Barbecue au propane ou au gaz naturel : quelles différences ?

par Julien Gosselin

Lorsque s’en vient la saison des barbecues au Québec, il est important de faire le bon choix d’appareil afin de bien en profiter.

Souvent, les consommateurs hésitent entre un barbecue au gaz naturel, ou un barbecue au gaz propane.

Plus propres et moins nocifs que le charbon de bois, ils permettent de réaliser de délicieuses préparations, en un temps record.

BBQ

Leur allumage est très rapide, et la cuisson est toujours uniforme à l’aide des différents brûleurs, réglables manuellement.

Toutefois, on les pense similaires alors qu’en réalité, de grandes différences les séparent.

Afin de vous aider à faire le meilleur choix, nous nous pencherons dans cet article, sur les différences entre un barbecue au propane ou au gaz.

Le coût, principale différence entre le gaz propane et gaz naturel

Le gaz naturel est moins cher et bon pour l’environnement

Ce type de gaz est assez abordable par rapport au gaz propane.

En effet, les barbecues fonctionnant au gaz naturel ne nécessitent pas d’acheter des bonbonnes, mais ont simplement besoin d’être reliés à une conduite de gaz de votre habitation.

De plus, le gaz naturel est un gaz qui brûle beaucoup plus facilement que le propane, et qui est aussi plus propre.

Il représente donc la meilleure alternative écologique.

Toutefois, si le faible coût de ce gaz est à saluer, c’est le type de barbecue  qui représente le plus grand investissement au début.

Néanmoins, vous réaliserez de belles économies sur le long terme sans l’achat perpétuel de bonbonnes.

Le gaz propane est plus dispendieux et moins écologique

BBQ

D’un autre côté, le gaz propane est plus cher que le gaz naturel. Si vous prévoyez de beaucoup cuisiner en extérieur durant toute la saison estivale, peut-être que ce ne sera pas le meilleur investissement.

De plus, ces barbecues fonctionnent grâce à une bouteille de gaz achetée séparément, que l’on raccorde grâce à un tuyau, au barbecue.

Il est donc plus difficile de prévoir un potentiel manque de gaz en plein milieu de votre cuisson, sans compter les multiples allers-retours à la station-essence durant toute la saison.

C’est pourquoi nous vous conseillons de toujours garder une bouteille en réserve.

Concernant le coût du barbecue lui-même, il est moins cher qu’un barbecue au gaz naturel.

Cependant, cette économie peut vite s’inverser sur le long terme, en raison de l’achat des bonbonnes.

L’ergonomie et la portabilité, facteurs-clé pour un barbecue

Le barbecue au gaz naturel ne peut pas être déplacé

C’est malheureusement un point faible qui a toute son importance.

En étant raccordé directement à une conduite de gaz provenant de votre habitation, il vous sera impossible de déplacer votre barbecue d’un endroit à un autre.

Que vous vous trouviez dans votre jardin, sur un balcon ou votre terrasse, celui-ci devra toujours rester au même endroit.

Pour beaucoup, cela ne constitue absolument pas un frein à l’achat, car leur installation extérieure est optimale pour ces modèles de barbecue.

D’ailleurs, le modèle Prestige Pro™ 500 RSIB de Napoleon (marque canadienne) est un super barbecue polyvalent, au gaz naturel et efficace.

Son temps de préchauffage et sa puissance de cuisson vont vous ravir !

Vous pouvez également le trouver en version gaz propane.

Le barbecue à gaz propane est portatif

Si vous avez tendance à préférer les barbecues portatifs, que vous pouvez installer n’importe où dans votre extérieur, alors les appareils au propane sont parfaits pour vous !

Nous, on adore le modèle Weber Genesis II E-310, très facile à installer et rapide à chauffer.

De plus, ce gaz naturel ne gèle pas l’hiver et peut, par exemple, supporter des températures pouvant descendre jusqu’à -44°C, très utile  au Québec !

Aucun problème pour laisser la bonbonne dehors durant l’hiver, toujours sur une surface plane et sous un abri, si possible.

Le goût de la viande et des préparations

Une question très importante : mais qu’en est-il du goût des préparations entre un barbecue au gaz naturel vs propane ?

Nous tenons à vous rassurer, les deux types de barbecue produisent exactement la même saveur, même si le pouvoir calorifique du propane est légèrement supérieur : il produira de plus belles flammes.

À part cela, le type de combustible n’influe pas énormément sur le goût de vos viandes, poissons et toute autre préparation.

Certes, vous n’obtiendrez peut-être pas le goût aussi fumé et authentique que l’on retrouve sur le barbecue au charbon de bois, mais au moins, vous serez épargné des grandes flambées toxiques de monoxyde de carbone.

De plus, les saveurs seront beaucoup plus prononcées qu’avec des barbecues électriques, qui sans flamme, n’offrent pas un goût exceptionnel.

VVQ

Des éléments similaires pour les deux types de barbecue

Mis à part les éléments énoncés ci-dessus concernant les principales différences entre le barbecue à gaz naturel et au gaz propane, ces deux types de produits sont très similaires par leur fonctionnement.

Regardons ensemble les similitudes.

Les meilleures marques de barbecues au gaz naturel et propane

En général, toutes les marques de barbecues proposent des modèles aussi bien au gaz propane qu’au gaz naturel.

Parmi les plus reconnues et fiables, on compte :

  • Weber Spirit (la gamme de bbq au gaz) ;
  • Kamado Joe ;
  • Char-Broil ;
  • Napoleon (marque canadienne) ;
  • Dyna-Glo ;
  • Masterbuilt

 

D’ailleurs, n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat dédié aux meilleures marques de barbecue au Canada !

Investir dans l’une de ces marques, ainsi que celles présentes dans nos guides, vous assure un bon barbecue de qualité, des garanties rassurantes, ainsi qu’un service à la clientèle réactif et efficace.

Vous pouvez soit acheter votre barbecue sur les sites marchands, ou sur des plateformes telles qu’Amazon.

BBQ

La durée de vie des barbecues

Qu’importe le type de combustible que vous choisirez, la durée de vie sera la même, à condition de bien entretenir votre appareil.

En effet, un barbecue à gaz, même s’il possède de nombreux avantages, et notamment une cuisson rapide et uniforme, nécessite un nettoyage minutieux et régulier.

Il faudra vous équiper de produits adaptés, des brosses, de l’eau chaude et du savon.

Cela lui garantira une longue durée de vie, et une performance toujours au sommet.

N’oubliez pas non plus une belle housse de rangement, pour protéger son bel extérieur en acier inoxydable des intempéries !

Le nombre de BTU

Pour tout barbecue, qu’il fonctionne au gaz naturel ou au propane, la puissance est exprimée en BTU (British Thermal Unit).

C’est la puissance de chaleur de l’appareil par heure, lorsque tous les brûleurs sont allumés à pleine capacité.

De nos jours, les barbecues à gaz sont très puissants, et possèdent un nombre de BTU/h situé entre 25 000 et 60 000 BTU/h.

Plus cette valeur est élevée, plus le temps de cuisson sera court et efficace pour servir un grand nombre d’invités.

Afin de déterminer la puissance d’appareil qu’il vous faut, il vous suffit de diviser le nombre de BTU par la surface de cuisson totale, en pouces carrés.

Idéalement, on cherche à obtenir environ 110 BTU par po2 par personne.

Attention toutefois, un barbecue qui possède un trop grand nombre de BTU par rapport à sa surface de cuisson n’est pas efficace : il consomme beaucoup plus qu’il n’a besoin en réalité.

Idem avec un modèle avec un faible nombre de BTU, qui tourne à plein régime pour atteindre un niveau de cuisson assez moyen.

BBQ

Les brûleurs

Qu’il s’agisse d’un barbecue à gaz propane ou gaz naturel, les brûleurs sont la source de chaleur commune.

Plus le barbecue possède de brûleurs, plus vous aurez une grande surface de cuisson, qui vous laissera cuire plusieurs choses en même temps.

De plus, il existe plusieurs types de brûleurs :

  • le brûleur latéral : il est placé à part, sur le côté du barbecue, et sert à faire réchauffer une sauce ou préparation qui nécessite une cuisson différente ;
  • le brûleurs à dos (ou brûleurs arrière) : comme leur nom l’indique, ils sont situés à l’arrière du barbecue, et permettent au barbecue de rôtir.

Ils sont, comme les brûleurs latéraux, dédiés aux plats d’accompagnement.

Si vous avez l’esprit créatif, et que tenter de nouvelles recettes avec votre barbecue vous tente, achetez un modèle équipé d’un brûleur arrière !

  • le fumoir : le fumage est à la portée de tous les barbecues, même ceux au gaz !

Il vous suffit d’ajouter le bois de fumage directement sur les briquettes, pour un goût riche et délicieux.

Dans le cas du barbecue Genesis® II de Weber, ajoutez une boîte de fumage sur les grilles de cuisson, et remplissez-la de granules de bois.

Fermez votre barbecue suffisamment longtemps pour que les copeaux commencent à fumer, avant de le rouvrir pour déposer les ingrédients sur la grille.

Ensuite, la fumée s’occupe du reste !

Ce qu’il faut retenir

  • les principales différences entre un barbecue propane et au gaz naturel sont : leur prix (aussi bien les gaz eux-même, que les barbecues), leur ergonomie et portabilité ;
  • le gaz propane possède un meilleur pouvoir calorifique, et produit de plus belles flammes que le gaz naturel ;
  • La cuisson est aussi rapide et uniforme chez les deux modèles, et la conception des barbecues reste la même.

 

Si vous êtes certain d’utiliser votre appareil toute la saison, alors un barbecue au gaz naturel sera certainement plus économique qu’un modèle au propane, qui nécessite d’aller chercher des nouvelles bonbonnes régulièrement.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire