Maison & Jardin

Quels sont les différents types de purificateurs d’air?

L’air intérieur que nous respirons, qui concerne aussi bien l’habitat et le lieu de travail que les transports, est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. C’est une donnée bien établie dans le milieu scientifique (pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article du magazine Sciences et Avenir). Quand on sait que l’on passe, en plus, près de 80 % de notre temps entre 4 murs, l’on comprend à quel point il est important de tout faire pour améliorer la situation.

Si aérer les lieux le plus possible et limiter l’utilisation de produits responsables de la propagation de particules fines nocives pour notre santé (on pense notamment aux bougies parfumées, aux produits d’entretien non biologiques, ou encore aux COV – Composés Organiques Volatils regroupant un grand nombre de substances chimiques telles que les vernis qui recouvrent nos meubles, les revêtements de sol, la peinture, les gaz d’échappement des véhicules, etc.) est déjà une très bonne chose, le purificateur d’air est là pour soutenir de manière efficace tous nos efforts.

Vous êtes tenté(e) à l’idée de vous en procurer un, mais aimeriez d’abord y voir plus clair quant à tous les types de purificateurs qui existent sur le marché? En effet, tous ne font pas exactement la même chose, et il est intéressant de connaître les différences. Faisons ensemble le tour de la question.

Purificateur d'air

La filtration

Il s’agit d’un système qui aspire l’air, le fait passer à travers un ou plusieurs filtres afin de le débarrasser du plus de particules polluantes possible, puis le restitue une fois nettoyé.

Il existe plusieurs types de filtres, dont voici une présentation.

Le filtre HEPA

Le filtre le plus couramment utilisé et réputé le plus efficace est celui que l’on appelle filtre HEPA (pour High Efficiency Particulate Air – Haute Efficacité pour les Particules Aériennes), car son maillage (à l’origine conçu pour le milieu médical), davantage serré que celui des filtres classiques (quasiment 100 fois plus), est capable de retenir toutes sortes de particules, dont certaines sont extrêmement fines (jusqu’à 0,3 micromètres – ou microns – sachant qu’un micromètre équivaut à un millionième de mètre, c’est dire à quel point c’est petit!).

Il peut filtrer différentes sortes d’allergènes comme le pollen, les squames (poils d’animaux et autres) et la fumée de cigarette, sur lesquelles le taux d’efficacité des purificateurs d’air dotés d’une telle technologie est estimé à environ 99,97 % (voire même 99,98 %, pour certains modèles), mais pas les polluants chimiques. Il faut savoir que les machines domestiques équipées de filtres HEPA n’ont pas non plus d’action sur les virus.

Ces filtres doivent être remplacés tous les 6 à 18 mois pour garantir une efficacité optimale.

Le filtre à charbon actif

Le filtre à charbon actif, comme son nom l’indique, contient des huiles essentielles de citron. Non, évidemment, il contient du charbon actif (matériau poreux issu de la calcination de certaines matières végétales comme la noix de coco ou les noyaux d’olives), qui se présente, en tout cas en ce qui concerne les purificateurs d’air, sous la forme de poudre ou de billes.

Particulièrement efficace pour arrêter la propagation des polluants gazeux et autres COV, tels que la fumée de tabac, les émanations des bougies parfumées, encens, etc., mais aussi les formaldéhydes, que l’on retrouve sur nos meubles, ce filtre présente également le très grand avantage de stopper les mauvaises odeurs (le charbon actif est d’ailleurs utilisé sous forme de mousse dans les hottes de cuisson).

Ces filtres craignent l’humidité. Ils doivent être changés en fonction de leur capacité d’absorption.

La combinaison filtres HEPA + charbon actif

Certains modèles de purificateurs combinent astucieusement les deux types de filtres de façon à vous faire bénéficier à la fois de la haute qualité du premier et de la grande capacité d’absorption des odeurs du deuxième. C’est une méthode qui permet une purification de l’air encore plus efficace.

Le préfiltre

Il s’agit du premier filtre (parfois il y en a plusieurs) visible sur un purificateur d’air. Il est en général soit fabriqué avec un tissu dont la maille est plus ou moins serrée, soit composé d’une fine grille métallique. Loin d’être aussi efficace que le filtre HEPA (on ne lui demande pas non plus le même travail), il retient surtout les grosses particules, telles que les épaisses poussières, les cheveux ou les poils d’animaux. En fait, il sert surtout à éviter l’encrassement trop rapide du filtre principal, et donc à prolonger la durée de vie de ce dernier.

Bon à savoir

Il existe désormais également sur le marché des filtres antistatiques, antibactériens ou encore anti-allergéniques, selon vos besoins.

De manière générale, de nombreux filtres sont lavables à l’eau et donc réutilisables, quand d’autres sont à usage unique. Il est évident que plus vous les lavez, plus leur efficacité diminue. Dans tous les cas, étant donné que les particules attirées par le purificateur ne sont pas détruites, il est important de changer les filtres aussi souvent que préconisé par le fabricant, si l’on veut que l’appareil fonctionne le mieux possible.

Aussi, dans la mesure où la filtration nécessite que l’air soit brassé, un système de ventilation est indispensable, rendant la machine potentiellement bruyante (le niveau sonore varie selon la gamme d’items).

L’ionisation

Le purificateur d’air que l’on appelle ioniseur génère des ions négatifs qui neutralisent les particules en suspension (chargés, eux, positivement) et les font tomber au sol ou se fixer aux meubles. Pour vous donner une idée: on parle ici d’environ 3 à 8 millions d’ions négatifs produits par seconde. Dépendamment du débit d’air moyen de la machine (CADR – Clean Air Delivery Rate), l’air d’une pièce peut se voir rapidement régénéré.

Ils peuvent traiter tous types de polluants, même ceux dont les particules mesurent moins d’un micromètre.

Comme les ioniseurs ne détruisent pas les particules en question, ces dernières doivent être éliminées par un autre moyen, au risque d’être renvoyées telles quelles dans l’air ambiant. Passer l’aspirateur régulièrement est donc incontournable. Heureusement, certains modèles de purificateurs intègrent le système de filtration nécessaire pour que vous n’ayez rien à faire. À vous esprit tranquille et bonheur de ressentir le bien-être de respirer de l’air pur.

Sachez que les ioniseurs ne sont pas faits pour être installés près d’un mur ou d’un meuble, car la retombée des polluants pourrait noircir ces éléments. Il convient de respecter une distance d’environ 1 mètre (3,34 pieds).

Aussi, il faut savoir que ces purificateurs d’air peuvent potentiellement dégager de l’ozone lorsqu’ils sont en cours de fonctionnement, et que ce phénomène peut tendre à s’accentuer si les filtres qui accompagnent le système d’ionisation manquent d’entretien. Les concentrations que l’on retrouve dans nos logements sont tout de même faibles et en principe inférieures aux normes en vigueur.

En revanche, et on les remercie pour cela: les ioniseurs sont extrêmement silencieux (peut-être la meilleure solution pour une chambre à coucher?).

La photocatalyse

Il s’agit d’une méthode qui est également utilisée dans le traitement de l’eau, le monde de l’industrie et la thérapie médicale. Le principe est le suivant: l’énergie lumineuse ultraviolette produite par l’appareil intervient dans la fabrication d’un catalyseur (généralement du dioxyde de titane) et déclenche ainsi un processus qui élimine les polluants en les transformant en substances inoffensives. Bien entendu, tout comme les purificateurs à filtres (en soi, le dioxyde de titane se présente sous la forme de tubes tapissés sur un filtre), ceux qui utilisent la photocatalyse sont dotés d’un ventilateur, pour capter les particules.

Cette technologie permet notamment d’éliminer tous les COV, mais également les allergènes comme le pollen et les acariens, ainsi que les bactéries, les résidus de la pollution chimique et atmosphérique, les moisissures, et même certains virus. Elle a, de plus, une action sur les odeurs.

Cependant, bien qu’efficaces sur la pollution intérieure, les purificateurs employant cette méthode ont besoin de brasser un gros volume d’air pour avoir une chance de traiter les particules (notamment dans les grandes pièces), ce qui peut s’avérer un peu bruyant. D’autre part, pour être totalement dégradées, les particules nécessitent d’être en contact avec le média catalytique assez longtemps, ce qui n’est pas toujours conciliable avec un gros débit d’air.

La combustion

Vous l’aurez deviné, ici les particules nocives sont détruites en étant brûlées. L’air est attiré dans le purificateur (en céramique) par convection, puis chauffé à 200 °C (392 °F) pour être libéré des mauvais composants. Il passe ensuite par une chambre de refroidissement, avant d’être relâché dans la pièce. Cette technique permet surtout d’éliminer les polluants biologiques (micro-organismes, moisissures, etc.), mais a une action moindre sur les polluants chimiques.

Ce processus est relativement long et surtout efficace dans les espaces restreints. Les purificateurs d’air qui fonctionnent par combustion augmentent la température ambiante et peuvent produire de l’ozone, générant parfois une odeur désagréable.

Conclusion

Comme vous avez pu le voir, chaque type de purificateur d’air a son propre fonctionnement et améliore la qualité de l’air intérieur à sa façon.

À présent que vous avez une idée un peu plus claire sur la question, si vous souhaitez savoir quel est le meilleur purificateur d’air domestique, nous vous conseillons de faire un tour sur ce guide d’achat, pour lequel les équipes ont comparé 27 modèles avant de faire une sélection correspondant à toutes les gammes et tous les budgets. On y retrouve de grandes marques telles que Levoit, Philips et Dyson, parmi d’autres. Une mise à jour étant effectuée régulièrement, vous êtes sûr(e) d’obtenir les recommandations les plus en adéquation avec le marché.

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest