Utiliser une machine à pain : 5 astuces infaillibles

par Véronique Raymond

Il est possible de retrouver cette bonne odeur de pain chaud qui sort du four, typique de la boulangerie, dans le confort de votre habitation.

Faire son pain maison est devenu une vraie tendance : pain complet, pain de mie, petits pains, brioche, pain aux céréales, pain au levain, pain au lait…

Les machines à fabriquer le pain offrent la possibilité de créer de délicieuses préparations, en toute simplicité.

Avec les différents programmes qu’elles proposent, il est très facile de varier les plaisirs et de monter sa propre petite boulangerie dans votre cuisine, en famille.

Toutefois, encore faut-il savoir comment utiliser une machine à pain.

Dans cet article, nous vous délivrons 5 astuces pour vous servir au mieux de votre appareil, et régaler toute la famille avec du bon pain !

machine à pain

1)  Utiliser la bonne machine à pain

Cela peut paraître basique, mais avoir le bon appareil à faire du pain est fondamental.

Il faut ainsi s’assurer que votre machine est performante et issue d’une marque reconnue et fiable.

Une machine peu efficace peut mener à des frustrations : cuisson du pain insatisfaisante, réglages douteux ou difficiles à prendre en main…

Autant investir d’entrée de jeu dans un appareil qui fera des merveilles !

Selon achetezlemeilleur.ca, les meilleurs modèles sont Moulinex, Oster, Panasonic, Hamilton Beach et Cuisinart.

D’ailleurs, si vous souhaitez acquérir l’un des meilleurs modèles votés au canada, voici notre guide d’achat dédié.

Nos experts dénichent pour vous les meilleures marques, toujours en prenant en compte des centaines d’avis consommateurs. Après tout, vous méritez ce qui se fait de mieux.

2)  Bien connaître sa machine pour exploiter tout son potentiel

Il est fondamental de bien connaître votre machine à pain, afin de profiter de toutes ses fonctionnalités.

C’est la meilleure façon pour réussir son pain à tous les coups !

Pour cela, n’hésitez pas à prendre un peu de temps pour lire le mode d’emploi de votre machine à pain, avant la première utilisation.

Cela peut paraître évident, mais chaque machine est différente et les réglages peuvent donc différer.

Une recette de pain parfaite pour une, peut être complètement ratée sur une autre machine.

D’ailleurs, les fabricants détaillent chaque étape du processus, ainsi que l’ordre d’ajout des ingrédients.

En suivant bien pas à pas la recette, vous allez faire des merveilles !

C’est une fois que vous maîtriserez les bases, que vous pourrez vous-même prendre des libertés dans vos recettes.

3)  Trouver la capacité de la cuve de sa machine à pain

Connaître la capacité de votre cuve est important car vous pourrez adapter des recettes, sans risquer de vous tromper dans les mesures.

En effet, cette étape vous évite de préparer un pain d’un kilo, dans une cuve de 500 grammes.

Pour cela, retirez la cuve de votre machine, prenez un verre doseur et remplissez la cuve entièrement.

Pensez à bien compter la quantité de liquide qu’il vous aura fallu pour la remplir.

Une fois que vous connaissez ce nombre, vous pouvez vous référer à ces indications :

  • Votre cuve peut contenir 2 litres d’eau : vous pouvez préparer des pains de 700 grammes ;
  • Votre seau à pain peut remplir 2,5 litres : à vous les pains d’un kilo ;
  • La cuve peut contenir moins de 2 litres : vous pourrez réaliser des miches de pain de 500 grammes.

4)  Choisir de bons ingrédients de qualité pour ses recettes de pain

Farine blanche, farine complète, sel, levure…

Ce sont les éléments clés de votre recette et pourtant, certains utilisateurs peuvent rater leur recette à cause d’ingrédients de moindre qualité.

Par conséquent, nous vous conseillons de les choisir soigneusement, de préférence chez un boulanger.

La fraîcheur sera au rendez-vous ! La règle d’or pour tous les ingrédients, c’est de les ajouter lorsqu’ils sont à une température ambiante.

Trop chauds, ils pourraient tuer la levure.

De même lorsque vous utilisez du yaourt ou du beurre, veillez à les sortir assez en avance du frigo.

machine à pain

La farine

Il existe différents types de farines de blé, plus ou moins raffinées, et dont les proportions en gluten varient également.

Plus la farine est concentrée en gluten, plus votre mie sera élastique et aérée.

La farine détermine le type de pain que vous obtiendrez une fois la cuisson terminée. On les répertorie de la manière suivante :

  • T45 : la farine de blé blanche et très fine, adaptée à la pâtisserie ;
  • T55 : farine idéale pour la boulangerie, les baguettes et le pain blanc ;
  • T65, T80, T110 et T150 : des farines brutes et plus authentiques, qui donnent un goût rustique au produit fini.

Concernant les farines spéciales de seigle, d’avoine, d’orge etc., celles-ci peuvent s’incorporer seulement à hauteur de 20% dans vos recettes.

De même pour les farines non panifiables comme la farine de riz, de maïs, de châtaigne, de quinoa, d’épeautre, de pois chiche ou encore de sarrasin.

Celles-ci ne peuvent pas non plus s’utiliser seules dans vos préparations, cela pourrait créer un déséquilibre.

Encore une fois, n’hésitez pas à consulter le livre de recettes de votre machine à pain pour en apprendre davantage sur les différents types de farines.

La levure

Élement incontournable de vos préparations panifères, la levure est absolument à se procurer chez un boulanger.

Oubliez alors la levure chimique, qui n’est utilisable que pour la pâtisserie.

La levure de boulanger (levure fraîche) est la meilleure levure, et doit être diluée dans de l’eau tiède, avant d’être incorporée dans la cuve.

La levure sèche (ou levure instantanée) est une très bonne alternative : elle se conserve plus longtemps et ne nécessite pas de réhydratation.

Vérifiez bien qu’elle porte la mention « levure sèche active ».

Le sel

Dans la préparation du pain, le sel sert à réhausser le goût et à donner une bonne élasticité au pâton.

Attention toutefois, le sel est nocif pour la levure. Il ne faut donc pas que ces deux ingrédients entrent en contact dans la cuve.

Veillez aussi à bien doser la quantité :  trop de sel ralentit le processus de fermentation.

Comptez en général une cuillère à café/thé de sel pour 400 grammes de farine.

L’eau

On préfère ajouter utiliser une eau soit filtrée, soit provenant d’une bouteille.

Qui aimerait avoir un pain qui goûte le chlore ou le calcaire ?

De plus, préférez une eau à température ambiante plutôt qu’une eau chaude, afin de pouvoir laisser monter la levure tranquillement.

Le sucre

Et oui, le sucre est un très bon ingrédient à ajouter à vos recettes de pain !

C’est lui qui offre une très belle couleur dorée à la croûte, et qui stimule la montée de la levure.

Encore une fois, il est lui aussi à doser avec précision : trop de sucre peut donner une croûte trop épaisse et faire s’afaisser le pain à la fin de la cuisson.

Les autres ingrédients pour varier les plaisirs

N’hésitez pas à ajouter des fruits secs comme des raisins secs, des pépites de chocolat, des graines ou céréales.

Si vous voulez faire une pâte à brioche, ajoutez des oeufs, du lait et du beurre.

Bref, faites-vous plaisir et créez le pain de vos rêves !

machine à pain

5)  Verser les ingrédients dans le bon ordre

Si vous souhaitez préparer votre pain et le faire cuire dans l’immédiat, alors l’ordre des ingrédients n’a pas tellement son importance.

Au contraire, si vous voulez programmer la fabrication du pain pour plus tard, alors l’ordre de versement devient méticuleux.

En effet, les ingrédients doivent rester inertes dans la cuve, jusqu’à ce que la machine se mette en marche.

Pour savoir l’ordre de vos ingrédients, vous pouvez vous référer à votre manuel d’utilisation, ou bien sinon vous fier à ces différentes étapes :

  • Versez d’abord les liquides ;
  • Ajoutez la farine pour la répandre au-dessus du liquide, afin de le recouvrir entièrement dans le fond de la cuve ;
  • Versez les autres ingrédients secs comme le sel, le sucre, du lait en poudre etc. ;
  • Enfin, la levure doit toujours être ajoutée en dernière, et doit être tenue loin du sel. La technique du petit puit de farine pour y verser la levure, fonctionne très bien. Cela évite que la levure n’entre en contact avec l’eau, et que le tout déborde de votre machine au bout de quelques heures.

Ce qu’il faut retenir pour bien utiliser sa machine à pain

  • Utiliser une machine à pain d’une marque reconnue vous offrira performance, efficacité et résultats époustouflants ;
  • Bien connaître sa machine, ses réglages et ses programmes est impératif pour gagner du temps et obtenir les meilleurs résultats ;
  • Calculer la capacité de sa cuve afin de réaliser des recettes aux proportions justes et éviter les mauvaises surprises ;
  • Privilégier des ingrédients de grande qualité pour ses recettes ;
  • Ajouter les ingrédients dans un ordre bien précis, si vous souhaitez programmer votre préparation pour plus tard.

À LIRE AUSSI

Ajouter un commentaire