Que puis-je faire avec un déshydrateur ?

par Véronique Raymond

Le déshydrateur alimentaire est de plus en plus populaire dans nos foyers. On vante ses mérites pour la santé, les valeurs nutritives, l’énergie, l’écologie, l’alimentation responsable et la longue conservation des aliments, mais aussi la richesse des saveurs.

Mais vous vous demandez peut-être, au-delà des fruits secs, qu’est-ce qu’on peut donc faire avec un déshydrateur ?

En réalité il existe une infinité de recettes, et elles ne concernent pas seulement fruits et légumes séchés : oléagineux et noix, champignons, viandes et poissons, herbes aromatiques ou encore produits laitiers peuvent être des aliments déshydratés.

Essayons de faire un tour d’horizon des différentes collations et gourmandises que l’on peut cuisiner avec un déshydrateur alimentaire, du jerky aux tisanes en passant par les soupes, les croustilles ou le cuir de fruits !

Plusieurs bonnes raisons de s’équiper d’un bon déshydrateur comme le Excalibur ou le Sedona de Tribest.

déshydrateur

Fruits séchés : collations santé, rouleaux et plus

C’est souvent la première chose à laquelle on pense avec un déshydrateur: faire des fruits séchés fait maison !

Grâce au déshydrateur, on enlève l’eau contenue dans les fruits pour pouvoir les conserver plus longtemps, et on peut en réalité même les réhydrater plus tard dans des recettes. On évite aussi certains produits chimiques et colorants alimentaires que l’on peut trouver dans les fruits secs du commerce.

Si on peut penser à nos bonnes pommes au Québec, on peut mentionner les canneberges, les fraises, les bananes, les abricots ou n’importe quel fruit, du pruneau au kiwi en passant par la figue ou le raisin qui sont simplement délicieux tels quels.

Les possibilités sont très larges, que ce soit pour avoir des fruits secs à ajouter à des mélanges de noix, ou pour agrémenter des salades, dans un bol de lait et céréales le matin, dans une recette de gâteau ou pâtisserie pour décorer, ou simplement en collations santé.

Cuir de fruit / rouleaux de fruits : c’est une des recettes les plus célèbres et classiques dans la déshydratation des fruits.

Une délicieuse collation qui prend l’aspect de petits rouleaux ou bandes rigides colorées aux saveurs des fruits utilisés.

En général, il suffit de mixer les fruits choisis et d’étaler le mélange obtenu en une fine couche sur les plateaux du déshydrateur.

Le temps de séchage sera différent selon votre modèle de déshydrateur, mais après plusieurs heures, vous pourrez récolter, découper en enrouler vos délicieux cuirs de fruits, un encas santé parfait pour les petits et les grands!

De plus vous pouvez jouer avec les couleurs et les saveurs, et explorer : pourquoi ne pas rajouter de la cannelle avec votre recette de pommes et poires ?

déshydrateur

Pâtisseries: pour pousser l’expérience de cuisine plus loin, il existe plusieurs recettes de pâtisseries à cuire au déshydrateur, c’est-à-dire une cuisson très lente et à basse température, plus sur le principe du séchage alimentaire que de la cuisson au four traditionnel.

On se rapproche plus ici des pâtisseries dites « crues », souvent meilleures pour la santé et conservant mieux les nutriments une fois de plus.

On peut trouver sur Internet des recettes de cookies aux canneberges et brisures de chocolat, de tartelettes crues au citron, de muffins poire et amandes ou encore de pavlova framboises et fraises au déshydrateur !

 

Légumes séchés : croustilles, craquelins et plus

Les légumes ont aussi la part belle dans les recettes de déshydratation alimentaire.

C’est principalement du côté des chips et croustilles qu’on aura de bonnes recettes, en utilisant du chou frisé, de la betterave, patate douce, pomme de terre, aubergine ou encore du manioc pour aller plus exotique.

On peut penser à des chips de kale au curcuma, des croustilles de zucchinis à l’aneth, des chips de concombres au vinaigre, ou encore des croustilles de carottes au cumin. Les possibilités sont encore une fois très variées.

Plus loin que les croustilles, avec un peu plus d’ingrédients, certaines recettes à partir de mixtures de légumes vous permettront de confectionner des genres de craquelins, crackers, biscottes ou biscuits aux légumes qui seront délicieux par exemple avec des trempettes ou marinades, du fromage à la crème, du humus fait maison, ou simplement en accompagnement d’une salade ou d’un tartare pour ajouter une touche croustillante.

Tomates séchées : c’est un des légumes séchés les plus populaires car il peut ensuite s’intégrer à une multitude de recettes, que ce soit dans des salades, des soupes, des sautés, des risottos ou encore des pains de viandes ou quiches et pizzas.

Avec quelques fines herbes aromatiques, il sera facile de faire sécher des tomates au déshydrateur, et de passer la fin d’une caisse de tomates du Québec autrement que dans de la sauce à spaghettis par exemple, pour pouvoir les conserver toute l’année.

En conservant en plus les bonnes vitamines !

déshydrateur

Grains et noix : barres tendres, biscuits, collations et plus

Même les oléagineux comme les noix, noisettes et pacanes sont déjà secs, vous pouvez vous servir d’un déshydrateur pour fabriquer des barres de céréales, barres tendres, ou encore des mélanges de style Muesli.

Le mieux est de les accommoder avec des fruits séchés pour confectionner différentes recettes.

Souvent il vous faudra réhydrater ou laisser tremper certains ingrédients pour ensuite les mixer ensemble dans une mixture que vous étalerez en formes désirées sur les plateaux de déshydratation, avant de laisser « cuire » à basse température plusieurs heures pour qu’ils prennent et se solidifient.

C’est ainsi une excellente occasion de faire ses propres barres tendres, boules d’énergie et autres collations santé à base de noix, sans les additifs alimentaires et ingrédients comme le carbonate de calcium, la lécithine de soja ou la glycérine qui sont utilisés dans la production industrielle.

De plus, vous pouvez laisser jouer votre créativité pour créer vos barres tendres ou biscuits avec votre choix d’ingrédients, d’autres fruits qui vous avez séchés, rajouter vos assaisonnements.

En ajoutant des fruits secs, vous pourrez confectionner d’avance des mélanges de style Muesli pour le déjeuner, pour commencer une bonne journée avec un déjeuner et un mélange de céréales fait maison, agrémenté de fruits de saison déshydratés par vos soins, avec toutes les qualités nutritionnelles que cela peut apporter.

déshydrateur

Viande séchée et jerky

Vous êtes accros au jerky, le bon petit encas, la gourmandise parfaite pour se gâter sur la route ?

Mais alors vous devez aussi savoir à quel point c’est mauvais pour votre santé, entre les différents conservateurs et additifs alimentaires chimiques et la qualité de la viande séchée industrielle…Alors que diriez-vous de pouvoir faire vous-même un jerky à la maison ?

Vous pourriez non seulement choisir la viande et sa provenance, mais aussi votre assaisonnement et vos épices pour aller chercher le style BBQ, Texas ou encore chipotle à la mexicaine.

Un déshydrateur peut ainsi vous permettre de créer un meilleur jerky, pour votre santé, mais aussi pour votre préférence de goût.

Jerky Vegan : Vous êtes végétarien ou végétalien ?

Avez-vous déjà goûté a du jerky sans viande ?

Il existe plusieurs recettes au déshydrateur alimentaire à base de tofu, fèves de haricots noirs ou rouges, fèves ou protéines de soja déshydratées, pâte de tomate, fumée liquide et autres épices pour fabriquer votre jerky végé !

Un excellent challenge de cuisine végétalienne santé pour une alternative aux recettes carnées qui peut être tout aussi goûteuse !

Poisson séché : Si vous êtes amateurs de pêche et du goûts marins, vous êtes peut-être amateurs de poisson séché.

Plusieurs recettes de déshydrateur peuvent vous permettre de savoureuses recettes de harengs, morue ou saumon séché.

Une excellente solution pour ne pas gaspiller du poisson frais, si par exemple vous êtes au chalet un jour et que vous faîte une pêche miraculeuse, plutôt que de congeler le poisson en trop, vous pourrez le conserver grâce à une recette du genre, et varier les plaisirs, tout en conservant une excellente qualité nutritive !

Cependant, même déshydraté, le poisson doit éventuellement passer par la congélation pour une conservation à long terme.

déshydrateur

Champignons, ail, oignons et herbes aromatiques déshydratés

Un déshydrateur peut aussi vous permettre d’équiper votre cuisine d’assaisonnements secs faits maisons pour pouvoir cuisiner tout au long de l’année.

On peut penser à l’ail et l’oignon en poudre ou en petits morceaux, que vous pourrez conserver pour utiliser en cuisine, mais également toutes les herbes aromatiques comme le thym, le basilic, le romarin ou encore la sauge.

En fait, vous pouvez plus ou moins refaire votre placard à épices et assaisonnements en y ajoutant ceux que vous avait fait vous-mêmes, plus frais et plus santé que ceux du commerce !

Ceci est valable aussi pour les champignons, qui ne se conservent pas très longtemps frais, et sont parfois vendus déshydratés.

Il suffit de les réhydrater pour les utiliser dans une recette comme une soupe ou une omelette. Grâce à un déshydrateur, vous pourrez par exemple conserver une récolte fructueuse de précieux champignons du Québec, déshydratés à l’automne pour venir délicieusement agrémenter vos recettes le restant de l’année.

Tisanes : une fois que vous avez déshydraté plusieurs sortes d’herbes aromatiques, vous pouvez confectionner vos propres tisanes.

Là encore la créativité sera sans limites pour intégrer les ingrédients de votre choix, et vous adonner par exemple à l’herboristerie en utilisant des plantes qu’on peut ramasser dans les forêts des Laurentides pour créer des tisanes fraîches et locales !

Vous pouvez vous inspirer de plusieurs recettes de tisanes et d’assemblage de plantes, et même aller chercher dans d’anciennes traditions amérindiennes pour des précieuses tisanes inspirées des forêts boréales.

déshydrateur

Bouillons de légumes, soupes et autres préparations déshydratées

Rien de tel qu’un bon bouillon de légumes pour rehausser en un rien de temps une recette de cuisine.

Mais les fameux bouillons cubes ou autres préparations de soupes déshydratées à l’épicerie, mieux vaut ne pas voir la liste interminable des ingrédients, souvent agrémentés d’additifs, conservateurs, rehausseurs de goûts et autres colorants chimiques.

Alors, que diriez-vous de pouvoir faire vous-même votre bouillon de légumes, avec des légumes frais et locaux, votre propre choix d’épices, et aucun produit chimique en plus !

Le principe est de couper les légumes de votre choix en lamelles, les étaler sur les plateaux de déshydratation, et de régler le thermostat à 50 degrés Celsius environ, et les laisser une dizaine d’heure selon votre machine.

Une fois séchés, vous n’aurez plus qu’à mixer vos légumes secs et rajouter des épices pour les transformer en poudre, et vous aurez un bouillon maison.

Sur ce principe, vous pouvez également préparer des soupes et potages en tous genres, qu’il vous suffira de réhydrater avec de l’eau chaude, un peu comme le principe des soupes minutes asiatiques ou autres, mais sans la tonne de sodium et d’ingrédients non désirables pour votre santé.

On peut penser par exemple à la classique soupe minestrone que vous pourrez préparer en déshydratant les différents légumes en cubes déjà précuits, de les réserver avec les épices et assaisonnement, et il suffira de rajouter de l’eau, des pâtes et des fèves blanches par exemple, un soir d’hiver où vous ne voulez pas cuisiner et vous voulez délecter d’une bonne Minestrone faite maison !

Sur le même principe, on peut ainsi préparer à l’avance des plats déshydratés comme des veloutés de légumes, des bouillons herbes et champignons, ou même des préparations pour risottos.

déshydrateur

Yaourts santé cuits au déshydrateur

Cela pourra vous paraitre étrange car c’est un produit frais, mais il est possible de fabriquer vos propres yaourts avec un déshydrateur.

En effet, la chaleur très constante et basse température qui est utilisée dans les séchoirs alimentaires comme les déshydrateurs alimentaires est idéale pour la cuisson d’un yaourt.

En général, la recette consistera à faire votre mélange à partir de produits laitiers, souvent du lait bouilli, du lait en poudre, et d’autres ingrédients selon la recette et le goût.

Le mélange est ensuite réparti dans des pots en verre et va « cuire » dans le déshydrateur pendant une durée qui peut varier entre 6 et 12 heures.

Une fois la consistance de yaourt obtenue, il n’y aura plus qu’à les couvrir et les ranger au frigo.

Encore une fois, on ne peut que vanter les bénéfices sur la santé, en plus du côté écologique et économique, de faire ses yoghourts soi-même.

Et d’impressionner vos invités en leur servant des yaourts qui ne sont pas faits par Danone mais bien par Daniel !

 

Gâteries pour chiens et chats

Parce qu’il n’y a pas de raison que vos chers animaux de compagnie ne puissent pas aussi profiter des bienfaits de gourmandises fraiches et santé sans additifs alimentaires chimiques.

Il existe plusieurs recettes au déshydrateur pour fabriquer des gâteries pour nos animaux : gâteaux pour chiens, viande et poisson séchés, vous pouvez redoubler d’imagination pour gâter vos animaux avec de bons ingrédients frais, et les faire aussi profiter des bienfait et qualités nutritives de la déshydratation alimentaire.

 

Différentes possibilités = différents types de machines :

Nous avons vu qu’il existe donc une multitude de possibilité de choses qu’on peut faire avec un déshydrateur alimentaire.

Attention cependant, certains déshydrateurs sont exclusivement conçus pour sécher les fruits et légumes et ne pourront pas être utilisés pour des produits d’origine animale, ou leur format et puissance ne seront pas adéquates pour fabriquer des yaourts par exemple.

Si vous pensez à vous équiper, penser à choisir votre déshydrateur en fonction de vos intentions de cuisine et de recettes, selon les aliments que vous voulez déshydrater.

Vous pouvez consulter notre guide d’achat de déshydrateurs alimentaires pour tout savoir sur les meilleurs modèles disponibles sur le marché canadien.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire