Tapis roulant ou vélo elliptique : que choisir?

par Bruno Maniaci

Voici un des grands débats des machines de cardio, qui est revenu sur le devant de la scène avec les récents confinements et l’aménagement de gym de garage ou à la maison : vélo elliptique ou tapis de course?

La bataille fait rage entre ces deux classiques de salle de sport, les deux pouvant être utilisés pour différents programmes d’entrainement, que ce soit pour se remettre en forme, la perte de poids, se muscler le bas du corps, les abdos, les fessiers, mais aussi le haut du corps, renforcer sa musculature en général, travailler l’endurance et améliorer ou renforcer sa santé cardiovasculaire.

Alors quel est le meilleur choix entre le tapis roulant ou le vélo elliptique? Quels sont les avantages et inconvénients de l’un et l’autre? Les questions par rapport aux articulations, à la colonne vertébrale, à la fréquence cardiaque ou au nombre de calories brûlées?

Essayons de donner ici des éléments de réponse pour vous aider à faire le meilleur choix pour votre pratique et votre bien être entre ces deux machines essentielles du cardio-training.

Le vélo : plus sécuritaire et facile ?

Les avantages du vélo elliptique

Commençons par regarder les bons côtés du vélo elliptique, qui arrive aussi dans nos maisons ces dernières années avec des modèles abordables pour se faire un gym d’appartement ou de garage.

Pas de risques d’impact : C’est du côté des articulations que le vélo l’emporte sur le tapis, puisqu’il n’y a pas d’impacts sur les chevilles, les jambes et le bas du corps.

C’est un argument qui comptera pour des personnes avec des blessures antécédentes, comme des entorses aux chevilles, mais aussi pour ceux qui débutent ou reprennent le sport, ou encore des personnes en surpoids dont les dangers de blessures aux articulations sont plus importants en course à pied.

Plus facile pour débuter : Que ce soit pour reprendre le sport après une longue période d’activité (comme deux ans de Covid par exemple…) ou pour se mettre au sport, débuter en entraînement cardio, le vélo s’avère plus facile et un peu moins demandant physiquement pour quelqu’un qui n’est pas habitué à bouger, contrairement au tapis roulant qui peut demander plus d’aptitude physique.

Moins d’effort par calorie brûlée : Un avantage de taille pour certains, car le vélo permet de dépenser presque autant de calories que le tapis avec un effort moins demandant et physique.

Dans une optique de perte de poids, le vélo peut alors représenter une meilleure option pour certains, privilégiant le côté cardio sans avoir à forcer autant que dans une longue course à pied.

Par exemple, selon certaines études, un 30 minutes de vélo à faible intensité peut permettre de brûler dans les environs de 225 kcal, alors qu’un 30 minutes de course à 8 km/h, pour rester en faible intensité, ferait brûler entre 210 et 250 kcal.

Solliciter d’autres muscles : Malgré le mouvement de base très répétitif, le vélo permet quelques variations pour faire travailler d’autres muscles, car le mouvement est différent.

Tout d’abord, on peut parler du haut du corps qui est sollicité car les barres ou le guidon bougent aussi en faisant travailler différemment le buste, les bras et les épaules.

Ainsi le vélo permet d’aller chercher les biceps, quadriceps, pectoraux et le grand dorsal qui seront moins sollicités dans la course à pied.

Mais on peut aussi évoquer la possibilité sur certains vélos de travailler en pédalant en arrière, ce qui permet de faire travailler le bas du corps avec des mouvements différents, notamment les cuisses et les mollets, ce qui peut être intéressant dans certaines optiques de musculature.

Les inconvénients du vélo elliptique

Essayons ici de regarder les inconvénients éventuels de la pratique de vélo elliptique, souvent relatifs au fait qu’il demande un peu moins de force du corps en général que la pratique de la course à pied.

Moins de renforcement : Si on apprécie souvent l’absence d’impact pour les articulations et le fait que moins de force physique soit parfois demandée pour le vélo, le revers de la médaille c’est le renforcement du corps en général : faire de l’elliptique ne permettra pas de renforcer les os et a musculature autant que le tapis de course.

Ceci est aussi accentué par le système de la roue d’inertie qui, une fois lancée, amplifie le mouvement et la rotation d’elle-même, nécessitant alors moins de force physique.

La résistance est alors magnétique avec ce genre de dispositif, alors que dans la course à pied la résistance est celle de la gravité du corps.

Rapport fréquence cardiaque / calories : Si nous avons vu dans les avantages que le vélo permettait de brûler autant de calories avec moins de force physique, il faut quand même considérer l’intensité côté cardio-vasculaire, et il faudra donc un rythme cardiaque assez élevé et plus rapide pour brûler autant de calories que dans la course à pied.

Le tapis : plus sportif et complet ?

Les avantages du tapis roulant

Plus ancien que le vélo elliptique dans les salles de sport, le tapis roulant a eu le temps de se développer dans les dernières années, avec des modèles très sophistiqués, même pour la maison : essayons de souligner les avantages du tapis de course.

Mouvement naturel : On dit souvent que la course à pied remonte aux origines de l’homme, et que c’est donc un mouvement et une pratique qui fait partie intégrante de notre nature, comparativement aux mouvements que l’on peut faire sur des machines.

Que ce soit de la marche rapide ou de la course, le tapis roulant permet donc de travailler le corps et les muscles à partir d’un mouvement naturel pour le corps.

Meilleur renforcement : Pratiquer sur un tapis de course demande une certaine forme physique, car contrairement à un vélo ou une machine assise, c’est le poids du corps entier qui fait résistance, et demande donc plus de force.

L’effet sur les muscles, les os, le corps et la forme physique en général est donc plus prononcé car plus demandant, et permet un renforcement plus important que d’autres machines.

Intensité et cardio : Le niveau de difficulté et l’intensité physique générée par la pratique sur un tapis de course permettent de brûler des calories assez rapidement.

C’est donc un bon choix dans l’optique de perte de poids par exemple, pour maigrir ou perdre des calories, mais aussi pour le gain musculaire puisque le niveau de force et d’intensité peut être assez élevé.

Nuances et variété : Un tapis roulant permet une multitude de configurations différentes pour pouvoir varier les exercices selon les objectifs et la force physique.

On peut mentionner la vitesse, en pouvant passer de la marche à la marche rapide, course légère et course soutenue, et même d’alterner en pratiquant ce qu’on appelle le fractionné.

Mais il y a aussi le fait de pouvoir changer le facteur de pente sur la plupart des tapis, permettant d’augmenter la difficulté et faire travailler encore plus les muscles inférieurs, en changeant les niveaux de résistance.

Plus amorti qu’en extérieur : Même s’il génère quand même des impacts sur le corps, le tapis roulant permet de diminuer la sensation de chocs par rapport à la course à pied en pleine nature ou en extérieur sur du béton par exemple.

C’est donc un bon choix pour des gens qui veulent pratiquer la course à pied de manière moins risquée et en minimisant les impacts sur les articulations, par exemple après une blessure ou une prise de poids, le temps de se remettre en forme et renforcer son corps.

Les inconvénients du tapis de course

Restant l’appareil de fitness parmi les plus communs et les plus « anciens », encensé pour son respect des mouvements naturels du corps, le tapis roulant peut quand présenter certains désavantages.

Sécurité : Lancé à pleine vitesse, un tapis roulant est un appareil de cardio qu’il faut manipuler avec précaution, demandant une certaine vigilance et aptitude physique, notamment dans des séances d’entraînement de haute intensité.

On peut donc le considérer comme un peu plus dangereux qu’un appareil de fitness où l’on est assis, car il faut sans cesse gérer son équilibre, et rester en maîtrise de ses mouvements pour éviter de chuter et des risques de blessure.

Impact et vibrations : Même s’il est moins raide que le sol en extérieur, et donc un peu moins dur sur les vibrations au niveau du corps, un tapis de course reste un tapis de course à pied, et le mouvement donne naturellement des impacts et vibrations plus intenses sur le corps.

Ce n’est donc pas toujours le meilleur choix pour des gens ayant des problèmes de dos, d’articulations, de jambes, que ce soit suite à d’anciennes blessures, ou par rapport à un problème de surpoids, pouvant parfois augmenter les risques de blessure sur le long terme.

C’est aussi ce qui fait que c’est un appareil qui est plus demandant physiquement, et demande parfois une meilleure condition physique que certains appareils plus accessibles en difficulté.

Bas du corps essentiellement : Si on analyse les muscles du corps sollicités, malgré la qualité du mouvement naturel et ses bienfaits, le tapis roulant reste centré sur les membres inférieurs : fessiers, cuisses, mollets, même si abdos et lombaires sont aussi engagés.

Il pourra alors être considéré comme un peu moins polyvalent du côté du travail et développement musculaire, par rapport à d’autres appareils permettant d’aller aussi chercher le haut du corps, ou nécessitant un entraînement complémentaire avec des haltères par exemple pour les membres inférieurs.

Place : Un argument qui concerna peut-être plus ceux qui veulent emménager un gym à la maison ou dans le garage, mais un tapis de course c’est souvent un appareil assez lourd et assez encombrant, difficile à placer et déplacer, comparé par exemple à un vélo stationnaire pliable ou un petit rameur qui rentrent dans le placard, ou encore certains modèles de vélos elliptiques qui sont aujourd’hui compacts.

Cependant, il existe aussi maintenant des modèles de tapis de course d’appartement qui sont pliables.

 

Vélo ou tapis ? Un choix pour chaque corps et parcours

Vous l’aurez donc compris, il n’y a pas de meilleur appareil ergomètre entre le tapis de course et le vélo elliptique, les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, et sont des machines aux possibilités multiples qui peuvent avoir différents usages.

Le choix entre les deux sera fait principalement en fonction de vos objectifs physiques et de votre condition physique,

Perdre du poids / brûler des calories : La condition physique sera ici un élément déterminant, puisqu’un vélo elliptique peut permettre de brûler plus de calories en faisant un effort physique moins intense qu’une course à pied, tout en évitant les risques de blessures aux articulations ou au dos en minimisant les vibrations.

Cependant, si vous êtes déjà sportif, en forme, le tapis roulant permettra de monter l’intensité des entraînements et de perdre plus de calories, et s’avère aussi un bon choix pour perdre du poids.

Remise en forme / cardio : Si vous cherchez à améliorer votre souffle et votre santé cardiovasculaire, le vélo elliptique permet de faire de longs entraînements sollicitant la fréquence cardiaque, en étant peut-être moins demandant que le tapis de course.

Mais en choisissant des programmes alternés et en pratiquant aussi la marche rapide, le tapis reste aussi une bonne option de cardio pour entraîner l’endurance.

Renforcement / gain musculaire : Si votre objectif concerne principalement la musculature des membres inférieurs, le tapis roulant sera un bon choix, alors que le vélo elliptique permettra de muscler aussi le haut du corps.

Cependant, du côté du renforcement musculaire et de l’ossature, le tapis de course se démarque sur le long terme notamment puisqu’il demande plus de force physique en général.

Condition physique : Peu importe vos objectifs et vos performances, il faut d’abord prendre en compte votre condition physique et votre corps comme paramètre dans le choix d’un vélo ou d’un tapis.

En général, le tapis roulant est plus recommandé aux personnes déjà relativement en forme, ayant l’habitude de courir par exemple, alors que le vélo elliptique sera le choix préféré de personnes commençant ou reprenant le sport, en surpoids ou avec des antécédents de blessures aux articulations, genoux, chevilles et dos.

Vous êtes portés à choisir le vélo elliptique? Consultez notre guide d’achat ici !
Vous préférez opter pour le tapis de course? Notre guide d’achat se trouve là!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire