fbpx

10 critères à considérer pour bien choisir son robot culinaire

par Arnaud Boulin

Ça y est, vous êtes décidé(e) à faire l’acquisition d’un robot culinaire pour vous faciliter la vie en cuisine!

Cependant, avant de vous équiper, vous allez vous retrouver devant une interrogation bien légitime : lequel choisir?

Et surtout, comment savoir comment reconnaître un bon robot?

Afin de mieux vous aiguiller, nous vous présentons 10 points que vous devriez garder en tête afin d’effectuer le meilleur choix, soit celui qui convient à vos besoins.

Robot culinaire

1 – La sécurité

C’est un critère déterminant.

En effet, un robot culinaire comprend des lames qui peuvent occasionner de graves blessures.

La plupart des produits vendus au Canada respectent de strictes normes de sécurité pour protéger l’utilisateur.

Cependant attention, certains modèles bon marché, vendus par certains vendeurs peu scrupuleux, peuvent être moins fiables quant à la sécurité offerte.

Pour éviter cela, assurez-vous de vous procurer votre robot culinaire chez un marchand de confiance.

Au niveau des matériaux, il est recommandé de choisir un robot conçu avec du plastique sans BPA

Le BPA n’est pas recommandé pour les préparations alimentaires, et peut avoir des conséquences néfastes sur les nourrissons.

 

2 – Le moteur

Le saviez-vous ? Tous les robots de cuisine ne sont pas égaux en termes de motorisation. En effet, certains d’entre eux sont dotés d’un moteur asynchrone.

Cela permet à l’énergie du moteur d’être mieux transmise, et ce, quel que soit la densité de la préparation – en effet, plus une préparation est solide, plus le moteur doit fournir d’efforts.

Outre cela, un bon critère à prendre en considération est la puissance du moteur.

Pour les tâches que la plupart des personnes envisagent avec un robot culinaire, comme mixer des légumes par exemple, une puissance de 250 à 500W est suffisante.

Cependant pour d’autres tâches plus exigeantes, comme la préparation de grandes quantités ou le mixage de noix, notamment, une plus grande puissance sera nécessaire.

En effet, un moteur peu puissant aura tendance à ralentir durant le processus et peinera à accomplir les tâches les plus difficiles.

Certains modèles peuvent ainsi atteindre une puissance de 1200 W, voire davantage.

 

3 – Les accessoires

Avec un simple moteur de robot… on ne va pas très loin ! Heureusement, les robots de cuisine sont généralement fournis avec de nombreux accessoires.

Ce sont eux les stars du colis, puisque ce sont eux qui offrent une palette de fonctionnalités et donc qui feront de l’appareil un véritable robot de cuisine multifonctions.

La plupart des robots de cuisine sont fournis avec une lame en S à placer à la base du récipient. Celle-ci est très utile pour hacher.

Mais votre appareil peut être bien plus qu’un hachoir grâce aux différents accessoires additionnels fournis, et notamment les disques à placer sur le haut du récipient.

Ceux-ci sont munis de différentes ouvertures qui vous permettront entre autres de râper ou trancher vos aliments sous différentes formes.

 

Un autre ajout qu’on peut trouver, c’est la présence de bols de plusieurs dimensions, selon les quantités que vous souhaitez faire.

Un bol plus petit sera notamment plus pratique à laver tandis qu’un bol plus gros sera nécessaire pour des préparations en plus grandes quantités.

De même, si plusieurs modèles ne sont pourvus que d’une goulotte d’alimentation, certains en fournissent plusieurs, selon les aliments que vous souhaitez incorporer.

Ainsi, une goulotte plus étroite peut être utile pour éviter des éclaboussures inutiles et mieux maintenir le produit pour qu’il soit mieux traité.

 

Et parmi les « plus » que vous pouvez trouver dans la boîte de votre robot, n’oublions pas que certains appareils sont fournis avec un livre de recettes.

Ce petit ajout est très pratique pour vous permettre de comprendre en quelques mots comment cet appareil électroménager peut vous aider à gagner du temps sur vos préparations préférées !

Robot culinaire

4 – L’encombrement

Il faut savoir qu’un robot culinaire est un appareil électroménager qui prend une certaine place.

Certes, il existe de petits robots, aux fonctions généralement limitées.

Mais si vous cherchez un appareil véritablement multifonction, ou un appareil avec une grande capacité du bol, alors vous devez prendre en compte le fait que votre robot occupera une certaine surface.

Sans compter les accessoires à qui il faudra également dédier un espace.

Il faut également prévoir où placer votre robot : plusieurs personnes aiment le laisser sur le plan de travail, mais si vous ne disposez pas de beaucoup de place dans votre cuisine et que vous envisagez d’utiliser cet appareil seulement une fois de temps en temps, alors prévoyez un endroit où le ranger, que ce soit sur une étagère ou dans un placard, par exemple.

 

5 – La marque

Parmi les marques les plus connues dans le domaine des robots ménagers, citons notamment Kitchenaid, Cuisinart, Breville, Kenwood, Bosch ou encore Moulinex.

Bien sûr, il existe de nombreuses autres marques.

Et d’ailleurs, une marque inconnue peut tout à fait proposer un modèle très satisfaisant.

Cela arrive en effet qu’un produit d’une marque inconnue ou peu connue se retrouve parmi les meilleurs modèles du genre.

C’est tout à fait acceptable car ce qui compte avant tout ce sont les caractéristiques du robot.

Cela étant dit, choisir une marque offre plusieurs avantages.

Ainsi, choisir un produit d’une marque renommée peut être l’assurance d’un service client à la hauteur en cas de souci.

De plus, en cas de besoin, vous trouverez beaucoup plus facilement des pièces de rechange pour les grandes marques.

 

6 – Pour quelles préparations

C’est sans doute le point le plus important.

Avoir une bonne vision de l’usage que vous en ferez déterminera le choix du bon robot culinaire mais selon vos besoins, vous pourriez préférer vous orienter vers un autre type d’appareil électroménager

En effet, la famille des robots est vaste, et certains offrent des fonctionnalités proches, mais différentes.

Ainsi, en plus des robots culinaires classiques, on trouve les robots pâtissiers et les mélangeurs.

Le robot culinaire sera avant tout destiné à traiter les aliments solides, des noix aux crudités en passant par les fruits et les viandes, pour les préparer selon différentes formes.

Le récipient est généralement en plastique transparent afin de mieux surveiller l’évolution de la préparation.

Ce récipient est muni d’un couvercle afin d’éviter toute projection.

 

Les mixeurs sont proches des robots culinaires dans le sens où ils consistent en un récipient posé sur un bloc moteur, également muni d’un couvercle.

Par contre, le récipient est beaucoup plus haut et muni d’un bec verseur, et la lame est spécifiquement dédiée au mixage.

Ces machines sont bien adaptées pour obtenir des préparations liquides comme les smoothies, les potages ou les jus de fruits.

 

Le robot pâtissier, quand a lui, existe sous plusieurs formes, mais généralement il sera pourvu d’éléments mélangeurs destinés à brasser la préparation par le haut, et à une vitesse bien moins élevée que ce qu’on trouve avec un mixeur ou un robot culinaire.

D’ailleurs, plusieurs modèles n’ont pas de couvercle, ce qui permet de garder un œil sur la préparation, le récipient étant souvent en acier inoxydable plutôt qu’en plastique.

Le robot pâtissier dispose également d’une fonction de pétrissage et dispose généralement pour ce faire d’un crochet pétrisseur.

C’est donc le bon choix pour préparer de la pâte à pain, de la pâte brisée, ou toute autre préparation pâtissière.

 

Enfin, notons qu’il existe un autre type de robot assez proche : les robots cuiseurs. Très performants, ceux-ci poussent le concept de multifonction à un autre niveau puisqu’ils permettent, notamment, de chauffer les préparations. Leur prix est à l’avenant de leurs performances et de leurs possibilités, et il s’agit d’appareils ménagers particulièrement dispendieux.

Robot culinaire

7 – La facilité d’utilisation

Un robot culinaire est supposé vous faciliter la vie, pas vous la compliquer!

Ce qu’on peut regrouper sous le terme de facilité d’utilisation regroupe en fait plusieurs points qui, mis bout à bout, conditionnent votre expérience avec votre nouvel appareil.

Plusieurs points sont à prendre en compte dans cette optique lorsqu’on choisit un robot :

– Est-ce que la fonction voulue se lance facilement?

Lorsqu’il s’agit de mettre en marche le robot, il suffit généralement d’appuyer sur un bouton ; c’est en changeant les éléments (lames ou disques notamment) qu’on change le résultat final de la préparation.

Cependant, les robots plus évolués donnent plus de choix en ce qui concerne par exemple la vitesse de rotation des lames : cela peut entraîner une étape en plus.

Trouver un bon équilibre entre aisance d’utilisation et variété de fonctions est un vrai défi pour les fabricants!

– Est-ce que les éléments qui se lavent sont facilement amovibles? Vont-ils au lave-vaisselle?

C’est un point à ne pas négliger.

Selon les modèles, certains éléments sont parfois plus difficiles d’accès ou demandent certains efforts pour être retirés pour le nettoyage.

Pour savoir si vous aurez ce souci avec le modèle que vous envisagez, consultez les avis des autres utilisateurs.

– Est-ce que le câble d’alimentation est assez long?

Dans le souci de proposer un produit compact, plusieurs fabricants optent pour un cordon d’alimentation plutôt court.

Or, autant éviter de devoir utiliser une rallonge, surtout si votre prise la plus proche n’est pas juste à côté du comptoir!

Autre point à considérer : la facilité de rangement du cordon.

Plusieurs modèles offrent un embobineur intégré ; si aucun rangement n’est prévu pour le câble, ce n’est pas très pratique…

– S’il n’y a qu’une goulotte d’alimentation, est-elle assez large pour faire passer les aliments que vous souhaitez?

De base, les goulottes d’insertion sur le dessus de l’appareil, pour les modèles qui en sont munis, sont assez étroites pour des raisons de sécurité, afin de ne pas risquer que les mains se retrouvent au contact des lames.

Mais la conséquence, c’est que, sur certains modèles, la goulotte se révèle plutôt étroite pour insérer certains aliments.

Il vous faudra alors les couper en morceaux plus petits.

Notez que certains modèles sont fournis avec plusieurs goulottes pour remédier à cela.

– Est-ce que les fonctions de sécurité ne gênent pas trop l’usage du robot?

C’est un souci qu’on retrouve sur certains modèles : les mesures de sécurité sont si strictes qu’elles rendent l’appareil moins facile d’utilisation!

Un cas qui se retrouve souvent : le robot refuse de démarrer tant que le verrouillage du bol et du couvercle n’est pas parfait.

Le tout est de trouver un modèle qui offre un bon équilibre entre sécurité et facilité d’usage.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Pensez à regarder les points qui vous semblent les plus importants, car sinon vous n’apprécierez pas au mieux votre robot culinaire!

 

8 – La durabilité

Il s’agit d’un critère majeur si vous ne souhaitez pas devoir changer votre robot ménager trop fréquemment!

En général, les lames et certains autres composants sont en acier inoxydable (aussi appelé inox), ce qui leur garantira de ne jamais rouiller.

Par contre, le composant principal d’un robot culinaire est généralement le plastique, et selon sa qualité, il peut fendre plus ou moins facilement.

Or, un plastique fendu risque de ne plus être convenablement hermétique!

La durabilité est également affectée par le nettoyage.

En effet, si plusieurs modèles indiquent que leurs éléments amovibles peuvent passer au lave-vaisselle, ce traitement peut les abîmer prématurément, à la longue.

De même, certains robots possèdent des recoins difficiles à nettoyer où la saleté peut s’accumuler, ce qui peut nuire à la longévité de l’appareil… et accessoirement à la santé !

Le mieux dans ces cas-là est de guetter les témoignages d’autres personnes afin de voir comment se comporte l’appareil sur la durée.

Gardez aussi en tête que la durabilité est directement impactée par la fréquence à laquelle vous utiliserez votre appareil.

 

9 – Le design

Le robot culinaire étant un objet qui prend de la place, vous êtes en droit d’en vouloir un qui offre un design agréable!

À la base, ce n’est pas vraiment le cas car c’est un objet avant tout utilitaire.

Or, avoir un gros objet en plastique dans son intérieur, ce n’est pas vraiment un atout dans votre décor!

Si le design est une priorité pour vous, bonne nouvelle : les fabricants font de plus en plus d’efforts, que ce soit au niveau des courbes ou des coloris, pour que cet objet trouve tout naturellement sa place dans la cuisine.

Robot culinaire

10 – Le rapport qualité / prix

Trouver un produit de qualité, c’est bien, trouver un robot au meilleur rapport qualité – prix, c’est mieux !

Cela vaut-il la peine d’investir dans le haut de gamme?

Le prix peut être justifié par tous les aspects que nous avons précédemment évoqués.

Chaque modèle est une combinaison de tous ces facteurs : le tout est de trouver quelle combinaison vous convient, à vous.

Prenons l’exemple de la durabilité.

Bien sûr, dans l’idéal tout le monde recherche un produit durable, qu’on n’aura jamais besoin de changer.

Mais avez-vous vraiment besoin du robot le « plus » durable?

Beaucoup de modèles parmi les plus chers font preuve d’une résistance à toute épreuve, mais c’est parce qu’ils sont destinés à un usage quotidien dans des conditions difficiles.

Si vous n’envisagez qu’un usage occasionnel de votre robot culinaire, vous ne mettrez pas votre robot face à de telles épreuves, et donc dans ce cas en acheter un super résistant n’est pas forcément justifié.

Vous aurez alors simplement besoin d’une durabilité « correcte »… ce qui vous fera économiser!

Et voilà!

En résumé, notre conseil, c’est de bien prendre en compte tous ces critères, et voir lesquels représentent une priorité pour vous.

Il vous suffit ensuite de vous diriger vers notre guide d’achat, armé des renseignements fournis dans cet article, et de trouver le modèle de robot multifonction qui vous convient le mieux!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire