Une couverture lestée, ou weighted blanket, en anglais (littéralement couverture pondérée), c’est une couverture qui est alourdie par le poids de microbilles hypoallergéniques en plastique ou en verre, qui sont compartimentées.

L’idée, c’est qu’elle soit plus lourde qu’une couverture classique, afin d’offrir à la personne qui l’utilise une sensation de bien-être (c’est ce que l’on appelle l’effet deep touch pressurepression profonde, ou pression tactile profonde, selon les traductions), de sécurité et de confort.

Couverture lestée

La couverture lestée peut apporter de nombreux bienfaits: elle stimule la production de sérotonine, qui n’est autre que «l’hormone du bonheur», mais aussi de mélatonine, qui aide à réguler le rythme biologique, et d’ocytocine, qui booste la confiance, l’empathie, la générosité et la sexualité (rien que ça!), tout en réduisant le taux de cortisol, la fameuse «hormone du stress».

Parce qu’elle a un pouvoir contenant, la couverture pondérée est souvent recommandée aux personnes qui souffrent de certains troubles du sommeil tels que le syndrome des jambes sans repos (qui se caractérise par une envie irrésistible de bouger les jambes et/ou des fourmillements qui se manifestent généralement la nuit), de même qu’à celles qui ont un TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité), pour son action calmante et relaxante.

Bien sûr, elle peut tout à fait servir aux personnes qui cherchent «simplement» à s’endormir de manière plus rapide et aisée (ce peut être à tenter, si l’on souhaite essayer de se passer des somnifères, par exemple).

En bref, son but, c’est de vous aider à avoir un sommeil réparateur.

(Petite mise en garde tout de même: les couvertures lestées ne conviennent pas aux femmes enceintes, au bébés, aux très jeunes enfants – moins de 3 ans –, aux personnes âgées, ni aux personnes handicapées.

Il est également à noter que cet item est individuel et n’est pas fait pour être partagé.

Il en faut un par personne, et ce, même si vous êtes plusieurs dans le lit, que ce dernier soit simple, queen ou king size.)

Vous n’êtes pas sans savoir que des couvertures alourdies, il en existe un certain nombre sur le marché. Mais est-ce possible d’en fabriquer une soi-même, vous demandez-vous?

Eh bien la réponse est oui (c’est d’ailleurs pour cela que vous êtes en train de lire ces lignes). Place aux explications.

La couverture lestée DIY (Do it yourself, en anglais), c’est pas si difficile

Avant toute chose

Avant de vous lancer dans la confection de votre propre couverture alourdie, il convient de prendre en compte deux critères primordiaux: la taille du dormeur/de la dormeuse, et son poids.

Le premier parce qu’il faut évidemment que l’item soit adapté à chaque gabarit, et le deuxième parce qu’il faut que le poids de celle que l’on appelle également couette lourde corresponde à environ 10 % de la masse corporelle de la personne.

Un peu de préparation

Tout d’abord, et cela va sans dire, il vous faut vous équiper du matériel adéquat. L’idéal (parce que sinon cela risque d’être plus long et compliqué, bien que faisable), c’est d’avoir auprès de vous une machine à coudre (sewing machine, en anglais).

Ensuite, pour la partie externe, nous vous conseillons d’opter pour quelque chose de doux et de chaleureux, comme du tissu polaire ou du molleton (qui est généralement fait de laine ou de coton gratté).

Il vous faudra aussi des épingles, une balance, une paire de ciseaux, du fil (si possible de la même couleur que le tissu choisi), et bien entendu: des microbilles (again, 10 % du poids de la personne), sachant que si vous n’en trouvez pas vous pouvez tout à fait opter pour des pois secs, du riz, ou toute autre chose qui puisse faire office de rembourrage afin d’alourdir l’ensemble.

Ces matériaux sont en général très faciles à trouver en magasin, mais vous pouvez aussi les commander en ligne, par exemple sur le très populaire site internet Etsy.

Couverture lestée

En pratique

Une fois que vous avez calculé la quantité de tissu nécessaire, commencez par couper le morceau en deux. Ensuite, placez les deux parties l’une sur l’autre.

Cousez trois côtés, puis servez-vous des épingles pour tracer des lignes verticales, et laissez le quatrième côté ouvert.

Retournez l’ensemble afin que la couture se trouve à l’intérieur de la future couverture. Cousez maintenant des lignes horizontales.

Bien entendu, plus vous faites des lignes droites, mieux c’est. Vous l’aurez compris, l’idée est de compartimenter la couverture.

Dans l’idéal, chaque carreau doit avoir une diagonale mesurant entre 8 et 13 cm (3,2 à 5,1 po).

À l’aide de la balance, divisez les microbilles (ou autres) en parts égales et versez-les dans les compartiments, avant de coudre les quatrièmes côtés de chaque.

Vérifiez bien que le poids soit correctement réparti sur toute la surface de la couverture lestée.

Si vous craignez que le tout soit trop mobile, n’hésitez pas à utiliser de la bourre (souvent en coton).

Pour finir, vous pouvez, si vous le souhaitez, placer votre couverture fraîchement conçue dans une housse de couette, qui la protégera à la fois contre les taches et contre l’usure.

Si vous avez envie/besoin de plutôt visualiser cette méthode, il existe de nombreux tutoriels (les fameux «tutos») sur internet qui pourront vous aider à concevoir pas à pas votre couverture pondérée.

Comment laver une couverture lestée faite maison?

Habituellement, les couvertures pondérées vendues sur le marché viennent, comme tous les items comportant du tissu, avec une étiquette indiquant la marche à suivre pour les laver et les entretenir, mais ce n’est bien sûr pas le cas sur quelque chose que l’on fabrique pour soi.

Heureusement, si elle est assez solide, votre couverture lestée de fabrication maison est elle aussi lavable, et la façon de procéder est la même qu’avec une couverture du commerce, c’est-à-dire que vous avez le choix entre le lavage à la main et à la laveuse (si vous optez pour la deuxième option, nous vous conseillons de consacrer un tour de machine entier à la couverture, déjà parce que vu la place qu’elle prend, il risque de vous être difficile de glisser autre chose dans le tambour, mais également pour lui permettre d’être lavée en profondeur).

Dans tous les cas, il est plus adéquat d’utiliser un détergent ou un savon doux, sans agent blanchissant, ni chlore, ni eau de Javel.

L’assouplissant est à proscrire. Concernant la température de l’eau, il vaut mieux qu’elle soit froide, et que le cycle soit délicat.

Enfin, s’agissant du séchage, l’idéal est de laisser votre couverture lestée sécher à plat ou étendue, mais de ne pas utiliser la sécheuse.

Matelas - Image

En conclusion

Si malgré tout vous avez envie d’avoir chez vous une couverture lourde déjà faite, rien ne vous empêche d’aller faire un petit tour sur internet pour trouver le modèle qui comblera vos attentes.

Ce guide, par exemple, vous présente les 7 meilleures couvertures lestées qui se trouvent actuellement sur le marché (une mise à jour est effectuée régulièrement), sélectionnées parmi un total de 38, d’après d’après les commentaires de 286 utilisateurs(trices).

Il y en a pour tous les âges, tous les goûts et tous les budgets, de sorte que vous n’ayez pas à consacrer trop de temps à votre recherche, et des liens d’achat sont fournis (souvent vers la plateforme Amazon), rendant la tâche encore plus facile.

Nous vous souhaitons une très agréable nuit!

Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest