Comment lubrifier un tapis roulant?

par Bruno Maniaci

Rien ne sert de courir, il faut partir à point, et surtout bien entretenir sa machine si on court sur un tapis roulant : la lubrification est une partie essentielle de l’entretien.

Si vous possédez un tapis de course et que vous voulez optimiser non seulement sa durée de vie, mais aussi son bon fonctionnement, sa meilleure performance (qui sera aussi liée à la votre!), votre confort et votre sécurité, il est essentiel de lubrifier régulièrement l’appareil.

Pourquoi, quand et comment bien effectuer cette étape essentielle de votre gym maison? Après combien d’heures d’utilisation? Voici un mini-guide pour vous aider avec la lubrification de votre machine de cardiotraining préférée.

Est-ce vraiment nécessaire?

Oui! Lubrifier un tapis roulant est essentiel pour son bon fonctionnement sur le long terme, car il ne suffit pas de faire un ménage régulier et de le nettoyer en surface.

En effet, l’accumulation de saleté, qui est important sur ce genre d’appareil de fitness où on transpire beaucoup, peut avoir un impact sur le bon fonctionnement de la bande de course, aussi appelée bande de roulement ou courroie.

Le roulement et la rotation de la bande peuvent être affectés, en grinçant ou en frottant, avoir plus de mal à tourner, ce qui peut causer non seulement une usure prématurée de la bande elle-même, mais aussi du moteur du tapis qui forcera trop pour la faire tourner.

Ainsi le graissage régulier est nécessaire pour maintenir un mouvement fluide de la machine et une bonne rotation du la courroie, et par conséquent éviter toute surchauffe du moteur et des différents éléments électriques.

 

Quand lubrifier son tapis ?

Cela dépendra de votre usage, mais en général, il est recommandé de graisser ou lubrifier le tapis tous les deux à trois mois, ou tous les 200 kilomètres ou 150 miles, ce qui peut signifier plus souvent si vous êtes un avide marathonien d’intérieur!

Si vous ne l’avez pas fait depuis plusieurs mois, certains signes pourront vous alerter : si la courroie commence à faire du bruit, que vous entendez un grincement ou des bruits inhabituels, ou encore dans le cas où vous sentez que le moteur se comporte différemment, surchauffe ou fait du bruit, ou que la courroie semble ne pas tourner à la même vitesse.

Certains tapis modernes et haut de gamme sont aussi équipés d’une fonction intelligente qui vous affichera automatiquement une notification sur l’écran vous indiquant qu’il est temps de lubrifier votre tapis, fréquemment « lube » ou « lube belt ».

Bien évidemment, l’idéal est de ne jamais se rendre jusqu’à ces signes et d’effectuer l’entretien assez régulièrement, pour ne pas risquer d’endommager ou abîmer votre machine.

Tapis de course

Avec quoi on lubrifie un tapis de course ?

C’est généralement de l’huile à base de silicone ou un lubrifiant au silicone, qui sera utilisée pour l’entretien des tapis roulants.

Plusieurs marques de sport comme proposent directement leurs produits spécifiques pour l’entretien, et il se peut même que cette huile soit fournie quand vous achetez votre tapis.

Vous pouvez aussi trouver d’autres produits spécialisés, l’huile lubrifiante spécialement pour tapis de course, qui ne soit pas forcément en silicone, mais adaptée et conçue pour cet usage, réduisant notamment les grincements.

On peut par exemple trouver l’huile de silicium PL50 chez la marque Sportstech, une huile 100% en silicone plus écologique et moins grasse pour optimiser la performance.

Le bon vieux WD-40 version silicone sera aussi une très bonne option.

Certaines huiles lubrifiantes pour tapis de course viennent en petites bouteilles pour une application goutte à goutte, d’autres en aérosol pour une application en spray.

 

Comment effectuer la lubrification?

Voici les principales étapes pour lubrifier un tapis de course, un petit investissement de temps qui pourrait vous sauver de racheter un tapis prématurément!

  1. Mise hors tension: Assurez-vous que le tapis est à « off » et débranchez l’alimentation pour pouvoir faire des manipulations en toute sécurité.

Note sur le serrage/desserrage de la bande : Il se peut que cette étape soit facultative si vous avez un spray aérosol avec un diffuseur suffisamment long pour appliquer le lubrifiant jusqu’au milieu du tapis en quelques pulvérisations juste en le soulevant de quelques centimètres. Le fait de desserrer la bande permet de s’assurer un accès plus facile pour lubrifier et appliquer correctement l’huile, pas seulement sur les bords du rouleau.

  1. Desserrez la bande: Souvent à l’aide d’une clé Allen fournie avec votre tapis, ou d’un tournevis adapté, desserrez les vis ou boulons qui maintiennent la tension de la courroie, jusqu’à ce que vous soyez capable de soulever de quelques centimètres la bande de course sur les côtés, suffisamment pour pouvoir accéder au-dessous de la bande et appliquer l’huile.
  2. Appliquez le lubrifiant: Selon votre modèle de lubrifiant, appliquez soit des gouttes comme indiqué sur le mode d’emploi de l’huile lubrifiante pour tapis, soit quelques sprays à l’aide de l’aérosol, des deux côtés du tapis : le but est de pouvoir
  3. Resserrez la bande: Faîtes la manipulation inverse pour resserrer la courroie et la remettre à son niveau initial, en prenant garde de ne pas trop serrer, car ce ne serait pas bon pour la machine : la bande devrait pouvoir être soulevée de 2 ou 3 cm en tirant un peu sur le côté, ni plus, ni moins.
  4. Faire tourner le tapis à vide: Remettez le tapis sous-tension, rallumez la machine et faîtes tourner le tapis de 3 à 5 minutes sans monter dessus, soit dans le mode le plus lent possible comme la marche au niveau minimum, soit directement en mode « lubrification » si votre tapis présente cette option.
  5. Nettoyer le surplus de graisse: Une fois que l’huile s’est bien diffusée, à l’aide d’un chiffon propre et humide, enlevez l’éventuel surplus de lubrifiant qui peut ressortir et s’écouler de chaque côté de la bande de course.

Félicitations, la courroie de votre tapis est maintenant prête à repartir avec vous pour 200 kilomètres!

Autres conseils d’entretien

Outre la lubrification, pour maintenir le bon fonctionnement du tapis, il est conseillé de l’entretenir et le nettoyer régulièrement, de façon à ne jamais laisser s’accumuler trop de saleté et de repérer tout problème éventuel.

Passer la balayeuse : Un coup d’aspirateur sera très efficace pour nettoyer tous les déchets secs non incrustés qui peuvent s’accumuler au cours des pratiques, pour prévenir

Nettoyer la bande du tapis : A l’aide d’un chiffon humide, frotter la bande de course permettra de maintenir la propreté de la surface la plus sollicitée du tapis, évitant l’accumulation de saleté pouvant affecter le fonctionnement sur le long terme, que ce soit pour prévenir la corrosion, mais aussi l’hygiène pour éviter la prolifération de bactéries.

Contrôler les pièces : Vérifier que la tension de la bande, la bonne fixation de toutes les pièces, jeter un œil à l’état des roulements et de la courroie, s’assurer que le fil et l’alimentation ne sont pas abîmés : un contrôle régulier de l’ensemble de la machine permettra de prévenir tout problème avant qu’il ne soit trop tard.

 

Lubrifier un tapis : confort, sécurité et longévité

La lubrification de votre tapis de course est donc une étape essentielle pour éviter que votre machine se détériore rapidement et fonctionne mal, garantissant une meilleure longévité de votre machine et son petit moteur, mais aussi votre confort de course et votre sécurité, sans risques de changement de vitesse, frottements ou à-coups, ou encore grincements désagréables.

Garder son tapis en bon état, c’est aussi une étape pour se maintenir soi-même en bon état!

Si vous êtes à la recherche d’un bon treadmill, consultez notre guide d’achat des meilleurs tapis roulants au Canada.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire