Comment bien choisir son déshydrateur

par Véronique Raymond

Vous êtes décidés à vous lancer dans la belle aventure de la déshydratation alimentaire ?

Excellent choix, votre santé, vos papilles gustatives et la planète vous remercieront !

Maintenant, vous vous demandez peut-être par où commencer pour acheter un déshydrateur alimentaire.

Quels critères devriez-vous considérer ? Quel genre de thermostat et minuterie ? Quel type et nombre de plateaux ? Déshydrateur électrique ou infrarouge ?

Le classique modèle horizontal, ou opter pour un des modèles verticaux ? Klarstein, Kitchen Chef, Biochef, le Sedona de Tribest ou encore le fameux déshydrateur Excalibur ?

Sachez que selon votre intention d’usage, le type d’aliment, le temps de séchage de vos recettes et la quantité d’aliments déshydratés que vous comptez produire, certains modèles seront plus recommandés que d’autres.

Nous essayerons dans cet article de vous donner les principales questions à vous poser et choses à savoir pour choisir le meilleur déshydrateur adapté à vos besoins.

Vous pouvez aussi consulter directement notre guide d’achat des meilleurs déshydrateurs alimentaires, présentant plusieurs types de déshydrateurs avec un excellent rapport qualité prix mais aussi quelques modèles haut de gamme qu’on peut trouver sur Amazon, Canadian Tire ou ailleurs.

Comment bien choisir son déshydrateur

Quel type d’aliments voulez-vous déshydrater ?

C’est une première question à se poser, car si la plupart des déshydrateurs alimentaires sont conçus pour les fruits séchés, ils ne peuvent pas tous convenir pour d’autres types d’aliments comme de la viande pour du jerky, des graines et des noix, des herbes aromatiques, ou encore la confection de yaourts ou autres préparations liquides.

Certaines recettes demandent plus d’espace et parfois plus de puissance, pour une meilleure capacité de séchage.

Ainsi selon vos intentions de cuisine et préparation, un simple déshydrateur de fruits pourrait ne pas suffire.

 

Quelles quantités souhaitez-vous produire ?

Forcément, ce sera un choix de modèle différent si vous faîtes des petites recettes pour vous la fin de semaine ou si vous voulez produire en grande quantité pour faire des réserves pour une famille de cinq.

Certains modèles de déshydrateurs ont une plus ou moins grande capacité avec un nombre de plateaux de déshydratation différents.

Il faut aussi considérer la taille de l’appareil en fonction de la taille de votre cuisine, si vous optez pour un gros modèle.

 

Quel est votre budget pour un déshydrateur ?

Si on peut trouver des déshydrateurs alimentaires avec un très bon rapport qualité prix dans les environs de 60 CAD, il faudra dépasser les 100 CAD pour monter en qualité et en puissance avec de meilleurs modèles, ce qui peut être nécessaire selon le type d’aliment et de recette que vous souhaitez envisager.

Un modèle haut de gamme de déshydrateur peut jouer dans les 200 CAD, mais vous fournir en qualité et quantité !

Car forcément, plus vous investirez, plus les modèles de déshydrateur alimentaires vous offriront des options intéressantes, comme un minuteur réglable, des plateaux adaptés à différents types d’aliments, une meilleure capacité de séchage, un thermostat réglable avec plus d’options, ou encore des matériaux de bonne qualité, sans BPA par exemple.

Comment bien choisir son déshydrateur

Déshydrateur vertical ou déshydrateur horizontal ?

Ce sont les deux principaux modèles disponibles sur le marché et ils ont chacun leurs avantages et inconvénients, à considérer selon votre cuisine, vos recettes et vos besoins.

Les déshydrateurs verticaux sont souvent moins encombrants et aussi plus abordables en budget, et ils sont aussi moins bruyants que les horizontaux.

L’air chaud arrive du bas et remonte à travers une cheminée pour répartir la chaleur dans les plateaux superposés.

Cependant, il est un peu plus difficile de contrôler la température et d’assurer un séchage uniforme de tous les plateaux, contrairement à un déshydrateur vertical. Ils sont souvent plus adaptés à un usage occasionnel.

Dans les déshydrateurs verticaux, l’air chaud est envoyé du fond de la machine à travers chaque plateau, c’est pourquoi ils sont souvent plus performants en termes de maîtrise et répartition uniforme de la chaleur.

Néanmoins, ces modèles prennent plus de place, et font souvent plus de bruit…

 

Quelle est votre tolérance au bruit ?

C’est un critère à prendre en compte dans votre choix, car il faut bien réaliser qu’un déshydrateur alimentaire est un appareil qui va rester allumé pendant de longues heures, jusqu’à quinze heures et plus selon les recettes et températures de séchage.

Et certains déshydrateurs sont plutôt bruyants.

Il vous faudra donc considérer cet aspect, si par exemple vous vivez dans un petit appartement et que votre chambre est proche de la cuisine, vous ne voudrez peut-être pas entendre de bruit la nuit, alors que si votre cuisine est à l’étage du dessous, ce ne sera pas du tout un problème.

 

De quels types de plateaux avez-vous besoin ?

Selon vos projets, il vous faudra déjà un certain nombre et une certaine taille de plateaux, juste pour une question de place et de capacité.

Le processus de déshydratation demande en général d’étaler les aliments sans les superposer pour assurer un séchage uniforme.

Ainsi, selon la quantité et la taille des aliments que vous devez répartir sur les plateaux, il vous faudra plus ou moins de surface de séchage.

D’autre part, les plateaux de déshydratation sont différents selon le type d’aliment.

En effet, des fines herbes aromatiques passeront à travers les grilles classiques des plateaux réservés au séchage des fruits secs par exemple, tout comme certains types de noix.

Pour certaines préparations de fruits qui sont un peu liquides et collantes, il faut des plateaux avec une matière adaptée pour ne pas que la mixture se colle au plateau.

Au contraire, pour certains aliments vous préfèrerez des plateaux en inox, acier inoxydable, et aussi pour éviter le plastique et le bisphénol A, le BPA, souvent non-recommandé sur le long terme.

Comment bien choisir son déshydrateur

Quelles options serviront au mieux vos besoins ?

Certains types de déshydrateurs, souvent les un peu plus haut de gamme, offrent des options supplémentaires qui peuvent être considérées selon les recettes que vous comptez faire.

Par exemple, une minuterie avec arrêt automatique vous permettra de ne pas oublier d’arrêter le déshydrateur au bout de quelques heures.

Pensez par exemple à une recette qui demandera 8 heures ou 12 heures de séchage, vous ne serez peut-être plus à la maison, ou bien vous dormirez, quand il faudra arrêter l’appareil.

 

Quelles dimensions pour votre cuisine ?

On ne se le cachera pas, le déshydrateur est un élément électroménager qui peut prendre une certaine place.

Il faut donc penser à la taille et au poids, car il existe différents modèles. Un déshydrateur vertical par exemple, prendra beaucoup plus de place et sera plus difficile à transporter qu’un petit déshydrateur horizontal.

Si vous n’avez pas beaucoup de place sur le comptoir et que vous voulez par exemple emmener le déshydrateur au chalet cet été, il vaut peut-être mieux privilégier un modèle plus réduit et léger.

 

Considérer vos différents besoins pour choisir votre déshydrateur

On peut ainsi constater qu’une multitude de facteurs vont influer sur votre choix de déshydrateur. Il est important de bien analyser vos besoins en vous posant les questions suivantes :

  • Quels genre d’aliments je veux déshydrater ?
  • Quelles quantités je veux produire ?
  • De quels genres de plateaux ai-je besoin ?
  • De quelles options ai-je besoin ?
  • Quel modèle de déshydrateur me convient mieux : vertical ou horizontal ?
  • Quelle est ma tolérance au bruit ?
  • Quelle est la place que je peux y consacrer dans ma cuisine
  • Quel est mon budget ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions pour mieux cerner vos besoins en matière de déshydratation alimentaire, vous pourrez faire le meilleur choix adapté à votre usage. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter notre guide d’achat des meilleurs déshydrateurs alimentaires

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire