5 choses à savoir pour bien choisir sa couverture lestée

par Véronique Raymond

Que l’endormissement ait toujours été un souci pour vous (ou qu’il soit récent) ou que vous ayez envie d’avoir un sommeil profond au quotidien, un sommeil réparateur, bref: un meilleur sommeil, il existe de nombreuses raisons de se procurer une couverture lestée.

La couverture lestée, que l’on appelle weighted blanket en anglais (littéralement couverture pondérée), c’est une couverture dont le rembourrage est assuré par des microbilles (ou «perles») de verre ou de plastique, qui sont compartimentées afin d’obtenir une bonne répartition du poids.

Le but, c’est qu’elle soit plus lourde qu’une couverture classique, afin d’offrir à la personne qui l’utilise une sensation de bien-être (c’est ce que l’on appelle l’effet deep touch pressurepression profonde, ou pression tactile profonde, selon les traductions), de sécurité et de confort.

Comme un gros câlin en fait.

Parce qu’elle stimule la production de sérotonine, l’«hormone du bonheur», mais aussi de mélatonine, qui aide à réguler le rythme biologique, et d’ocytocine, qui booste la confiance, l’empathie, la générosité et la sexualité, tout en réduisant le taux de cortisol (la fameuse «hormone du stress»), la couverture lourde a de nombreux bienfaits.

Couverture lestée

Grâce à son pouvoir contenant, elle est souvent recommandée aux personnes qui ont un TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité), de même qu’à celles qui souffrent de certains troubles du sommeil comme le syndrome des jambes sans repos (qui est déterminé par une envie irrésistible de bouger les jambes et/ou des fourmillements qui se manifestent généralement la nuit), pour son action relaxante et calmante.

Bien sûr, elle peut tout à fait servir, comme nous le disions en introduction, aux personnes qui cherchent «simplement» à s’endormir de manière plus rapide et aisée (ce peut être à essayer, si l’on souhaite tenter de se passer des somnifères, par exemple).

(Attention: les couvertures pondérées ne conviennent pas aux femmes enceintes, aux bébés, aux très jeunes enfants – moins de 3 ans –, aux personnes âgées, ni aux personnes handicapées.

Il est également à noter que cet item est individuel et n’est pas fait pour être partagé. Il en faut un par personne, et ce, que vous ayez un lit simple ou un lit double.)

Vous avez l’intention de faire prochainement l’acquisition d’une couverture lestée, mais ne savez pas exactement quelles sont les choses à savoir pour bien la choisir?

Voici une liste des critères à prendre en compte.

Il convient de prendre en compte votre taille et votre poids

Pour la taille, c’est assez simple, cela dépend simplement de combien vous mesurez, car il existe des modèles de différentes largeurs et longueurs.

En ce qui concerne le poids de la couverture lourde que vous choisirez, ce qu’il faut savoir, c’est que les spécialistes recommandent en général qu’il ne dépasse pas 10 % de votre poids corporel, ou de celui de l’utilisateur(trice), même si dans les faits cela varie un peu.

Voici un petit résumé des proportions tailles/poids:

  • pour un(e) enfant jusqu’à 3 ans: pour des raisons de sécurité, aucune couverture lestée ne peut être utilisée par un(e) enfant si jeune;
  • pour un(e) enfant de 3 à 4 ans: un(e) enfant de cet âge peut utiliser une couverture pondérée tant qu’il/elle pèse au moins 20 kg (44 lb), car en dessous il y aurait un risque d’étouffement;
  • pour un(e) enfant de 5 à 10 ans: il/elle peut utiliser une couverture lestée, du moment qu’il/elle se sent bien, entièrement libre de ses mouvements, et la couette lourde doit peser environ 3 kg (6 lb);
  • pour un(e) enfant jusqu’à 11 ans, jusqu’à l’adolescence: à partir du moment où l’enfant ou l’adolescent(e) pèse plus de 30 kg (66 lb), il/elle peut dormir avec une couverture lestée dont le poids peut être égal ou supérieur à 3 kg (6 lb);
  • pour un(e) adulte de «petit gabarit»: il/elle peut utiliser une couette pondérée pesant entre 3 et 6 kg (6 et 13 lb) si son poids corporel tourne autour de 50 kg (110 lb);
  • pour un(e) adulte de gabarit un peu plus grand: il/elle peut dormir avec une couverture lestée dont le poids se situe entre 6 et 8 kg (13 et 17 lb), voire plus de 8 kg (17 lb) pour un grand gabarit (une personne pesant environ 80 kg – 176 lb), et même 10, 12, 15 ou 20 kg (22, 26, 33 et 44 lb).

COuverture lestée

Pour des raisons évidentes de sensation sur la peau, la matière de votre future couette lestée est importante.

De façon générale, les fabricants en utilisent deux: le coton (ce peut être du coton biologique) ou le Minky, qui est un tissu en microfibre (ultra-douce).

L’on peut dire que le coton sera préféré durant les saisons les plus chaudes, et le Minky durant celles, vous l’aurez deviné, qui sont les plus froides.

Mais dans la mesure où il semble peu pratique d’avoir une couverture pondérée différente pour chaque type de températures, vous pouvez simplement opter pour la matière qui vous paraît la plus adaptée à votre future utilisation et à votre confort.

… et la couleur aussi!

C’est sûr, ce n’est pas la couleur de votre couverture lourde qui fera sa qualité, ni qui déterminera son impact sur votre sommeil.

Mais c’est tout de même un critère qui peut avoir son importance si vous accordez du crédit à l’apparence de votre chambre par exemple, à son ambiance.

D’après les spécialistes du sommeil, si vous avez du mal à vous endormir le soir, il vaut mieux opter pour des teintes douces ou froides, comme le beige, le gris foncé, le noir ou le bleu, pour leurs propriétés apaisantes.

Si ce n’est pas pour cette raison que vous souhaitez vous équiper d’une couverture lestée, alors vous pouvez tout vous permettre, et à vous l’orange, le rouge, le rose, le violet, le vert, etc.

Il y en a pour tous les goûts!

Toutes les couvertures lestées ne se lavent pas de la même façon

Bien souvent, la couverture pondérée est vendue avec une housse de couette, qui la protège efficacement, et qu’il suffit de retirer pour pouvoir la laver sans avoir à laver la couverture entière.

Mais bonne nouvelle, la couverture elle-même est lavable!

Et comme, quoi qu’il arrive, il est toujours bon de la laver de temps en temps, pour des raisons d’hygiène évidentes, mais aussi pour prolonger sa durée de vie au maximum, voici quelques explications quant à la marche à suivre.

Selon le modèle dont vous ferez l’acquisition, il sera possible de le laver soit à la main soit à la laveuse, et parfois le choix vous sera donné (bien lire l’étiquette).

Sachez que le poids de la couverture est un critère à prendre en compte si vous avez l’intention de la nettoyer à la force des bras, surtout au moment du rinçage et de l’essorage.

Si vous choisissez la laveuse, l’idéal est de consacrer un cycle de lavage complet à la couverture, déjà parce qu’elle prend de la place dans le tambour (n’hésitez évidemment pas à vous rendre dans une laverie/blanchisserie si vous pensez que votre machine est un peu petite), et ensuite pour lui permettre d’être lavée en profondeur.

Quelle que soit la méthode qui a votre préférence, il convient de veiller à utiliser un savon ou un détergent doux, qui contienne zéro agent chimique ou agent de blanchiment, comme l’eau de Javel ou le chlore, au risque de détériorer la fibre, tant au niveau de la matière que de la couleur.

Il vaut mieux ne pas utiliser d’assouplissant non plus.

Très souvent, l’eau froide est préconisée, car, à l’inverse de l’eau chaude, elle ne fixe pas les taches sur le tissu. Il vaut aussi mieux lancer un cycle délicat.

Couverture lestée

Quid du séchage?

Maintenant que votre couverture pondérée est propre, il faut qu’elle sèche.

Si certains sites internet, voire même fabricants, indiquent qu’il est possible de la placer dans la sécheuse, c’est faisable dans les faits (à basse température), mais il est nettement préférable de la laisser sécher à l’air libre, soit sur un séchoir à linge, au soleil, soit étendue à plat.

Si possible, retournez-la régulièrement afin qu’elle sèche uniformément et que les perles de verre ou de plastique se répartissent sur toutes les zones.

Il y en a pour tous les budgets

Évidemment, lorsque l’on cherche à acheter une couverture lestée, l’on s’intéresse au prix qu’elle va coûter.

Vous ne serez pas étonné(e) d’apprendre que pour les couvertures lestées, c’est comme pour tout le reste, ça dépend de la taille, du poids, de la matière, de la marque, etc., et donc le tarif change en fonction.

Conclusion

À présent que vous avez en main toutes les clés pour pouvoir bien choisir votre couverture lestée, n’hésitez pas à suivre ce guide d’achat, qui vous évitera d’avoir à faire de longues recherches, et qui vous donnera directement les noms et les descriptions des meilleures couvertures lourdes sur le marché actuellement en fonction de vos critères de prédilection, ainsi que des liens d’achat directs (vers Amazon ou d’autres marchands canadiens).

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire