Dans une maison, il est important de maintenir un taux d’humidité relative dans l’air ambiant, compris entre 40 et 60%.

Au-delà, le trop-plein d’humidité peut entraîner des dégâts irréversibles dans votre habitation, tout comme sur votre santé.

La première chose à faire est de mesurer l’hygrométrie (taux d’humidité) et ensuite, procéder à l’achat d’un déshumidificateur si nécessaire.

Les problèmes d’humidité ne sont pas à prendre à la légère, il est donc primordial de repérer les signes qui montrent que vous avez besoin d’un déshumidificateur pour assainir la maison.

Déshumidicateur

1)  La condensation de l’eau sur les vitres, premier signe qu’il faut un déshumidificateur

Lorsque vous observez de la condensation, buée ou vapeur sur les vitres de vos fenêtres ou baies vitrées, c’est qu’il est fort probable que le taux d’humidité dans l’air soit beaucoup trop élevé.

Cela arrive le plus souvent durant les mois froids, où la température de l’air extérieur est nettement plus basse que la température de l’air intérieur à votre habitation.

L’humidité, au contact des surfaces froides comme les vitres ou murs mal isolés, se condense et forme des gouttelettes.

Si vous observez ce phénomène fréquemment, il faudra soit faire appel à un professionnel au cas où il s’agirait d’une fuite dans un tuyau, ou bien investir dans un déshumidificateur pour assécher l’air.

N’hésitez pas non plus à bien aérer en ouvrant vos fenêtres chaque jour : on rafraîchit et assainit l’habitation en créant des courants d’air.

Déshumidicateur

2)  Un sous-sol trop humide

Dans de nombreuses maisons, les sous-sols sont des pièces froides où les niveaux d’humidité sont plus élevés.

L’eau a tendance à se condenser et ce, même si votre maison est équipée d’un climatiseur central ou CVC.

Pendant la saison chaude et humide, votre système CVC peut avoir du mal à faire recirculer l’air frais et sec vers le sous-sol, surtout si votre maison ne dispose pas d’un évent de retour à cet endroit.

Pendant les saisons d’automne et de printemps, lorsque le système CVC ne fonctionne généralement pas, de l’air humide peut également s’accumuler à l’intérieur des sous-sols.

À moins qu’il ne soit très bien isolé, il est normal que de l’humidité s’infiltre dans l’air du sous-sol, à travers les fondations.

Il est très important de faire attention à l’excès d’humidité dans cette pièce, notamment puisque de nombreux objets y sont entreposés.

S’ils sont exposés à l’humidité, ils peuvent être amenés à moisir et à rendre l’air encore plus irrespirable et dangereux.

La solution est simple, n’hésitez pas à y installer un déshumidificateur portable dans votre sous sol, de manière à générer un air sec et frais.

Si votre sous-sol est de grande taille ou taille moyenne, un déshumidificateur commercial pourrait être une meilleure solution qu’un appareil que l’on trouve dans le commerce.

En effet, celui-ci pourrait tourner à plein régime, tout en étant trop petit pour la superficie de la pièce. Ce serait dommage de payer une facture d’électricité trop salée, non ?

Déshumidificateur

3)  Odeurs de moisi ou croissance de moisissures

Dans le pire des cas de ce qui peut arriver avec de l’humidité, c’est d’avoir des moisissures sur les murs, plinthes ou planchers.

C’est un phénomène pouvant entraîner des problèmes de santé graves, puisque les moisissures libèrent des toxines et spores nocifs pour les voies respiratoires.

Elles apparaissent dans des environnements humides, et sont le terrain de jeu favori des acariens, qui s’en nourrissent.

Les salles de bain, par exemple, sont à vérifier régulièrement. Avec une mauvaise ventilation, la vapeur d’eau remonte vers le haut de la pièce et stagne, entraînant alors la formation de moisissures autour des toilettes et de la douche.

Un tuyau ou des toilettes qui fuient peuvent aussi être la cause d’humidité élevée.

Veillez à bien activer la ventilation au moment de la douche ou du bain, et à entretenir régulièrement les grilles et conduits d’aération.

En plus des salles de bain, on peut observer des moisissures aussi dans les buanderies, placards, garages, vides sanitaires et même au niveau des contours de fenêtres.

Cela peut être causé par des joints défectueux, qui seront à changer, en plus des cadres et des tôles d’isolation.

Si les moisissures persistent, la déshumidification viendra assainir la qualité de l’air de manière temporaire, mais ne résoudra pas le problème sur le long terme : il sera nécessaire de réaliser des travaux de plus grande ampleur, avec des matériaux de construction de meilleure qualité, et plus adaptés aux pièces.

Déshumidicateur

4)  L’apparition de problèmes respiratoires

Cela fait un moment que vous éprouvez des difficultés respiratoires (allergies ou asthme) lorsque vous êtes à la maison ?

C’est peut-être à cause d’un trop-plein d’humidité de l’air ambiant !

Pour s’en assurer, n’hésitez pas à utiliser un hygromètre, l’appareil qui mesure le taux d’humidité intérieure.

Si le taux dépasse faiblement la limite, l’utilisation d’un déshumidificateur et d’un purificateur d’air peut être très efficace.

Si au contraire, on observe une trop grande présence d’humidité, alors il sera nécessaire de faire venir un professionnel, qui pourra effectuer un contrôle de vos installations globales.

Déshumidificatuer

Quels critères pour bien choisir son déshumidificateur portable ?

Maintenant que vous savez que vous avez besoin d’un déshumidificateur pour faire face à votre problème d’humidité, il est temps de choisir le bon appareil. Certains critères sont importants à déterminer en premier, afin de choisir le déshumidificateur portatif le mieux adapté à votre habitation :

  • la surface de la pièce à traiter (sa superficie en pieds carrés) ;
  • le taux d’humidité relative : exprimé en pourcentage, il correspond à la quantité de vapeur d’eau que l’air contient à une température donnée. On le calcule avec un hygromètre ;
  • la température ambiante de la pièce : plus une pièce est froide, plus le déshumidificateur doit être performant. À l’inverse, plus la pièce est humide, plus l’appareil va fonctionner efficacement ;
  • la nature de la pièce : un appareil sera plus performant pour déshumidifier un sous-sol qu’il ne le sera pour une piscine ou un salon, par exemple.

Identifier ces différents éléments en premier, vous permettra de gagner du temps dans la recherche de l’appareil parfait !

Ce qu’il faut retenir :

Les problèmes d’humidité peuvent être un vrai fléau pour votre habitation.

En plus de provoquer certains dégâts irréversibles dans votre lieu de vie, les conséquences sur la santé et les voies respiratoires sont très dangereuses.

L’utilisation des déshumidificateurs peut être recommandée, si toutefois l’humidité est sous contrôle.

Si le problème persiste et qu’il n’y a pas d’évolution, n’hésitez pas à faire appel à un plombier ou chauffagiste, afin de prendre les mesures nécessaires pour trouver une solution !

Auteur

Ancienne journaliste et rédactrice pour divers groupes de presse, j'aime la décoration intérieure, la pâtisserie mais surtout le yoga !

Écrire Un Commentaire

Pinterest