Nettoyer un humidificateur : comment faire ?

par Véronique Raymond

Un humidificateur est parfait pour redonner un peu de fraîcheur et de vitalité à votre intérieur, parfois trop sec.

Humidifier l’air et le rendre plus sain vous permet de mieux respirer, et de moins souffrir d’un dessèchement de la peau.

Cependant, pour que cet appareil reste au top de ses performances, un bon entretien et une désinfection régulière sont de rigueur.

En effet, comme il s’agit d’un produit utilisant de l’eau, certaines bactéries et microbes peuvent se développer, et causer plus de dégâts sur la santé.

Dans cet article, on vous donne quelques astuces pour nettoyer un humidificateur et ainsi, prolonger sa durée de vie, tout en profitant d’un environnement sain et agréable.

Nettoyer un humidificateur

 

Quel matériel pour nettoyer un déshumidificateur ?

Tous les humidificateurs d’air possèdent un principe de fonctionnement similaire : une base opérationnelle et un réservoir d’eau.

C’est le cas même si leur type d’émission diffère : vapeur chaude, vapeur froide, ultrasons ou évaporation.

Si votre humidificateur contient d’autres pièces et accessoires, évitez simplement de les mettre en contact avec de l’eau, afin de ne pas risquer de les endommager.

Un humidificateur est facile à nettoyer, et le matériel nécessaire est simple à trouver et abordable en termes de prix.

Les magasins spécialisés comme Rona, Home Depot, Canadian Tire ou encore votre quincaillerie de quartier feront très bien l’affaire.

Vous aurez donc besoin :

  • de vinaigre blanc ;
  • d’eau de javel ou eau oxygénée à 3% (aussi appelée peroxyde d’hydrogène) ;
  • d’une brosse à poils souples ou d’une brosse à dents usagée ;
  • d’eau ;
  • de serviettes propres ;
  • de gants d’entretien et des lunettes de protection (si vous en avez).

 

Note : même si le nettoyage est assez facile et souvent identique d’un modèle à l’autre, il est toujours préférable de consulter la notice d’utilisation de votre modèle.

En effet, des variations peuvent apparaître d’un fabricant à l’autre, faites donc bien attention lors du démontage et remontage de votre humidificateur d’air.

De plus, l’usage de gants d’entretien est fortement recommandé lorsque vous manipulez des produits toxiques tels que l’eau de javel.

Porter des lunettes de protection est également conseillé, et veillez à tenir vos enfants éloignés.

 

Comment nettoyer l’intérieur d’un humidificateur d’air ?

Les 5 étapes simples de nettoyage et détartrage ci-dessous vous permettent de profiter de tout le potentiel de votre humidificateur.

Avec ces conseils simples, vous serez en mesure de protéger votre famille des moisissures, et de favoriser un air respirable et propre, dans toute l’habitation.

 

Étape 1 – démontage de l’appareil

Tout d’abord, éteignez votre humidificateur, débranchez-le puis démontez-le entièrement.

Pour cela, videz l’eau stagnante du réservoir et retirez celui-ci de la base.

En fonction du modèle, vous pouvez ensuite démonter les autres éléments amovibles, en essayant de vous souvenir de leur emplacement pour le remontage.

Si votre humidificateur d’air contient un filtre à air, retirez-le également, et nettoyez-le des impuretés en le passant sous l’eau froide.

N’utilisez surtout pas de produit détergent ou chimique pour l’entretien du filtre, cela pourrait abîmer sa structure et le rendre inefficace.

Enlevez-bien tous les résidus et laissez-le sécher à l’air libre.

Certains fabricants préconisent un changement de filtre régulier, n’hésitez pas à vous référer au manuel d’utilisation de votre appareil pour en savoir plus.

 

Étape 2 – désinfection de la base et du réservoir de l’humidificateur

Prenez du vinaigre blanc, et versez-le dans la base de l’humidificateur.

Il n’y a pas de volume précis, il faut simplement que la base soit bien immergée, ou bien que toutes les parties en contact avec l’eau soient recouvertes de vinaigre.

Pour les autres éléments amovibles de l’humidificateur, vous pouvez les mettre dans une bassine avec de l’eau chaude ou de l’eau tiède avec du vinaigre, et les immergez.

On vous conseille de laisser tremper le tout au moins 30 minutes afin que la base et les éléments soient totalement désinfectés.

Pour l’intérieur du réservoir d’eau, la désinfection dure également dans les 30 minutes, vous pouvez donc mener cette opération en même temps que la désinfection de la base.

Pour cela, mélangez une cuillère à thé d’eau de javel ou d’eau oxygénée à 3% dans 3 litres d’eau du robinet.

Remplissez le réservoir à mi-hauteur, et faites-le fonctionner afin que le mélange tourbillonne et nettoie toute la superficie.

Étape 3 – nettoyage et rinçage de la base et du réservoir de l’humidificateur

Une fois les 30 minutes passées, il est temps de rincer tous les éléments à l’eau claire.

N’hésitez pas à faire plusieurs rinçages si vous sentez encore des odeurs, ou observez des dépôts minéraux ou des moisissures.

Vous pouvez aussi faire d’autres bains de vinaigre ou de javel/eau oxygénée.

Ensuite, prenez votre brosse à poils doux, et frottez les dépôts de saleté présents sur chaque élément.

Une brosse plus petite sera peut-être requise pour les plus petites zones d’accès.

Sur certains appareils, la brosse de nettoyage est incluse, ce qui vous facilite la tâche.

Si vous n’en avez pas, une brosse à dents usagée fait très bien l’affaire pour déloger les dépôts.

Étape 4 – séchage des différents éléments

Une fois que les éléments sont bien propres, disposez-les sur une serviette propre, pour qu’ils puissent sécher à l’air libre.

Vous pouvez tout à fait utiliser un chiffon propre pour sécher chaque recoin de l’appareil.

Lorsque tout est sec, remontez les éléments un à un, en faisant bien attention à l’ordre.

Si vous avez un humidificateur dont le filtre doit être changé régulièrement, c’est peut-être aussi l’occasion.

Remplissez votre réservoir avec de l’eau propre déminéralisée, et votre appareil est comme neuf et prêt à assainir l’air de votre habitation.

Nettoyer un humidificateur

Comment nettoyer l’extérieur d’un humidificateur ?

C’est toujours plus agréable d’avoir un appareil propre à l’intérieur et à l’extérieur, pas vrai ?

Si vous avez une éponge, imbibez-la de vinaigre et d’eau afin de pouvoir nettoyer l’extérieur de votre humidificateur.

Cela empêche la poussière et les débris extérieurs de s’introduire à l’intérieur de l’appareil et du filtre.

Avec un nettoyage régulier et efficace, dîtes adieu aux moisissures et au développement des bactéries !

 

Quelles sont les autres précautions d’utilisation de son humidificateur ?

Nettoyer un humidificateur

Effectuer un entretien en profondeur chaque semaine

Lorsque vous utilisez un humidificateur de manière intensive, quel que soit le type que vous utilisez, il est primordial de procéder aux étapes de nettoyage vues ci-dessus, au moins une fois par semaine.

C’est particulièrement important lorsque vous l’utilisez dans une chambre à coucher.

En effet, l’humidification dans une chambre à coucher se doit d’être irréprochable car c’est là que nous sommes le plus vulnérable.

En maintenant un rythme de nettoyage d’une fois par semaine, l’eau stagnante n’aura pas le temps de voir se former des moisissures, spores et autres petites bêtes indésirables.

 

Rincer le réservoir avant chaque utilisation

Une autre recommandation d’hygiène est de vider le réservoir d’eau stagnante avant chaque utilisation.

Ainsi, vous débutez l’humidification de votre habitation de manière inoffensive et parfaitement sécuritaire.

 

Utiliser de l’eau déminéralisée pour l’utilisation d’un humidificateur

Pourquoi doit-on privilégier l’usage d’eau déminéralisée plutôt que de l’eau du robinet pour remplir son réservoir d’eau ?

Tout simplement parce que l’eau du robinet est chargée en minéraux, que l’on retrouve aussi en suspension dans l’air d’une pièce.

Ces dépôts de minéraux peuvent entraîner des traces blanches à l’intérieur de votre réservoir, et favoriser le tartre et la formation de bactéries.

L’eau déminéralisée, comme elle ne contient aucun ion donc de minéraux, n’est pas du tout agressive pour vos appareils électroménagers.

 

Vérifier régulièrement le taux d’humidité avec un hygromètre

Un taux d’humidité sain se situe entre 30% et 50%.

Au-delà de 50%, l’environnement est favorable à la prolifération de moisissures ou champignons sur les murs de votre habitation, ou dans les endroits sensibles comme les toilettes, la salle de bain ou encore la cave et le cellier.

 

Bien ventiler son intérieur

Utiliser un humidificateur, c’est bien. Lui faciliter le travail en aérant, c’est mieux !

Il est primordial que votre habitation soit bien ventilée chaque jour, au moins 10 minutes, afin d’assurer le bon fonctionnement de votre appareil.

Nos habitations sont souvent polluées par les produits d’entretien et l’air ambiant.

Une action combinant ventilation et humidificateur propre est la clé du succès d’un air sain et respirable.

 

Ce qu’il faut retenir

Détartrer et entretenir régulièrement votre humidificateur vous permet d’allonger sa durée de vie, et d’offrir un taux d’humidité sain à votre foyer.

Des gestes simples font toute la différence, comme vider l’eau du réservoir avant chaque nouvelle utilisation afin de prévenir le tartre et la formation de moisissures, ou changer régulièrement le filtre.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire