Comment utiliser un robot culinaire?

par Arnaud Boulin

Ça y est! Vous avez franchi le pas et fait l’acquisition de votre robot de cuisine.

Cependant, ce petit appareil électroménager peut être intimidant au début.

C’est bien normal de vouloir avoir la certitude de bien vous y retrouver dans les fonctions proposées, et d’utiliser l’appareil correctement.

Or, un robot KitchenAid pourra ne pas fonctionner exactement comme un robot Cuisinart, qui sera lui-aussi différent d’un Breville… pour ne citer que quelques marques.

On retrouve heureusement plusieurs points communs.

Voici donc quelques conseils qui vous aideront à vous y retrouver et à mieux profiter de votre nouvel achat.

Robot culinaire

Une bonne préparation pour obtenir une bonne préparation!

Inutile de se presser, mieux vaut faire les choses dans l’ordre!

Se lancer dans une préparation faite au robot culinaire n’est pas très difficile, encore faut-il ne pas se précipiter et faire les choses dans l’ordre.

– Tout d’abord, vérifier que le robot est bien branché! Cela parait évident mais c’est un oubli qui peut arriver à tout le monde!

– Ensuite, vérifiez qu’il est bien stable sur votre plan de travail. Autant éviter les accidents!

– Puis, si votre appareil est livré avec plusieurs bols, choisissez celui qui vous convient.

Certains modèles n’ont qu’un seul bol, mais certains proposent un bol plus petit pour les préparations moins importantes.

Dans ces cas-là un petit bol se révèle très avantageux et plus facile à nettoyer!

–  Ensuite, vérifier de quels éléments vous allez avoir besoin pour votre préparation (nous en parlons plus en détail ci-dessous).

Ces éléments seront à positionner sur le bloc-moteur.

De base, on trouve toujours une lame en S et des disques, généralement en acier inoxydable.

Bien d’autres éléments existent, et certains sont en plastique.

En ce qui concerne les fonctions des disques, cela dépend des modèles. Regardez votre manuel attentivement!

Pour certains robots, les disques seront dédiés chacun à une fonction.

Avec d’autres modèles, on trouvera des disques réversibles.

Dans ce deuxième cas, on trouve une fonction d’un côté, une autre de l’autre côté (par exemple, la configuration pour râper d’un côté, et pour trancher de l’autre).

– Si vous devez insérer des aliments via la goulotte et que vous avez plusieurs goulottes disponibles, choisissez celle qui sera le mieux adaptée aux diamètres des aliments que vous allez incorporer. Et si les aliments sont trop gros, coupez-les en conséquence.

– Le temps de lancer le robot est venu!

Notez que selon la préparation, il faudra mettre les aliments avant (directement dans le bol) ou après (via la goulotte)

 

Sécurité et verrouillage

Une question qui n’est pas si anodine, c’est : quand brancher votre robot culinaire.

Normalement, votre robot est équipé de sécurités qui empêchent le moteur de démarrer (si on pousse les boutons par inadvertance, par exemple) à moins que l’ensemble ne soit parfaitement verrouillé, cela pour éviter tout risque de contact avec les éléments tranchants lorsque le robot est en état de marche.

Vous pouvez donc effectuer vos manipulations consistant à préparer et placer les éléments coupants en place sans craindre que le moteur ne démarre inopinément.

Le verrouillage a également une autre fonction : éviter que votre préparation ne saute pas partout!

 

Lancer et arrêter le robot

Sur plusieurs modèles il faudra appuyer une fois pour lancer le cycle, une seconde fois pour l’arrêter.

D’autres disposent d’un bouton off : appuyez simplement sur ce bouton lorsque vous souhaitez que ce robot s’arrête.

Il existe même des modèles d’entrée de gamme qui se déclenchent en appuyant simplement sur le couvercle.

Familiarisez-vous avez le fonctionnement de lancement de votre robot!

Gardez en tête qu’il est volontiers conseillé d’arrêter le robot régulièrement durant le processus, cela afin de vérifier l’état de votre préparation.

D’ailleurs, si beaucoup d’éléments d’un robot sont transparents, c’est pour vous permettre de voir où vous en êtes!

 

Les différentes vitesses

De nombreux modèles de robots proposent plusieurs vitesses.

La vitesse n’est pas une option accessoire!

Ainsi, si vous vous lancez dans un processus de hachage, une vitesse trop élevée peut « écraser » la nourriture au lieu de la hacher ; le résultat ne sera donc pas celui souhaité.

Par contre, pour obtenir notamment une sauce comme une sauce pesto, des trempettes, une purée, ou du houmous par exemple, une vitesse plus élevée est recommandée.

Parvenir à obtenir la consistance exacte que vous souhaitez peut demander un peu de pratique.

Tous les robots sont différents, et pour ce point précis, il n’y a pas de formule magique. À vous d’expérimenter!

Robot culinaire

Les diverses fonctions

Hachage

Accessoire : Lame en S

Un robot culinaire, c’est, à la base, un hachoir!

C’est encore aujourd’hui sa fonction principale.

Pour hacher vos ingrédients, mettez-les dans le bol, et lancez le robot. Tout simplement!

Pour certains aliments, cette fonction s’apparente davantage à du déchiquetage, mais le procédé est le même.

Le hachage vous permettra par exemple d’obtenir de la viande hachée ou de la chapelure.

 

Pulse

Plusieurs robots culinaires disposent d’un bouton indiqué « pulse ».

Il s’agit d’un bouton bien pratique qui vous permet de contrôler manuellement le robot : ainsi, tant que votre doigt appuie sur le bouton, le robot fonctionne, et il s’arrête dès que vous retirez votre doigt.

Cela permet notamment de hacher vos préparations avec davantage de précision puisque vous pouvez arrêter exactement au moment où vous estimez avoir obtenu la bonne consistance.

 

Râpage

Accessoire : Disque pour râper (celui qui comprend des trous)

Il existe souvent des tailles ou des configurations de trous alternatives permettant d’obtenir des lanières de diverses épaisseurs.

Pour procéder, insérez l’aliment à râper dans la goulotte, placez le poussoir par-dessus, lancez le robot, et appuyez sur le poussoir jusqu’à ce que l’aliment soit complètement râpé.

Cette fonction est très utile pour le fromage râpé bien sûr, mais aussi pour les crudités (à vous le coleslaw ou les carotte râpées maison!).

Certains disques permettent également de râper des aliments comme des pépites de chocolat ou de la glace.

Dans ces cas-là, les aliments doivent être très froid, sinon le mélange obtenu sera collant et décevant!

 

Tranchage

Accessoire : Disque de tranchage (celui qui comprend une fente dont les bords sont des lames)

La fonction de tranchage est notamment super pour vos crudités, pour effectuer en un rien de temps de délicieuses tranches de concombre par exemple!

La manière de procéder est similaire au râpage : insérez l’aliment à trancher dans la goulotte, placez le poussoir par-dessus, lancez le robot, et appuyez sur le poussoir jusqu’à ce que l’aliment soit complètement tranché.

Le gros avantage : toutes les tranches passant par la même fente à chaque rotation, on obtient des tranches d’épaisseur égale.

Sur certains appareils, la largeur des tranches est même réglable.

Pour un meilleur résultat, il est vivement conseillé de ne pas pousser plus qu’il ne faut, et d’effectuer une pression d’intensité constante sur le poussoir.

Certains modèles proposent également des adaptateurs permettant de couper en dés, ou encore en frites, mais le principe reste le même.

Cela ravira notamment les amateurs de pommes de terre, puisque la corvée du découpage se fera automatiquement, avec comme résultat des morceaux réguliers!

 

Mixage

Accessoire : Lame en S

Ce processus est proche de celui du hachage : vous mettez tous les ingrédients dans le bol et vous lancez le robot!

La différence, c’est la vitesse, et le résultat visé, qui sera liquide ou semi-liquide.

Cela vous permettra d’obtenir notamment de délicieux smoothies!

Généralement, pour des préparations liquides, un mélangeur se révélera plus efficace, puisqu’il est fait pour ça.

Sa vitesse est d’ailleurs plus élevée que celle d’un robot culinaire traditionnel.

Cependant il reste tout à fait possible de se servir d’un robot culinaire comme mixeur : le résultat sera simplement peut-être moins homogène et demandera un peu plus de temps pour être obtenu, en comparaison avec un mélangeur.

 

 

Les fonctions pâtissières

On trouve plusieurs robots qui affichent qu’ils sont capables de pétrir.

Mais en fait, souvent, le pétrissage est assuré par la lame en S.

Même si celle-ci peut « faire la job », certains robots sont munis d’une lame de pétrissage qui permet de meilleurs résultats.

Pour la plupart des recettes de pâtes, la façon de procéder est de placer d’abord les éléments secs (farine, sucre, levure, etc.) dans le bol, de lancer le mixage, puis d’ajouter progressivement les aliments liquides (œufs, etc) via la goulotte.

Cela vous permet par exemple d’obtenir une pâte brisée facilement, rapidement… et avec moins de vaisselle à faire après!

 

Les robots plus haut de gamme, ou les robots pâtissiers qui sont dédiés à cette catégorie culinaire, possèdent souvent un crochet pétrisseur.

Celui-ci est destiné aux pâtes qui doivent lever, comme la pâte à pain, qui demandent d’être pétries longtemps et lentement.

 

Engin notez que certains modèles offrent des accessoires plus spécifiques, comme par exemple un fouet à œufs : mettez l’accessoire au fond du bol, faites tournez, mettez des blancs d’œufs via la goulotte, et vous aurez des œufs en neige en quelques instants!

 

 

Mais aussi…

Certains robots sont fournis avec encore plus de fonctions, comme par exemple un presse-agrume !

Il vous suffit dans ce cas de poser l’accessoire fourni sur le haut du bol, à la place du couvercle.

C’est alors la rotation du bloc moteur qui est utilisée pour faire tourner le presse-agrume, lorsque vous appuierez sur le bouton.

Le noyau central, tournant à grande vitesse, vous permettra d’obtenir un jus sans effort!

Robot culinaire

Le nettoyage

Bien utiliser son robot, c’est aussi bien savoir le nettoyer!

Pour la commodité des utilisateurs, les pièces en contact avec la nourriture sont facilement amovibles.

Elles peuvent être ensuite lavées comme tout autre ustensile.

Il arrive même que les éléments passent au lave-vaisselle.

C’est très pratique! Cependant notez que sur le long terme des passages fréquents au lave-vaisselle peuvent abîmer plus vite les plastiques bon marché.

 

Pour les éléments non amovibles, vous pouvez simplement les nettoyer avec une éponge humide ou un chiffon humide.

Attention cependant à ne pas verser d’eau sur les parties mécaniques, comme le bloc moteur!

Un des irritants qu’on remarque souvent avec les robots multifonctions, c’est que certains des espaces qui ne sont pas amovibles sont difficiles d’accès.

Il vous faudra parfois user d’ingéniosité pour y accéder…

Notre conseil dans ce cas : regardez les avis d’utilisateurs, vous trouverez certainement des « trucs » pour l’entretien de votre modèle.

 

Nous espérons que ces conseils vous aideront à obtenir les préparations que vous souhaitez.

Maintenant, à vous de vous lancer!

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire