ex : si vous êtes une femme de 41 ans, la FCM sera 226 – 42 = 184. Votre zone idéale dans l’effort sur le tapis pour la perte de poids sera donc entre 110 et 170, entre 60 et 70% de votre fréquence cardiaque maximale.

Concrètement, sur le tapis, vous pouvez par exemple trouver cette zone en augmentant non seulement la vitesse, mais aussi l’inclinaison du tapis, jusqu’à trouver le niveau d’intensité qui donnera la fréquence cardiaque idéale pour vous, indiquée sur l’écran du tapis de course.

Cette fréquence reste donc subjective et très personnelle à la condition physique de chacun : pour certains de la marche rapide ou des petites foulées sur du plat suffiront déjà à l’atteindre, alors que d’autres auront besoin d’augmenter la difficulté.

La longueur des entraînements pourra aussi être augmentée, pour logiquement aller chercher plus de calories brûlées

Une courbe parfois irrégulière

Un phénomène général dont il faut rester conscient : la perte de poids sur un tapis roulant n’est souvent pas linéaire, ce qui peut parfois être un obstacle psychologique.

En effet, la courbe la plus commune montre fréquemment une perte de poids assez notable et rapide dans les premières semaines, puis une stabilisation du poids qui descend alors moins vite, le corps et les muscles s’habituant à la pratique.

Il faut ainsi rester motivé et à l’affut de cet aplatissement de la courbe de perte de poids pour savoir quand s’adapter et changer son programme d’entraînement, en augmentant par exemple la difficulté.

Une solution est d’intégrer à sa pratique des entraînements de type HIIT, High Intensity Interval Training, qu’on appelle fractionné en français, dont le but est de produire des efforts de très haute intensité sur des petits intervalles de temps.

Un réajustement de l’alimentation peut aussi être nécessaire à ce stade de la progression, en même temps que le réajustement du programme d’entraînement.

Tapis roulant et perte de poids : un combo gagnant sous conditions

Le tapis de course reste un allié de taille et une des machines de cardio les plus efficaces pour la perte de poids et le renforcement musculaire, qui aide à transformer la masse graisseuse en muscle.

Et pas seulement en courant le plus vite possible, à se mettre hors d’haleine : la marche rapide ou les petites foulées sont aussi efficaces et d’excellents compléments à la pratique de la course à pied.

Mais comme pour toute activité sportive, vous ne pourrez pas déjouer les lois de la physique de votre corps, et l’alimentation garde une place primordiale dans un programme de perte de poids allié à une pratique sportive : certains sportifs estiment que la diète, c’est 70% du travail, et que l’exercice physique représente 30%!

L’aide d’un coach sportif peut parfois aider pour des programmes et suivis personnalisés, même il existe aujourd’hui beaucoup de ressources pour constituer des programmes d’entraînement et de perte de poids sur mesure.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire